Lundi 21 avril 2014 1 21 /04 /Avr /2014 08:55

Tony Yang

On trouvera toujours des stéréotypes auxquels les esprits simples peuvent se raccrocher pour ne pas se perdre. Parmi eux, certains font allusion aux cheveux. Par exemple on dit que les irlandaises sont rousses, que les scandinaves sont blondes et que les asiatiques sont noires... Tout cela dit bien sûr en n'imaginant pas autre chose qu'une chevelure longue et épaisse.

Et si d'aventure on tombe nez à nez avec une asiatique blonde aux cheveux très courts cela devient tout de suite le comble de l'improbabilité.

Quand je pense à cela je me dis que c'est tout de même dingue ces idées toutes faites qu'on se trimballe dans nos têtes. Surtout qu'aujourd'hui cette asiatique pourrait tout aussi bien être suédoise ou irlandaise et que sa blondeur pourrait être naturelle, résultant d'un métissage presque parfait même si on imagine plus facilement que ce soit l'oeuvre d'un bon coiffeur. 

Du coup je n'ose pas penser à la détresse de ces esprits simples qui encore auraient cette archaïque tendance à ne reconnaître les gens que par leur couleur de peau, de cheveux et à croire encore qu'une femme ne peut être féminine que si elle a les cheveux longs.

 

 

 

Photo: Tony Yang

Par jeaneg - Publié dans : Humeurs - Communauté : Tronches de vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 10:06

10015646_457044237760104_1739340826656174085_n.jpg

Et demain que feras-tu de ta vie,
Des forêts et des jardins de ta vie ?
Moi, je ne demande rien de ta vie
Que de la vivre avec toi

Partager chaque saison de ton coeur
Etre seule à l'horizon de ton coeur
Et la rime sans raison de ton coeur
Quel bonheur... si c'était moi

Je veux trouver ta main pour traverser la nuit
Pour effacer les lendemains de pluie
Et quand s'éteint la flamme d'une année de plus
Vivre encore la plus belle année que nous ayons connue

Tant de joies sont à venir dans tes yeux
Tant de fleurs dans le sourire de tes yeux
Que je voudrais m'endormir dans tes yeux
Et m'éveiller chaque jour

Oh... Toute ma vie,
L'été, l'automne et l'hiver de ma vie
Je n'aurai qu'une lumière dans ma vie
C'est toi dans ma vie... toujours...

 

 

Photo: Giulia Bertini

Texte : Michel Legrand

Par jeaneg - Publié dans : Tendresses - Communauté : Tronches de vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 17 avril 2014 4 17 /04 /Avr /2014 07:33

Jem_Kuhn.jpg

Quelques fois, si on y prend pas garde, certaines petites choses qui faisaient notre bonheur passent dans le quotidien comme une simple habitude.

Pourtant il suffit de se poser un instant, de prendre son temps et de savourer, pour que tout revienne comme la première fois...

Demain elle va chez le coiffeur et déjà ce soir, si elle y pense en empoignant la masse de ses cheveux, son estomac se contracte imperceptiblement et elle sent dans son ventre ce je ne sais quoi qui papillonne un peu, qui lui donne le trac et la fait sourire en même temps. C'est cette petite peur qui fait monter son plaisir. Elle s'abandonne en fermant à peine les yeux et glisse ses doigts à travers les mèches, caresse sa nuque en la massant, remonte et tente d'agripper quelques longueurs sans vraiment y parvenir... Elle imagine déjà, à quel point demain cette caresse sera différente et là son estomac se noue juste davantage, elle se voit offrir docilement sa nuque à la morsure de la tondeuse et retrouver petit à petit cette image d'elle qu'elle chérie tant... Bientôt.

Elle reprend pied dans son quotidien, se sourit à elle même. Le trac est passé... jusqu'à demain.

 

Photo: Kim Kuhn

Par jeaneg - Publié dans : Humeurs - Communauté : Tronches de vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 15 avril 2014 2 15 /04 /Avr /2014 00:26

CHYLER-copie-1.jpgBon ben oui j'avoue... Je suis capable de renier mes principes les plus fondamentaux pour une jolie femme aux cheveux courts. Oh je n'en suis pas très fier hein, mais les faits sont là.

