Publié le 18 Juin 2010

Jolie

 

  C'est comme un gigantesque appel d'air, ce sentiment que la terre s'effondre autour d'elle, par pans entiers. Elle aurait préféré le chasser elle même plutôt que se sentir abandonnée. Bien sur, ce n'est plus le grand amour, la passion a depuis longtemps cédé la place au quotidien. Elle connait ses frasques, elle lui pardonnerai tout s'il demandait, elle a déjà pardonné. L'angoisse l'étreint. Elle voudrait encore l'aimer, à tout prix. Cette peur irraisonnée qui la fait trembler, c'est celle d'être seule. Elle ferme les yeux et se voit tomber dans le vide, une chute sans fin dans un trou sans fond. Elle imagine à nouveau la caresse des mains sur son corps, la douceur d'un baiser sur sa nuque, la chair de poule que cela provoquait. Elle passe une main tremblante sur ses cheveux tondus...La porte claque, il est parti.

 

 

Photo: TheBigPineapple

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0

Publié le 17 Juin 2010

 

DSC00288Elle ne se l'avoue pas vraiment, mais depuis quelques temps, elle se trouve un certain acharnement à aller chez le coiffeur. C'est venu progressivement. Un jour une envie irrépressible de changer de tête. Alors une coupe plutôt courte, originale, assez "garçonne". La révélation a été énorme. Une vraie découverte, en voyant ses oreilles dégagées, son visage éclairé. Elle s'est sentie elle même, nature et très féminine, paradoxalement.

Et puis, petit à petit, elle a osé, un peu plus court, et puis encore plus court. Elle adore passer sa main sur sa nuque, y caresser les cheveux tondus en un savant dégradé, sentir comme le pelage d'un animal avnt de glisser à travers les cheveux plus longs, souples et soyeux.

Autour d'elle l'enthousiasme a été plus grand que la réprobation. C'est un plaisir étrange, difficile à partager. Elle dit que les beaux jours sont là et que c'est plus agréable, que ce style de coupe ne supporte pas le négligé... Mais à quoi bon inventer des prétextes, il faut aimer et cultiver son plaisir.

 

 

 

Photo: Ta 77.net

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 17 Juin 2010

Finland5.jpg

 

Ce n'est plus un secret, les femmes en uniforme me fascinent, presque autant que les femmes aux cheveux courts. Alors que dire des femmes aux cheveux courts en uniforme? Pourtant il faut savoir que ce n'est pas si courant. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les femmes militaires ne sont pas du tout encouragées à porter les cheveux courts. Certaines s'affranchissent de ce genre de consignes, mais en règle générale "on" préfère que le militaire féminin conserve cet atout universel de la féminité: Les cheveux longs... Juste histoire de bien lui rappeler sa condition...

Heu-reu-se-ment il y a Findus la participation de plus en plus accrue des femmes aux missions opérationnelles fait émerger le bon sens et permet à certaines de s'affranchir de "cet atout universel de la féminité" pour se découvrir, une fois le barda remisé ....Encore plus féminine qu'elles pouvaient l'être.

C'est un débat sans fin, mais on pourra l'aborder par n'importe quel côté, la condition de militaire en opération est incompatible avec les cheveux longs. Et partant du principe que la féminité n'a rien à voir avec la longueur des cheveux, l'argument majeur des tenants du cheveux long ne tient pas....CQFD

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 15 Juin 2010

tumblr_l2kxyzK3qG1qzzxj7o1_500.jpg

 

Dans les ruelles étroites de la ville, la chaussée est parfois occupée par les terrasses des restaurants. A l'abri du soleil, tables et chaises sont un peu serrées et l'ambiance est estivale. Je déjeunais hier avec une amie. A cette heure dans ce quartier, aux touristes se mêlent avocats et agents immobilier. La table est bonne. Le repas se terminait. Elles sont arrivées à ce moment là. Plutôt jolies, très brunes l'une et l'autre, jolis visages. Je me suis dit à moi même qu'elles pouvaient être jumelles. L'une en robe, l'autre en jean, mais les traits du visage se ressemblaient. J'avais face à moi la frange de l'une blayant son front et la nuque de l'autre, jolie pointe bien dessinée. Toutes deux avaient les cheveux courts. Je leur trouvais une sereinité apaisante. Sans les observer je les voyais quand même. Mon amie poursuivait son bavardage. Les deux brunes se souriaient, puis une main fine tendue par dessus la table, et le frôlement de l'autre à sa rencontre m'ont fait comprendre que l'amour n'était pas filial.

