Publié le 31 Octobre 2009


Bon ben oui.....Comme si cela ne suffisait pas, après les femmes aux cheveux courts, les femmes en uniforme, j'avoue avoir un faible pour les femmes qui se déplacent en moto. Mais paradoxalement, tout comme les femmes en uniforme, les pilotes de moto ne sont pas majoritairement des femmes aux cheveux courts, en tout cas dans le look. Mais dans l'esprit oui. Allez savoir, la conjugaison du cuir et des épaules fines, de la grace et de la mécanique brute...J'ai sans doute la fascination des paradoxes. Frida devrait avoir des clés pour cela aussi. Imaginez l'intantané, lorsque je vois se garer sur le trottoir une grosse cylindrée, maniée par une silhouette menue. Lorsque vient le moment ou le casque ôté laisse voir un joli visage où les mèches libres retombent sur les yeux. Que du bonheur!

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 31 Octobre 2009

Décidemment nos deux amoureux sont insatiables. Mais pendant ses ébats, Alex fomente déjà un plan dans sa tête, où la jolie Suzanne serait associée....


La boîte noire

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0

Publié le 30 Octobre 2009


Elle s'était dit, avec l'enthousiasme de sa jeunesse, que c'était quelque chose d'anodin. Que si elle ne le faisait pas maintenant ce ne serait pas lorsqu'elle serait plus vieille qu'elle pourrait le faire. Cela l'amusait, alors elle l'a fait.
Elle a adoré. Elle avait peur, puis elle a sourit, puis elle s'est émerveillée. Elle s'est découverte tellement différente. Et ce touché, franchement, quel plaisir...
Avec insoucience elle a quitté le salon de coiffure souriante et conquérante. Elle a cherché à travers le regard des gens le reflet de son bonheur...Mais elle est tombée sur des visages assombris, sur des regards de compassion ou de haine. Parfois un sourire, un clin d'oeil, un pouce levé pour dire :"Bravo! Tu es belle!" Mais la foule des bêtes et des méchants les a submergés. Les vieilles se chuchotaient à l'oreille sur son passage. Malade, lesbienne, nazie.
Les racailles aussi crachaient leur haine de voir une femme les défier aussi ouvertement. "T'es pas une fille toi avec ta boule à zéro".
Un drôle de voyage à travers elle-même et le monde dans lequel il faut vivre. Elle n'aurait jamais cru cela possible. Cette petite folie, cette envie sans conséquence, lui révèlait la vraie nature de ses contemporains, en tout cas la majorité bien visible. L'esprit étroit et l'insulte facile, bêtes et méchants.
Elle a encaissé, elle a pleuré, et puis elle a comprit que si elle aussi baissait les bras, les obscurs et les crétins finiraient par l'emporter.
Alors elle a mis du rouge sur ses lèvres, et elle est retourné chez le coiffeur.

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0

Publié le 30 Octobre 2009

Ce matin là est apparue une jolie blonde à l'allure androgyne. Dès cet instant, Alexandre sait déjà quel rôle cette inconnue va jouer dans son couple...


Quelqu'un a sonné...

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2009

Depuis ma dernière consultation, je ne vois plus les choses de la même façon. D'abord parce que Frida a triché. Elle s'est fait couper les cheveux et depuis notre rapport me semble faussé. Avant elle ressemblait à une Walkyrie et c'était parfait. Cela collait très bien avec son accent tyrolien et nous plaçait l'un et l'autre dans nos rôle respectifs.
A présent je la trouve presque séduisante, en tout cas humaine. Comme quoi, ça ne tient pas à grand chose.
Aujourd'hui un nouvel indice apparait lorsque je la retrouve. Au millimètre prés je suis capable de dire si elle a été chez le coiffeur dans les 7 derniers jours , ou pas.
Moi- Dooook...Vous avez encore triché! Vous êtes retourné chez votre coiffeur, je ne me trompe pas?
Ma Psy- Ach! Mais kel oeuuuil fous afez! Z'est frais, che krois ke zela me blait te bluzen bluz.
Moi- Eh faites voir? Nooon , c'est pas vrai? Votre nuque est tondue dessous non?
Ma Psy- Ya, chafoue, che n'ai bas rezizdé. Maiz zela est dou davé brovezionel. Che foulais zavoir ze ke zela boufer brokurer komme zenzazion.
Moi- Alors? Déçue?
Ma Psy- Bas tu dou. Che berzois mieux dout ze ke fous me ragondiez. Et berzonellement che drouffe zela drez akréapleu.
Moi- Bon sang mais dok.... Comment je vais faire moi? Vous allez finir par me tourner la tête avec vos expériences...Je peux toucher?
Ma Psy- NEIN!!
Moi- Glups...Désolé...
Ma Psy- Ragondez moi bluto fotre zemaine...Bour kommenzer