Hier soir j'étais donc confortablement installé devant l'ultime saison de Mafiosa sur Canal+ lorsqu'une indicatrice - oui, j'ai un réseau - m'averti de la diffusion d'une série dont l'héroïne est une jolie femme aux cheveux courts... sur TF1.

Et là je dis: il faut savoir quelques fois réviser ses jugements. Grâce à la perspective de pouvoir, d'un côté ou de l'autre, revoir mon programme en replay ou en décalé, j'ai zappé pour découvrir le détective Caitlyn "Cat" Sullivan, flic de Brooklyn et sans doute la seule au monde à faire ses enquêtes en taxi. Bref! Je passe sur l'intrigue, le jeu des acteurs et l'improbable duo entre Chyler Leigh et Jacky Ido ( le taximan ), juste pour savourer enfin la présence dans une série (franco) américaine, d'une héroïne aux cheveux courts... et même très courts pour une fois.

TF1-programmes-2014-taxi-Brooklyn.jpg

Et là je reconnais bien l'empreinte de Luc Besson (le producteur), toujours soucieux de réalisme et d'efficacité. Du coup on découvre la (très) jolie Chyler Leigh que certain(e)s avaient vu auparavant dans Grey's anatomy, légèrement... métamorphosée.

Alors je suis peut être de parti pris, peut être un peu de mauvaise foi, pas très objectif et tout ce qu'on veut, mais franchement là... y a pas photo.

chyler-leigh.jpg

Reste à savoir si, contrairement aux héroïnes précédentes, celle-ci gardera les oreilles et la nuque bien dégagées tout au long des épisodes de cette saison de Taxi: Brooklyn.

Par jeaneg - Publié dans : Humeurs - Communauté : Tronches de vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 14 avril 2014 1 14 /04 /Avr /2014 08:51

10150456_457037287760799_8823960644898609393_n.jpg

C'est le matin. Le soleil se lève sur les sept collines et depuis la terrasse le fleuve encastré dans la ville semble couvert d'une brume claire...

Elle ne pose pas vraiment, mais son amie saisi ces instants, dans cette lumière si particulière et chaque photo exhibe un détail nouveau. La veille elles étaient ensemble chez le coiffeur et dans la clarté du matin, la nuque délicatement tondue révèle une paleur attirante. C'est nouveau et tellement excitant comme sensation. Elle a changé et sans savoir vraiment l'expliquer, tout le monde s'est rendu à l'évidence que cette coupe de cheveux était exactement ce qui manquait à sa personnalité. Cette allure, c'est tellement elle.  

Depuis, elle a ce nouveau geste, inconscient mais qui devient presque familier tant il est fréquent, de caresser le velours de ses cheveux tondus sur la nuque, d'ébouriffer la masse sur le sommet et de balayer la mèche qui couvre son front. Une façon de s'approprier cette nouvelle image, d'engranger les sensations.

Alors son amie abandonne les photos, un instant, profitant qu'elle est absorbée par le spectacle de la ville qui s'éveille, elle s'approche d'elle, effleure de quelques doigts la nuque et dépose un baiser sur la peau nue...

 

Photo: Giulia Bertini avec Roberta Carrese

Par jeaneg - Publié dans : Tendresses - Communauté : Petits bonheurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Traducteur

Avertissement

Si en passant par ici vous découvrez une photo qui vous appartient et qui ne serait pas créditée, ne m'en veuillez pas tout de suite. Ecrivez moi et j'aurais grand plaisir à réparer cette carence.

Instagram

Instagram

Sondage

 

 

jeux

D'où venez vous?

Blog it

Syndication

  • Flux RSS des articles

Droits d'auteur

Droits d'auteur et copyright
L'ensemble de ce blog relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents photographiques.
La reproduction de tout ou partie de ce site (textes et/ou photos) sur un support électronique ou print quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse de ma part.
Pour d'autres utilisations, veuillez me consulter.
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés