divers & varies

Publié le 8 Septembre 2013

Angie-Hill3.jpg

A Toi, le dragon bleu cosmique, le fils caché de la Lune,

 

Qui souvent veille sur mes plaines amères et,

 

Sous tes ailes aux couleurs de la nuit

 

Me prends et m'emmènes

 

Là où chaque mot est poème

 

Chaque silence

 

Prière

 

Y cueillir les perles mystérieuses de l'intouchable horizon

 

Dans l'ombre du miroir je t'écris à l'eau de nuit

 

A toi, l'enfant-merveille de la pluie

 

Ma peur de me draper dans ce manteau immaculé

 

Tu te poses alors comme doux voile sur mes yeux

 

Toi, mon beau dragon bleu

 

Puis dans une larme

 

T'évanouis

 

 

Poème: Margot Roisin

Son blog: Vers Antares

 

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 3 Août 2013

Dossier-N-11 0317

"Camille ça va aussi bien à un garçon qu'à une fille" dit-elle. Et ça lui va bien à elle qui est un peu garçon dedans et très fille dehors. Si vous la voyez comme ça elle vous semblera un peu distante, dans sa bulle du haut de son mètre quatrevingt. Pourtant il ne faut pas se tromper, malgré sa timidité Camille sait bien ce qu'elle veut. Un caractère de Femme aux cheveux courts. Mais ses cheveux elle s'en moque un peu. A 15 ans on lui propose de les couper pour faire des photos, elle est d'accord et depuis elle vagabonde entre très court, milong, carré, garçonne, blonde, brune...

D'ailleurs les photos c'est un peu son truc. Malgré ses études de Droit, elle se laisse solliciter, voudrait bien faire un book, tente sa chance et en attendant fait le modèle pour son coiffeur préféré Bruno Barbeyrol lui offrant sa jolie tête pour le futur mondial de la coiffure à Paris...

Dossier-N-11-0320.jpg Dossier-N-11 0316

Dossier-N-11-0319.jpg

 

 

 

En attendant Camille travaille et s'épanouie dans cette grande ville du Sud, fait la serveuse dans un bar à vin où elle trimballe ses longues jambes et sa jolie nuque bronzée...

 

 

 

 

J'aime bien ces rencontres dont le blog est un peu le prétexte. Une belle et agréable façon pour moi de m'enrichir l'esprit et la confirmation toujours que les Femmes aux cheveux courts, quelque soit leur âge, ont toutes cette audace et cette détermination qui nourrissent l'admiration que j'ai pour elles.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 29 Juillet 2013

Dossier-N-11-0295.jpg

Peut être que les gens s'imaginent qu'il faut de l'expérience et de la sagesse pour se découvrir femme aux cheveux courts. Que ce caractère se révèle " à maturité " et qu'aupravant il ne s'agit que d'expériences. 

Alexane avait 13 ans la première fois qu'elle a eu envie de cheveux courts... C'était peut être une expérience. Pas toujours facile, quand on a une âme de garçon manqué, d'avoir l'image qui va avec à cet âge là. Mais le caractère se forge. Pourtant, sans trop savoir pourquoi, les années suivantes, elle retrouve ses cheveux longs et se morfond dans cette allure qu'elle sent bien ne pas être la sienne.

Et puis, arrive un jour où tout se conjugue, les soucis passés, les nouvelles rencontres, les nouveaux endroits, l'amour qui renait et l'envie de ne plus se mentir. Ce jour là Alexane se laisse entrainer chez le coiffeur et elle n'hésite pas. Ce sera court, très court!

Depuis inutile de dire à quel point elle est "accro". Cette addiction dont on parle n'est pas une légende. Mais surtout, cette audace, cette mis à nu, lui a donné une incroyable confiance en elle. Elle se croyait jolie, mais en fait elle est belle! Et lorsqu'elle sourit on sent bien que rien, vraiment rien, ne peut lui résister.

Alexane étudie l'italien, gagne son indépendance en travaillant au Milkshake Coffee et si vous la croisez un jour, vous comprendrez tout de suite pourquoi elle est une vraie femme aux cheveux courts...

 

Photo: Maud R-C

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 27 Juillet 2013

The-XX.jpg

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits ! 
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !


