Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

C'est comme ça que je suis

Bowman Images

... Il lui attira la tête contre sa poitrine et la sentit lisse et rase et rêche et soyeuse, et encore et toujours elle la pressait de toutes ses forces contre lui.

"Qu'as tu fait, Démon?"

Elle leva la tête et le regarda et appuya et remua ses lèvres contre les siennes et remua sur le lit de sorte que leurs deux corps se retrouvèrent plaqués l'un contre l'autre.

"Maintenant je peux le dire, dit-elle. Je suis si heureuse. C'était un tel coup de chance. Je suis ta femme nouvelle maintenant et c'est pourquoi on ferait mieux d'en avoir le coeur net.

- Laisse-moi voir.

- Je te montrerai mais laisse-moi une minute."

Elle revint et resta debout près du lit dans la clarté du soleil qui entrait par la fenêtre. Elle avait laissé glisser sa jupe et se tenait là pieds nus sans rien d'autre que son pull et ses perles.

"Regarde bien, dit-elle. Parce ce que c'est comme ça que je suis."

Il regarda bien les longues jambes brunes le corps tenu bien droit et le visage très noir et la tête fauve comme sculptée et elle aussi le regarda et dit, "Merci.

- Comment as-tu fait ça?

- Je peux te le dire dans le lit?

- A condition de me le dire vite.

- Non. Pas vite. Laisse-moi te raconter.

...

David lui caressa doucement la tête du cou jusqu'au sommet du crâne et plus bas jusqu'au front.

"Laisse-moi raconter, dit-elle. Je savais qu'à cause des Anglais il y avait forcément de bons coiffeurs à Biarritz. Aussi dès en arrivant je suis allée chez le meilleur et j'ai dit au coiffeur que je les voulais rabattus en avant et il les a coiffés et il me tombaient sur le nez et c'est tout juste si je voyais à travers et j'ai dit que je voulais qu'il me les coupe comme pour un garçon à la veille d'entrer dans son école privée. Il m'a demandé quelle école et moi j'ai dit Eton ou Winchester parce que c'étaient les seules dont je me souvenais à part Rugby, et Rugby surtout il n'en était pas question. Il a dit laquelle. Alors j'ai dit Eton, mais complétement rabattus en avant. Puis quand il a eu fini et comme je ressemblais à la plus jolie fille qui soit jamais allé à Eton, je l'ai forcé à continuer à les raccourcir jusqu'à ce que Eton ait disparu et puis je l'ai forcé à les raccourcir encore. Alors lui très sévère il a dit, mais ce n'est pas une coupe à la Eton, Mademoiselle. Et moi je lui ai dit, mais je ne voulais pas une coupe à la Eton, Monsieur. Je ne voyais pas comment expliquer autrement ce que je voulais et d'ailleurs c'est Madame et pas Mademoiselle. Puis je lui ai dit de me les raccourcir un peu plus et après je l'ai obligé à continuer, et ou bien c'est merveilleux ou c'est horrible. Ça t'es égal comme ça sur mon front? A la Eton, ça me retombait dans l'oeil.

- C'est merveilleux

- C'est affreusement classique, dit-elle. Mais au toucher on dirait un animal. Touche."

Il toucha.

"N'aie pas peur que ce soit trop classique, dit-elle. Ma bouche compense. Et maintenant est-ce qu'on peut faire l'amour?"

....

 

Extrait: Le Jardin d'Eden - E. Hemingway

Photo: Sarah Bowman

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article