Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Affranchies
Articles récents

Ah! Encore une chose...

16 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

web152Je n'avais pas tout dit. En plus des femmes aux cheveux courts, battantes, déterminées, conquérantes, et des femmes en uniforme, fantasme d'une égalité de genre, j'ai un goût plutôt récent pour le chant lyrique. Pas de panique...Je ne vais pas me transformer en Susan Boyle, seul mon rideau de douche supporte mes vocalises. Non, mais comme être humain, je suis attentif à tout ce qui m'émeut, me fait vibrer, me bouleverse. Une image, un paysage, une histoire ou Maria Callas sont capables de ça. Et puis l'opéra, si on y regarde, ce sont tout de même des histoires courtes où les sentiments humains les plus fondamentaux sont mis en exergue.
Prenez Norma. Grande prêtresse d'un temple gaulois, elle est l'amour secret de Pollione le proconsul local dont elle a deux enfants. Lorsqu'elle apprends que ce dernier en pince pour sa copine Adalgisa, elle menace de tuer ses enfants s'il ne renonce pas. Le transalpin passe outre et Norma le dénonce aux Druides qui le jugent coupable...Mais l'amour est plus fort que tout. Norma refuse de voir mourir son amant et se dénonce à son tour, d'avoir trahi ses voeux. Elle mourra aux côtés de son amour...Une histoire universelle et intemporelle. Mais bon, tout ça n'est que prétexte pour que les organes s'expriment. Et ce n'est pas par hasard que cet air devint si célèbre. Chacun peut y trouver l'émotion et la solennité qu'il y cherche...Moi ça me tire des larmes...


Lire la suite

Dans la brume de chaleur

15 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Tendresses

tumblr kqlv7dgjir1qzzxj7o1 400
L'aventure était là! Au pied des piles du pont. De loin mon regard était attiré par sa blondeur et je distinguais à peine sa silhouette tellement l'air tremblait sous la chaleur de la mi-journée. Petit à petit l'image se faisait plus précise. La fille semblait jolie, cachée derrière ses Ray Ban. Elle allait vers l'Ouest, j'y allais aussi, sans vraiment d'idée. De son piedestal elle a enjambé la portière pour tomber dans le cabriolet, sorti une cigarette blonde et m'a tendu son paquet. Elle a fait claquer un Zippo et nous avons fumé, poursuivant le soleil qui tombait devant nous. Et kilométres après kilométres, j'ai eu envie d'elle. Elle s'est endormi, sa tête a glissé vers mon épaule et ses courts cheveux blonds ont caressé ma joue...
Lire la suite

Bon ben, bonne année 4647!

15 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

Comme beaucoup d'européen, j'aurais bien du mal à déterminer la nationalité d'une asiatique. Chinoise, japonaise, coréenne, les subtilités m'échappent. Désolé!
Néanmoins, je leur souhaite une bonne nouvelle année!




Lire la suite

Un officier est venu ce matin...

14 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

3959476105 c49ea056cf o

Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,
Donnez un os au chien, qu'il cesse d'aboyer ;
Faites taire les pianos ; au son sourd du tambour,
Faites sortir le cercueil, faites venir le cortège.

Que tournent dans le ciel des avions gémissants ;
Qu'ils y griffonnent les mots IL EST MORT.
Qu'on mette des noeuds de crêpe au cou blanc des pigeons ;
Des gants de coton noir aux agents de police.

Il était mon nord, mon sud, mon est et mon ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de repos,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson;
Je croyais que l'amour était pour toujours : j'avais tort.

A quoi bon les étoiles à présent ? Eteignez-les toutes !
La lune, qu'on la remballe ! Qu'on décroche le soleil !
Videz-moi l'océan ! Déblayez-moi ces arbres !
Car rien de bon jamais ne peut plus arriver.

Funeral Blues - Wystan H Auden

Lire la suite

De l'aube claire jusqu'à la fin du jour

14 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Tendresses

3530658447_65480d3e42.jpg
Moi je sais tous tes sortilèges
Tu sais tous mes envoûtements
Tu m'as gardé de pièges en pièges
Je t'ai perdue de temps en temps
Bien sûr tu pris quelques amants
Il fallait bien passer le temps
Il faut bien que le corps exulte
Finalement finalement
Il nous fallut bien du talent
Pour être vieux sans être adultes...