 

Texte: Il pleure dans mon coeur - Paul Verlaine

Photo: The XX

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 5 Mai 2013

Bowman Images

... Il lui attira la tête contre sa poitrine et la sentit lisse et rase et rêche et soyeuse, et encore et toujours elle la pressait de toutes ses forces contre lui.

"Qu'as tu fait, Démon?"

Elle leva la tête et le regarda et appuya et remua ses lèvres contre les siennes et remua sur le lit de sorte que leurs deux corps se retrouvèrent plaqués l'un contre l'autre.

"Maintenant je peux le dire, dit-elle. Je suis si heureuse. C'était un tel coup de chance. Je suis ta femme nouvelle maintenant et c'est pourquoi on ferait mieux d'en avoir le coeur net.

- Laisse-moi voir.

- Je te montrerai mais laisse-moi une minute."

Elle revint et resta debout près du lit dans la clarté du soleil qui entrait par la fenêtre. Elle avait laissé glisser sa jupe et se tenait là pieds nus sans rien d'autre que son pull et ses perles.

"Regarde bien, dit-elle. Parce ce que c'est comme ça que je suis."

Il regarda bien les longues jambes brunes le corps tenu bien droit et le visage très noir et la tête fauve comme sculptée et elle aussi le regarda et dit, "Merci.

- Comment as-tu fait ça?

- Je peux te le dire dans le lit?

- A condition de me le dire vite.

- Non. Pas vite. Laisse-moi te raconter.

...

David lui caressa doucement la tête du cou jusqu'au sommet du crâne et plus bas jusqu'au front.

"Laisse-moi raconter, dit-elle. Je savais qu'à cause des Anglais il y avait forcément de bons coiffeurs à Biarritz. Aussi dès en arrivant je suis allée chez le meilleur et j'ai dit au coiffeur que je les voulais rabattus en avant et il les a coiffés et il me tombaient sur le nez et c'est tout juste si je voyais à travers et j'ai dit que je voulais qu'il me les coupe comme pour un garçon à la veille d'entrer dans son école privée. Il m'a demandé quelle école et moi j'ai dit Eton ou Winchester parce que c'étaient les seules dont je me souvenais à part Rugby, et Rugby surtout il n'en était pas question. Il a dit laquelle. Alors j'ai dit Eton, mais complétement rabattus en avant. Puis quand il a eu fini et comme je ressemblais à la plus jolie fille qui soit jamais allé à Eton, je l'ai forcé à continuer à les raccourcir jusqu'à ce que Eton ait disparu et puis je l'ai forcé à les raccourcir encore. Alors lui très sévère il a dit, mais ce n'est pas une coupe à la Eton, Mademoiselle. Et moi je lui ai dit, mais je ne voulais pas une coupe à la Eton, Monsieur. Je ne voyais pas comment expliquer autrement ce que je voulais et d'ailleurs c'est Madame et pas Mademoiselle. Puis je lui ai dit de me les raccourcir un peu plus et après je l'ai obligé à continuer, et ou bien c'est merveilleux ou c'est horrible. Ça t'es égal comme ça sur mon front? A la Eton, ça me retombait dans l'oeil.

- C'est merveilleux

- C'est affreusement classique, dit-elle. Mais au toucher on dirait un animal. Touche."

Il toucha.

"N'aie pas peur que ce soit trop classique, dit-elle. Ma bouche compense. Et maintenant est-ce qu'on peut faire l'amour?"

....

 

Extrait: Le Jardin d'Eden - E. Hemingway

Photo: Sarah Bowman

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 13 Avril 2013

La pop anglaise plus précisément, mais pas que, bien sûr. En l'occurrence Chloé Howl, tellement pleine de fraicheur et de naturel pour clamer qu'elle veut juste être elle même sans faire attention aux rumeurs...

...Et puis cette façon d'ébourriffer ses cheveux courts...

J'A-DO-OO-RE!!

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 9 Avril 2013

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 8 Avril 2013

tumblr mh970kTHKn1qjv1b3o1 1280

 

 

 

 

 

On ne peut me connaître

Mieux que tu me connais

 

Tes yeux dans lesquels nous dormons

Tous les deux

Ont fait à mes lumières d'homme

Un sort meilleurs qu'aux nuits du monde.