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2009

Dans leur maison de campagne nouvellement investie, Cécile et Alex s'en donnent à coeur joie, allant de découverte en découverte. Il fallait bien que les révélations se fassent. Ainsi, l'un et l'autre se voient d'un oeil nouveau...

Ebats & confidences

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2009


Voilà un paradoxe qui m'a toujours fasciné. Celui où se mêle la féminité et la Force. Et je ne parle pas de mon gout pour les uniformes, non je parle des représentantes de la Loi. S'il est un statut qui ne permet pas la fantaisie c'est bien celui-là. Par son image même le/la représentant(e) de l'Ordre Public doit imposer le respect. C'est donc là plus qu'ailleurs un challenge compliqué pour celles qui veulent préserver les atouts de leur féminité. Plus question de ces accessoires familiers qui réhaussent le caractère féminin, bijoux, maquillage, coiffure. Côté vestimentaire, l'uniforme se veut le plus possible "assexué". Mais il ne l'est pas. L'uniforme masculin, pourvu de quelques aménagements y supplée. En guise de bijoux, le cuir et l'acier des armes et des équipements. Reste le maquillage, le plus discret possible, accentuant à peine les traits naturels, des lèvres un peu plus "rose", un regard tout juste souligné.
Comment pourrait-on considérer avec respect un agent poudré, fardé et peinturluré comme une voiture volée? Vous me direz, on peut quand même trouver un juste milieu...
Côté coiffure pourtant on arrive à plus de concessions. Du moins par chez nous. Car dans certaines contrées là aussi la rigueur prévaut ( Ahaha... Gendarme/prévôt...Prévaut...non? Bon tant pis....)
Cependant, mon sentiment comme pour tout ce qui est lié à un uniforme c'est que le professionnalisme est en jeu. Difficile d'être crédible dans son rôle lorsque on porte des talons hauts et que l'on est supposé courir après les voleurs, ou que la chevelure choucrouté menace à tout instant de dégringoler et d'obstruer la vue au moment d'utiliser son arme...
Comment envisager d'endosser en même temps qu'un tel uniforme, le rôle qui va avec, sans accepter de devoir sacrifier son allure de femme?
La mission, normalement, transcende celui et celle qui en a la charge. Comme un sacerdoce, l'option" séduction" ne fait pas partie des critères. Les cheveux courts sont le plus adapté. Quant aux inconditionnelles des cheveux longs elles se condamnent, en principe, à une coiffure tirée et attchée en un chignon le plus discret possible.
Déjà que je ne suis pas facile à impressionner, mais alors là, je ne suis pas prét à payer de respect à un représentant de l'Orde qui aurait son opulente chevelure blonde étalée sur ses épaules. Je ne pourrais pas y croire et pour le coup, l'agent de l'Ordre deviendrait source de désordre...

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2009

Voici les tourtereaux en route pour la maison de campagne. Un mois de vacances pour aller de découverte en découverte...

Un mois de vacances

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0

Publié le 27 Octobre 2009


Des journées comme celle-là, je me dis que j'ai vraiment de la chance. Le ciel bleu sans nuage, le soleil presque chaud, ambiance d'été dans les rues de la ville. Tout le monde en profite. On tombe la veste, les épaules reparraissent. Des gestes familiers et sensuels reviennent naturellement...
Un petit bonheur....

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 27 Octobre 2009

Cécile et Alexandre ronronnent gentiment. Un couple jeune et sans soucis.Pas de quoi faire un roman. Et puis en creusant bien, on s'aperçoit que ces deux là ont bien des choses à découvrir, l'un de l'autre...

La maison de campagne

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0