Extrait: La chanson des Vieux Amants- J.Brel- 1967

Lire la suite

Instantané

13 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Tendresses

2876745104 7d9dcaf4d5
Il peut y avoir dans chaque geste une grâce insoupçonnée. A travers ses mèches brunes, je la vois perdue dans ses pensées, le visage neutre, un peu mélancolique. Elle est sans fard, comme j'aime, et ses cheveux ont le désordre du petit matin.
De sa voix rauque elle m'a demandé du feu et j'ai craqué une allumette. Le tabac blond se consume en volutes bleues et le parfum virginien envahi l'espace. De l'index et du majeur elle pince sa cigarette pendant que le pouce vient agacer l'annulaire. Dans cet instant je vois Lauren Bacall dans le Port de l'angoisse. Juste cette cigarette ainsi tenue et la voix grave que la silhouette fine ne laisse pas deviner...

Photo: Jacqueline Tappia
Lire la suite

Frida joue avec mes nerfs

11 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Ma Psy et Moi

3437595941 37762fc54dMoi- " Non mais dok, ça va pas du tout! Ne comptez pas sur moi pour jouer les explorateurs ethnologues au milieu de vos ébats saphiques. Ou dit plus simplement: Pour vous tenir la chandelle!
Ma Psy- Was? La jantelle?
Moi- Oui bon ne cherchez pas, c'est non...
Ma Psy- Maizzzz allons ne zoyez bas zi zouzebdiple. Ahaahahahaha... Che ne foulais bas fous infider à oune bardouze.
Moi- Ah bon?
Ma Psy- Mais non foyons fous ny benzez bas...
Moi- Oh ben quand même... Ne soyez pas désobligeante hein?
Ma Psy- Ekoudez moi, fous zete un homme bartigulier. Ch'ai tékoufert afec fous ein zenzualidé doude bartigulière liée à la jefelure et zela me blait peaukoub. Bar cheu, ch'ai clizé à l'oreille te mein liebe ke che foudrais kelle koupe ses jefeux et zela au kours te nos épats...et zela a brofogué ein joze édranche, audant jez elle que jez moi. Ein ekzidazion énoooorme. Tepuis que che me koupe les jefeux drès kourts elle atore za et moi auzi che tois tire. Les zenzazions dakdiles zont télizieuces...
Moi- Oui bon Dok, je sais bien tout ça, vous prêchez un converti...
Ma Psy- Eh pien chusdement z'est fous le konferdi, l'ekzbert ke che foudrais medre tans la konvitenze... Ke fous me réféliez doude les subdilidées te zet art.
Moi- ...Ah......Ben c'est à dire que......C'est nouveau ça vous voyez pour moi.....Et je ne sais pas si....Mais enfin comment voulez vous Dok?
Ma Psy- Eh pien nous éjanchons nos rôles!"
Et ni une ni deux, elle me chassa du canapé pour y prendre place, amusée comme une enfant. Je m'installais donc dans le fauteuil, me saisissant du stylo et du cahier à spirale en affichant une page vierge.
Moi- "Aloooors ma jeeeere, tides moi dout!" Lançais-je ironiquement
Ma Psy-" Eh pien foilà! Tebuis ke ze noufeau rechizdre est aporté au kours te nos épats, il m'arrife zoufent te r^éfer ke mon amie est kondrainde te ze vaire kouber les jefeux...Mais unikement tans mes vandasmes naturlich. Che la fois intivérement nue ou fêdue, azize et zupizant ein koube afec ein donteuze.... Komme tans le film "V for Vendetta" fous l'afez fu?
Moi- Oui parfaitement, Natalie Portman, superbe!... Eh....Ce fantasme? Ca vous est venu comme ça?
Ma Psy- Yaaa! Tebuis ke fous me barlez de fodre tilekzion bour les jefeux kourts et que ch'ai moi même koubé mes jefeux...Mon amie atore za et tebuis que ch'en ai barlez en lui vaizant l'amour, zette itée me refiens zoufent.
Moi- Et pourtant rien dans votre enfance n'a de rapport avec ça, je veux dire le fait qu'on vous ai forcée à aller chez le coiffeur ou un truc comme ça?
Ma Psy- ....Nein... Maiz là, tebuis ke che fous barle te za.... Che zuis toute ekzidée.
Moi- Ouhla! Dok, vous ne devriez pas me dire des choses pareilles....
Lire la suite