Tes yeux dans lesquels je voyage

Ont donné aux gestes des routes

Un sens détaché de la terre

Dans tes yeux ceux qui nous révèlent

Notre solitude infinie

Ne sont plus ce qu'ils croyaient être

 

On ne peut te connaître

Mieux que je te connais

 

Paul Eluard - Les yeux fertiles 

Photo: Michael Afonso

 

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 19 Mars 2013

Jerome-Jerome-k.jpg

Je me souviens d'elle, je la revois sur ce marché...

 

Nos chemins s'étaient déjà croisé, elle avait la même silhouette, légère et dégingandée, les mêmes cheveux courts taillés un peu sauvagement, une éternelle cigarette collée aux lèvres. Le parfum du tabac brun valait souvent mieux que l'atmosphère que nous respirions. Elle n'avait, partout où elle allait, qu'un Moleskine noir et un vieux Leica.

Je ne me rappelle pas l'avoir jamais vu sourire. Pourtant elle n'avait pas l'air malheureuse. Juste concentrée, comme si elle se chargeait d'endosser toute l'horreur qui s'offrait à ses yeux, l'assimiler, la digérer et en garder le souvenir pour le recracher quelques milliers de kilomètres plus loin, entre un jeu et une série américaine ou en page 4, après l'accouchement d'une princesse ou la victoire d'un footballeur...

 

Deux obus de mortier avaient déchiqueté une dizaine de femmes, d'enfants et de vieillards quelques minutes à peine auparavant et les secours pataugeaient encore dans le sang et les chairs. Son visage était fermé mais qui la connaissait voyait tout de même la rage que ces moments là faisaient naître dans son coeur...

 

Personne ne lui avait jamais demandé ce qu'elle ferait, après. Est ce que, vivant, on peut survivre quand on a connu tout ça? Il faut écrire, montrer les images disait-elle et puis elle te fixait de son regard clair et s'échappait en comprenant que toi non plus, tu n'y croyais pas...

 

Photo: Jérome K

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 14 Février 2013

Il y a pas mal de temps que je suis les aventures capillaires de Martina sur son blog Bohème en voyage. Quelques variations sur le style bowlcut depuis qu'elle a les cheveux courts. Alors naturellement, j'ai eu envie d'en savoir plus. Et c'est un plaisir, parce que Martina, étudiante à Bratislava, écrit parfaitement bien le français...

 

Comment est venue l'envie d'avoir les cheveux courts?

               La première fois que je me suis coupé les cheveux  j’avais à peu près 15ans. Bien sûr, depuis, j’ai essayé plusieurs styles différents. J’ai laissé pousser, puis je les ai coupé à nouveau, tout cela se répétait. Je dirais, que c’est une sorte d’envie permanente d'expérimenter qui me caractérise. A vrai dire, je ne suis pas contente longtemps avec un seul style de coupe (ou bien je suis souvent insatisfaite du résultat, donc j’ai envie d'essayer quelque chose d’autre). Alors j'avais, je dirais depuis toujours, l’envie d’essayer les cheveux courts. J’admirais les photos des mannequins qui ont  les cheveux courts et j’étais jalouse de les voir aussi belles et attirantes avec les coiffures que je trouvais extravagantes.vyretusovana.jpg

 

 

Quelles ont été les réactions de ton entourage après cette première coupe?

