divers & varies

Publié le 29 Mars 2015

MartinE invite les Femmes Aux Cheveux Courts

Y a des priorités dans la vie! Moi, quand Virginie m'invite en me disant: " viens tu vas voir, ce sera plein de filles aux cheveux courts", il est évident que je ne vais pas résister. J'ai donc remballé ma crève de la mort, ma fièvre et un début de lumbago pour une soirée bar-musique-photo-vidéo-performance, à la rencontre de MartinE.

Et je n'ai pas été déçu!

La nuque de Lucjia et la frange de Mam'Claud, les Stamps

La nuque de Lucjia et la frange de Mam'Claud, les Stamps

Paule, pétillante photographe ( aux cheveux courts ) exposait photos et vidéos dans un projet original et audacieux dans lequel je retrouvais Alex mon tomboy préférée et les Stamps, Lucja et Mam'Claud emplissait l'atmosphère de sons électro.

Il n'y avait rien d'exclusif, mais Virginie avait raison, la tendance était quand même femmes aux cheveux courts et c'était parfois bien agréable d'entendre " Ah mais je connais" au moment où je me présentais en parlant du blog pour entamer un brin de conversation.

Nathalie et Marie-Eve, Elsa, Tiphaine et Anne-ElisabethNathalie et Marie-Eve, Elsa, Tiphaine et Anne-Elisabeth

Nathalie et Marie-Eve, Elsa, Tiphaine et Anne-Elisabeth

Des visages connus et de belles découvertes, retrouver Anne-Elisabeth et faire la connaissance "en vrai" de Tiphaine et de Virginie... Une soirée vraiment sympa quoi!

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés, #gayfriendly

Repost0

Publié le 21 Mars 2015

... Pas comme avant

Y a comme un goût amer en nous 
Comme un goût de poussière dans tout 
Et la colère qui nous suit partout 
Y a des silences qui disent beaucoup 
Plus que tous les mots qu'on avoue 
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout 
Évidemment 
Évidemment 
On danse encore 
Sur les accords 
Qu'on aimait tant 
Évidemment 
Évidemment 
On rit encore 
Pour les bêtises 
Comme des enfants 

Mais pas comme avant 

Et ces batailles dont on se fout 
C'est comme une fatigue, un dégoût 
A quoi ça sert de courir partout 
On garde cette blessure en nous 
Comme une éclaboussure de boue 
Qui n'change rien, qui change tout 
Évidemment 
Évidemment 
On rit encore 
Pour les bêtises 
Comme des enfants 
Mais pas comme avant 
Pas comme avant

 

Photo: Evan Browning

Texte: Michel Berger

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés, #Tendresses

Repost0

Publié le 8 Mars 2015

A faire flamber des enfers dans tes yeux...

A faire pâlir tous les Marquis de Sade,
A faire rougir les putains de la rade,
A faire crier grâce à tous les échos,
A faire trembler les murs de Jéricho,
Je vais t'aimer.

A faire flamber des enfers dans tes yeux,
A faire jurer tous les tonnerres de Dieu,
A faire dresser tes seins et tous les Saints,
A faire prier et supplier nos mains,
Je vais t'aimer.

Je vais t'aimer
Comme on ne t'a jamais aimée.
Je vais t'aimer
Plus loin que tes rêves ont imaginé.
Je vais t'aimer. Je vais t'aimer.

Je vais t'aimer
Comme personne n'a osé t'aimer.
Je vais t'aimer
Comme j'aurai tellement aimé être aimé.
Je vais t'aimer. Je vais t'aimer.

A faire vieillir, à faire blanchir la nuit,
A faire brûler la lumière jusqu'au jour,
A la passion et jusqu'à la folie,
Je vais t'aimer, je vais t'aimer d'amour.

A faire cerner à faire fermer nos yeux,
A faire souffrir à faire mourir nos corps,
A faire voler nos âmes aux septièmes cieux,
A se croire morts et faire l'amour encore,
Je vais t'aimer.

