Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Quelques mots qui tuent

Quelques mots qui tuent

Je le vois parce que je suis toujours attentif à cela et j'entend ces phrases un peu lapidaires que l'entourage, quelques fois sans même s'en rendre compte, balance en guise de jugement lorsque, malgré tout, du regard on les interroge pour connaître leur...

Lire la suite

Délicieuse pâleur

Délicieuse pâleur

Il y a, plus que la chair à peine voilée de ce dos aux épaules serrées, la vision de ce cou déjà pâle où contraste les cheveux noirs, coupés courts, à la façon d'un collégien d'un autre temps... La dentelle te rassure, persuadant ton esprit que cette...

Lire la suite

Hey Lady!

Hey Lady!

Figurez vous que quand j'aime les choses j'aime bien le faire savoir. Et donc là je me baladais ce matin sur les pages FB des ami(e)s de mes ami(e)s qui sont bien sûr mes ami(e)s, selon le principe bien connu, lorsque je suis tombé nez à nez avec le joli...

Lire la suite

Persistante confusion

Persistante confusion

En réalité ce n'est pas nouveau, ça fait 5 ans que cela dure. Putain, 5 ans! Ma dilection, mon plaisir, mon bonheur de mettre en avant les femmes aux cheveux courts et d'illustrer mes propos avec des photos choisies, qui forcément ne montrent que de jolies...

Lire la suite

Un peu de pédagogie s'impose

Un peu de pédagogie s'impose

Une question se pose: Faut-il, si on a du caractère et un style personnel et affirmé, travailler dans le showbizz, la mode ou dans la recherche... d'emploi? Je suis bien désespéré lorsque j'entend une patronne de restaurant se plaindre de ne pas trouver...

Lire la suite

London calling, fin

London calling, fin

Il était tard, j'errais dans le brouillard, il faisait froid et j'avais faim. Trébuchant pour la centième fois, mes mains s'écorchèrent un peu plus sur le sol rocailleux alors qu'au loin une chouette lugubre hululait... Non bon! J'déconne. J'étais perdu...

Lire la suite

London calling, la suite

London calling, la suite

Seulement voilà, Catherine et sa coupe "Tank Girl" finalement, j'avais presque l'impression que c'était un coup de chance de l'avoir rencontrée dans la rue. Où fichtre pouvaient-elles bien se cacher, les anglaises, les vraies? Eh bien pendant que les...

Lire la suite

London calling

London calling

C'est bien connu, les voyages forment la jeunesse. La mienne étant déjà pas mal formée, voir déformée, je n'ai cependant pas hésité à aller faire un tour "over Channel", histoire de vérifier que les anglaises, comme tout le monde le sait depuis Mary Quant,...

Lire la suite

Le vent dans les oreilles

Le vent dans les oreilles

Il n'y a somme toute pas si longtemps encore, certains garçons ce seraient damnés pour qu'on leur laisse le loisir de quelques longueurs dans leurs cheveux pour masquer ce tour d'oreille que le coiffeur de l'époque s'évertuait à dessiner largement à coup...

Lire la suite

Nomade

Nomade

A cet instant il n'y avait que le feulement du 6 cylindres en ligne, ronronnant sous le capot de la Jaguar. Au volant du bolide on imaginait une héroïne d'Hemingway, n'importe laquelle, elles étaient toutes des femmes ambigues et indépendantes, mystérieuses...

Lire la suite