        La première fois, il faut avouer qu’après la coupe, c’est moi qui était déçue. C’était très “old-fashioned” comme style de coiffure. Franchement, je me suis dit : “jamais, plus jamais”. Je n’aimais pas mon allure du tout. Je trouve aussi qu’ici en Slovaquie, il y a pas mal de coiffeurs qui ne sont capables de faire qu'un seul style quand vous leur demandez “des cheveux courts”. Beaucoup ne sont pas du tout créatifs… Alors d’abord il faut trouver un coiffeur qui a une imagination moins limitée haha et puis ça va. Je l’ai trouvé. 2 fois. La première fois, c’était une jeune femme qui comprenait mon style en général, c’est elle qui m’a parlé des styles de coupes que je voyais sur les sites et blogs et que j’adorais… Pour moi, c’était le signe que je pouvais lui faire confiance. Je pense que c’était Agyness Deyn qui était à l’époque très connue et qui m’a poussé vers l’idée d’essayer  les cheveux courts. C’était toujours les photos d’elle que je montrais à ma coiffeuse. Malheureusement, après quelques mois, elle a déménagé en Suède et moi, je suis restée sans ma coiffeuse ce qui est terriblement plus tragique qu'on ne l'imagine. J Et la deuxième coiffeuse, c'est elle qui me coupe les cheveux tous les mois à présent. Elle est cool! J’espère qu’elle n'envisage pas de déménager dans le futur, parce que ce serait assez dur à supporter JEn ce qui concerne mon entourage, ma grande soeur qui est mon critique principal estime que c’est le meilleur style que j’ai jamais porté, ma mère reste indifférente (elle pense que j’ai de beaux cheveux, mais que mon allure est plus remarquable avec les cheveux coupés), mon père est trèeeees contre mais il s’habitue J Et mes amis? Je dirais que 1 sur 10 m'aime avec les cheveux courts, mais souvent ceux qui aiment sont les amis proches dont le style est aussi proche du mien.Dossier-N-10-4646-3.jpg

 

 

Quel a été ton premier sentiment en te voyant avec les cheveux courts?

     Je n’ai aucune idée. Peut- être…. La première fois j’étais déçue, mais après, une fois habituée, je me suis sentie vraiment cool haha. Au début c’était pas si courant, alors qu'aujourd'hui vous voyez beaucoup plus de femmes qui portent les cheveux courts. De plus (cela va sembler trop superficiel) mais c’est le froid dont je me souviens. Je suis sorti du salon et le vent froid que j’ai senti dans mon cou était insupportable. Mais on s’habitue (et on porte un bonnet J), bien sûr.

 

Depuis, tu me l'as dit, tu ne restes jamais très loin de ton coiffeur. Ton coiffeur justement, quel genre: salon "branché", salon de quartier, mixte, hommes, femmes...?


           Je dirais que c’est un salon de quartier, rien de vraiment branché mais très agréable, mixte.Dossier-N-10-3692.JPG

 

On remarque en suivant ton blog que, avec le temps, tu les coupes de plus en plus courts. Est ce que tu aurais une sorte d'addiction, envie d'aller toujours plus loin?

     Oui, c’est possible, comme je l'ai dit, j’adore expérimenter et essayer de nouveaux styles mais après un ou deux ans que j’ai les cheveux courts, c’est assez dur d’inventer quelque chose disons de     “nouveau”.


 

Tu n'es pas vraiment une blogueuse mode, mais plutôt comme tu le dis une voyageuse qui aime la mode, l'architecture, les accessoires... Est ce que tu penses que les cheveux courts nuisent à ta féminité

                          Non, pas du tout. Ce que j’aime avec les cheveux courts, c’est que vous pouvez être quelqu’un d’autre tous les jours. Même si vous ne pouvez pas vraiment “travailler” avec les cheveux courts (au contraire des cheveux longs.. c’est ébouriffé ou lisse, en tresse ou débranché..) Vous pouvez avoir l’air d’un garcon (dans les vêtements “baggy”, sans maquillage et dans mon cas en écoutant “une fille au masculin” d’Indochine ou bien avoir l’air très féminine en effet. Les cheveux courts dévoilent le cou et les épaules qui semblent être fragiles. De plus, en combinaison avec le maquillage et les accesoires, une jeune femme aux cheveux courts est très féminine à mon avis. Et si vous avez envie d’être quelque chose entre les deux, vous portez un chemise oversized (même de votre copain), des jeans et un rouge à lèvres expressif, de couleur rose et bien sûr, les cheveux courts en pétard.DSCF42451.jpg

 

 

Est ce que tu envisages de laisser pousser tes cheveux pour les avoir à nouveau longs?

         Oui, souvent! J’aime les cheveux courts mais quand même il y a des styles que je voudrais essayer (spécialement celui ci: http://www.les-femmes-aux-cheveux-courts.com/article-net-et-precis-104619059.html) Mais je ne suis pas un bon exemple de patience alors attendre deux ans pour que mes cheveux poussent de nouveau, semble comme un but inaccessible dans un futur proche. Mais on verra!

 

Voilà comment Martina se fait plaisir, jouant le féminin au masculin... La moindre des choses pour une fan d'Indochine.

 

Merci Martina

 

 


Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0