Je vais t'aimer
Comme on ne t'a jamais aimée.
Je vais t'aimer
Plus loin que tes rêves ont imaginé.
Je vais t'aimer. Je vais t'aimer.

Je vais t'aimer
Comme personne n'a osé t'aimer.
Je vais t'aimer
Comme j'aurai tellement aimé être aimé.
Je vais t'aimer. Je vais t'aimer.

Photo: Creative Lens Photography

Texte: Gilles Thibaut

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 2 Mars 2015

On s'imagine, parce qu'on est une femme aux cheveux courts, qu'on a déjà ça dans les veines, qu'on est une femme audacieuse et déterminée que ça va être facile. Et bien pas tant que ça...

Facile à dire

Aujourd'hui c'était un grand jour. Et malgré son habitude des cheveux courts, Wiebke, la plus jolie anglaise de Montpellier, était un peu nerveuse.

Forcément, il y avait cumul des épreuves. Une nouvelle coiffeuse, un nouveau salon et l'envie d'une coupe plus courte que jamais...

Il fallait le soutien de Rachel, la deuxième plus jolie anglaise de Montpellier et l'expertise de Régine, la coiffeuse des Femmes aux cheveux courts, pour surmonter toutes ces appréhensions.

Facile à dire

Malgré tout, il faut se livrer, s'abandonner, faire confiance. Petit à petit, presque imperceptiblement, l'allure change. Les cheveux humides semblent plus foncés et puis on se rend compte que les pointes blondes qui éclaircissaient la chevelure ont disparues... La coiffeuse, attentive, fait une pause et c'est la main qui va juger la différence... Au début, on reste concentré.

Facile à dire

Rachel, la complice, la bonne copine, est là pour rassurer. Elle glisse elle aussi la main sur cette nuque presque tondue... Plus court? Un sourire, un regard... Oui, plus courts encore!

Quelques coups de ciseaux de plus, quelques passages de tondeuse supplémentaires et puis les cheveux séchés donnent une nouvelle allure.

Le trac est envolé. Wiebke ébourriffe ses cheveux, c'est comme ça qu'elle s'aime et sous ses doigts elle découvre une nouvelle sensation.

Facile à dire

Enfin libérée, la nouvelle Wiebke illumine le salon de son sourire.

Nouvelle et toujours aussi jolie, plus femme aux cheveux courts que jamais, fière d'avoir surmonté ses appréhensions, la voilà qui exulte enfin.

Parce que c'est facile à dire... mais il faut tout de même se faire confiance, avoir de l'audace pour bouleverser un peu son image et oser les cheveux "très" courts.

Facile à dire
Facile à dire

Bientôt elle retrouvera un peu de blondeur et peut être même que, conquise, elle pensera qu'elle aurait bien pu les couper encore plus court...

Merci Wiebke.

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 21 Février 2015

rétrospective /ʁe.tʁo.spɛk.tiv/ féminin

Document définissant chronologiquement, l’histoire, l’évolution d’un fait, du passé jusqu’à son aboutissement

C'est toujours amusant, quand on feuillette l'album de photos, de voir la tête qu'on avait, avant...

Il y a celle de l'enfance, où finalement on ne décidait pas grand chose, livré(e) plus ou moins aux goûts des parents qui assuraient "la maintenance" capillaire. Le coiffeur de papa, ou celui de maman, le "fait à la maison", les oreilles trop dégagées, la frange de traviole... on en passe.

Et puis, quand finalement on prend le destin de notre tignasse en main, il y a celles qui poursuivent la ligne tracée, celles qui prennent le total contre-pied de ce qu'elles ont "enduré" tout au long de cette jeunesse et puis il y a les autres...

J'en connais qui pour rien au monde ne changeraient d'un poil et d'autres qui sont de véritables "aventurières du cheveux". Longueurs, couleurs, styles, d'années en années, il faut parfois une recherche ADN pour les reconnaitre.