La boudeuse

11 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Tendresses

4314306401 1364f45959 o
Sa tignasse brune lui sert de paravent. Et c'est le seul moment où elle s'en veut de les couper si court. Elle baisse la tête et son regard disparait à peine derrière la lourde mèche de sa frange. Elle voudrait tirer le rideau, se voiler pour être seule avec sa rancoeur ou sa mauvaise humeur. Mais elle ne peut pas. Et je vois sa lèvre boudeuse et je devine sa mine renfrognée. Elle ne me donne qu'une envie, m'approcher et chasser cette mèche. L'envelopper de mes bras et caresser sa nuque comme pour l'apprivoiser. Lui parler doucement à l'oreille et lui dire que rien n'est grave...Jusqu'à ce que le soleil de son sourire revienne et que, comme pour chasser ses mauvaises idées, elle secoue sa tignasse, si courte...
Lire la suite

Universalis

10 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

373886 look 007Je ne vais pas faire le naïf. Je ne vais pas m'étonner de constater que partout, tout autour du monde les hommes ( et les femmes ) qui aiment les femmes aux cheveux courts sont très nombreux. Je le sais, et depuis longtemps ( enfin depuis que j'ai un ordinateur et une connexion Internet )
Il y a des forums, il y a des sites, il y a même des gens qui font du business avec ça.
Mais là où je suis un peu "espanté" comme on dit par ici, c'est lorsque je constate que mon petit blog sympa et sans prétention reçoit la visite régulière d'inconnu(e)s du Brésil, des Etats Unis, du Canada, de Russie, d'Afrique du Sud, du Kenya, du Maroc, de Tunisie et de toute l'Europe. Et là je dis:" Ben merde alors!" Et ça me rempli de bonheur...
40 000 visiteurs en 6 mois, j'ai pas de référence, je me dis que c'est pas si mal, et là je remercie le ciel que tout ce monde là ne me laisse pas un commentaire sur chaque billet parce que je crois que je serai obligé d'embaucher une secrétaire. ( quoi que...)
Je ne suis pas sur que tout le monde partage ma prose, vu que ça doit pas être simple, même avec Googletranslate de piger les délires de Frida ou même de comprendre mes propres états d'âme ou l'expression de mes sentiments du moment. Mais il faut croire que la magie de la photo réside là. Qu'il doit s'agir d'un langage universel qui peut bien se passer des mots. Lorsque je regarde cette fille dans la rue, je vois ses jolies jambes, son Perfecto bien patiné, ses cheveux brillants, ses oreilles bien dégagées et je devine sa nuque aussi tondue. Et je pourrais dire tout ce que je veux, ceux qui viennent ici et voit cette même fille doivent avoir le même regard que moi. Et l'essentiel est là.
Lire la suite

L'héritière

9 Février 2010 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

3637841152 4d444628bd b-copie-1
D'aucun diront que les temps ont changés et que les "stars" du passé apparatiennent à une mythologie disparue...C'est sans doute vrai.
N'empêche! Natalie Portman a quand même cette grâce, cette douceur et cette beauté qui rendaient Audrey Hepburn, Grace Kelly ou Ingrid Bergman admirables. Elle n'est pas une "star hollywoodienne", on peut la voir trainer dans les rues en baskets. Mais elle semble avoir une belle âme, au moins aussi belle que son physique. Et puis elle n'a pas peur, pour passer des toilettes et des chignons galactiques de la princesse Padmée à la boule à zéro d'Evey...
Aujourd'hui les cheveux longs, mais comme accessoire de cinéma. Elle a dit avoir adoré porter les cheveux ras. Et elle les portait fièrement...
Lire la suite