J'aurais pu m'approcher, dire qu'elles méritaient bien une place sur mon blog...Et puis non, je me suis dit qu'elles semblaient très amoureuses et que quand c'est comme ça, on a pas envie que le monde revienne à la surface...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 15 Juin 2010

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost 0

Publié le 14 Juin 2010

4178572182 d38c34310aY a des jours comme ça...Non pas qu'on se lève de mauvaise humeur, mais au fur et à mesure que la journée avance on accumule les petites contrariétés et pour finir on est de mauvais poil.

Entre autre énervement, il y a ici le fait de ne plus pouvoir, depuis un temps certain à présent, illustrer mes propos avec une musique ou une chanson....Ca n'a l'air de rien, mais ça m'embête. Parce que je m'étais habitué à illustrer mon humeur, non plus seulement avec des mots, mais avec des sons aussi. Et là, ben j'ai l'impression d'être handicapé, c'est bête hein?

Je sais ce que vont penser certain(e)s :" Eh bien comme ça tu fais un effort pour écrire, c'est bien, feignant!" C'est un point de vue et ça se défend. N'empêche, je trouvais ça agréable, tout en laissant mon verbe divaguer, d'avoir les oreilles bercées par une mélodie ad hoc.

Alors je me suis mis en quête d'un lecteur, histoire de ne pas me laisser dicter ma conduite. Et là, nouvelle petite contrariété, je me rend compte que si je suis malgré tout à l'aise avec l'outil, mes capacité en informatique touchent rapidement leurs limites. Du coup, je vais attendre les explications que ne manqueront pas de m'apporter celles et ceux qui depuis des lustres bidouillent leur blog comme mon petit neveu son scooter, avec compétence et acharnement.

En vous laissant contempler le profile de Omie

 

Photo: Earl Piggott-Smith

 

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 13 Juin 2010

col

 

Tant de gestes sensuels, de petits riens innocents, de délicats mouvements harmonieux et naturels... Une main aux doigts fins glissant à travers les cheveux courts de la nuque, une mèche machinalement repoussée derrière l'oreille, une frange balayée d'un mouvement de tête...

Je pourrais en vouloir à ce col relevé qui soudain cache la délicatesse d'une nuque. En même temps il révèle par contraste la brillance du cheveux et souligne le fin dégradé de la matière. Il faut savoir trouver son bonheur là où il est

 

Photo: Basilio Silva

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 11 Juin 2010

4178223940_1c5b289a04_b.jpg

 

Ce soir là, outre le bonheur que j'avais de retrouver les bras de l'italienne, j'étais soulagé de constater que son petit tour chez le coiffeur avec Frida n'avait pas laissé de séquelles. J'avais le nez plongé dans la chevelure épaisse et soyeuse, parfumée par quelques shampooing aux plantes odorantes et colorée chaudement, tel un sous bois d'automne. Laora était resplendissante.

Laora "- Che cosa? On dirait oune naufragé...

Moi - Frida m'avait dit que tu allais couper tes cheveux

Laora - Ma no ahaha! Jé voulais jouste voir comment elle sé faisait couper les siens. C'est toujours très courte, avec la tondeuse. C'est fascinant tou sais? Elle est très bella, presqué rasée, très blonde...

Moi - Mais toi? Tu ne le feras pas n'est ce pas?

Laora - Ma che cosa...Jé fais commé j'aime no? Ma rassoure toi, jé n'ai pas l'envie maintenant. Peut être oune dé ces jours jé raccourci, ma pas commé Frida. J'aime, ma pas pour moi.

Moi - Comme moi, j'aime, mais pas pour toi....

Laora - Ma comment cé fait? Tou aime les chéveux corto no?

Moi - Oui, absolument, depuis toujours, ou presque...Et viscéralement...Mais...Toi...Tu es si belle, et ta chevelure est si luxuriante, si odorante, si...Je ne sais pas pourquoi. Frida me doit encore quelques clés...

 

Model: la styliste Barbara Mortelo

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost 0

Publié le 10 Juin 2010

allthewaytoohio.jpg

 

  Tout le monde lui dit, certains s'en amusent, d'autres s'exaspèrent...Bracelet en plastic, collier de bonbons, regard rieur et tâches de rousseur. Elle n'a pas d'âge, ou plutôt elle a décidé d'avoir toujours celui de l'insouciance. C'est sa nature elle est ainsi...Eternelle ado. En tout cas la même coupe qu'à cet âge. Et pourquoi pas? Cela l'amuse, cette frange au ras des yeux, les oreilles dégagées, la nuque bien tondue. C'est comme quand elle était gosse. D'ailleurs c'est la même coiffeuse. Celle qui l'intimidait, celle qui la première fois a coupé ses cheveux longs qu'elle adorait, et qui l'a fait pleurer. Cette coupe au bol elle l'a haït, et puis elle l'a aimée, si bien qu'elle ne se voit pas autrement. Pas encore...

 

Photo: AllthewaytoOhio

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0

Publié le 9 Juin 2010

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost 0