D'aucun dirait que cela dénote une quête de personnalité. Ouais... possible. J'y vois plutôt un certain sens artistique, de l'originalité, un besoin de différence, un accompagnement de l'évolution.

Comme pour Emma.

En guise de rétrospective

D'années en années, du lycée à la Fac, elle a sombré petit à petit dans l'addiction...

Quelques coups de ciseaux dans les boucles brunes... une frange pour l'été... puis carrément carré... et plus court encore, jusqu'à tondre sous le carré pour enfin adopter cette coupe au bol dans laquelle tous la reconnaissent.

En guise de rétrospective
En guise de rétrospective

Et c'est pas fini!

Au gré des saisons, ses cheveux poussent, sont coupés et repoussent... Parce qu'elle est ainsi Emma... elle aime ça.

Aujourd'hui c'est cheveux courts... et ça pourrait être encore plus courts. L'idée est là, l'envie aussi. Ce sera la tondeuse, et court comme ... Emma... Thompson

Peut être...

En guise de rétrospective

Photo: Emma Allaire et Jake Chessum pour Emma Thompson

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés, #Quartier Libre

Repost0

Publié le 18 Février 2015

Forcément, ça ne nous rajeunit pas. 25 ans... meeeeerde! J'ai pas vu le temps passer. Faut dire que l'écossaise n'a pas trop changé.

Il parait qu'en 2000 elle avait les cheveux longs, mais ça ne change rien. Aujourd'hui elle est comme à 17 ans... She don't want a lover...

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs, #Divers & variés

Repost0

Publié le 14 Février 2015

J'étais si près de toi...

Dans mon chagrin, rien n’est en mouvement
J’attends, personne ne viendra
Ni de jour, ni de nuit
Ni jamais plus de ce qui fut moi-même

Mes yeux se sont séparés de tes yeux
Ils perdent leur confiance, ils perdent leur lumière
Ma bouche s’est séparée de ta bouche
Ma bouche s’est séparée du plaisir
Et du sens de l’amour, et du sens de la vie
Mes mains se sont séparées de tes mains
Mes mains laissent tout échapper
Mes pieds se sont séparés de tes pieds
Ils n’avanceront plus, il n’y a plus de route
Ils ne connaîtront plus mon poids, ni le repos

Il m’est donné de voir ma vie finir
Avec la tienne
Ma vie en ton pouvoir
Que j’ai crue infinie

Et l’avenir mon seul espoir c’est mon tombeau
Pareil au tien, cerné d’un monde indifférent
J’étais si près de toi que j’ai froid près des autres.

Paul Eluard ( 1895-1952 )

Photo: Steven Meisel

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0

Publié le 12 Février 2015

Mathilde et les garçons

Mathilde ne s'est jamais sentie vraiment à l'aise avec les filles. Trop futiles, trop fragiles, trop sournoises aussi... Pourtant Mathilde est une fille comme les autres. Enfin certains jours...

On peut dire qu'elle a bataillé durant ses années de collège puis au lycée, parce que ce n'est pas simple quand on est ado, de ne pas savoir vraiment quel maillot on a envie d'endosser dans cette partie de foot à colin maillard.

Finalement un jour Mathilde a décidé d'être elle même, mi fille, mi garçon et comme elle avait été fille pendant longtemps, elle l'a joué plutôt garçon, le jour où elle s'est fait couper les cheveux. Cela n'a pas arranger les choses. Elle aurait mille anecdotes à raconter, entre celles et ceux qui l'encourageaient à laisser pousser ses cheveux et d'autres qui lui donnaient du "jeune homme" en faisant mine d'être confus de cette méprise l'instant d'après.

Et puis un jour Mathilde a rencontré deux garçons intelligents, amoureux chacun à sa manière, l'un tendre et prévenant l'autre franc et sans compromis... " Si j'étais une fille j'aimerai bien être comme toi..." Ça n'avait l'air de rien, mais dans le coeur de Mathilde ça résonnait fort ces quelques mots.

Pour eux, elle était une jeune femme, sans absolument aucune ambiguité, ils ne s'étaient même jamais posé la question. Ils l'aimaient pour son authenticité, son esprit, sa verve, son intelligence. Peut être aussi parce qu'elle n'était pas comme les autres filles... c'est tellement compliqué les filles...

Mathilde le sait bien. Ce sont ses cheveux courts qui sont le symbole de sa liberté, l'emblème de sa rébellion et si aujourd'hui les autres filles sont jalouses, ce n'est peut être pas de son allure ambiguë mais juste de cette liberté qui la rend belle auprès des autres garçons.

Pour Mathilde "Vaea" R.

Photo: Matt Jones

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés, #Tendresses

Repost0

Publié le 24 Janvier 2015

Breaking news!

C'est toujours délicieux de partager un moment avec Wiebke. La jeune anglaise avait disparue quelques semaines pour retrouver son Albion natale et nous nous sommes retrouvés hier devant une boisson chaude...

J'avais hâte de la revoir, d'autant que la malicieuse avait laissé imaginer un changement un peu radical dans sa coupe de cheveux en lançant un mystérieux : " Bye Wiebke, Hello Sinéad " sur son compte Instagram. Je savais depuis que ce n'était là qu'une déclaration d'intention, néanmoins le sujet demeurait brûlant.

Breaking news!Breaking news!

Avec son enthousiasme et sa fraicheur habituelle, la jeune femme m'avoua qu'elle était à deux doigts de se faire la tête de Sinead O'Connor, que, au dernier moment elle avait eu le trac, mais que depuis l'idée se faisait de plus en plus présente à son esprit.

Personnellement je ne suis pas du genre à décourager ce style d'envie, cependant il faut être honnête et étudier les arguments avec la plus grande objectivité. Wiebke est jeune, belle et la tête bien faite, si elle ne cède pas à cette envie maintenant ce n'est pas à 40 ans qu'elle le fera.

Pourtant je sentais bien que même si j'avais chipoter, sa décision était sur le point d'être prise. Reste que ma british amie ne connaissait pas à Montpellier de coiffeur capable de réaliser son désir...

Je ne suis pas non plus, du genre à laisser une amie avec ce genre de problème sur les bras. Ni une ni deux, nous sommes parti bras dessus bras dessous dans les ruelles de la ville pour rejoindre le salon de mon coiffeur préféré.

Pas question bien sûr de passage à l'acte mais juste la découverte du lieu, vintage à souhait et la rencontre avec Régine, désignée exécutrice de la noble tâche.

L'adorable Wiebke, toujours aussi enthousiaste, ne cessait de chambouler ses mèches blondes, tentant, en les relevant, de se faire une idée, sans doute pour la millième fois, de sa tête avec juste 1/2 cm de cheveux.

L'affaire fut conclue.

C'est donc très bientôt et en exclusivité pour Les Femmes aux cheveux courts que Wiebke pourra cette fois affirmer: " Bye Wiebke, Hello Sinead! "

Breaking news!

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs, #Divers & variés

Repost0

Publié le 23 Janvier 2015

A une femme

Enfant ! si j’étais roi, je donnerais l’empire,
Et mon char, et mon sceptre, et mon peuple à genoux
Et ma couronne d’or, et mes bains de porphyre,
Et mes flottes, à qui la mer ne peut suffire,
Pour un regard de vous !

Si j’étais Dieu, la terre et l’air avec les ondes,
Les anges, les démons courbés devant ma loi,
Et le profond chaos aux entrailles fécondes,
L’éternité, l’espace, et les cieux, et les mondes,
Pour un baiser de toi !

Victor Hugo

Photo: Paolo Roversi

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost0