Frida ne passera pas par moi

Publié le 18 Février 2010

3769625156 72e3322331 bL'idée me déprimait, mais il fallait bien l'admettre, Frida ne serait jamais séduite, quelques soient les efforts que je pourrais déployer. Et franchement cette idée me désolait. D'autant plus qu'au fil des semaines je m'étais habitué à cette beauté germanique, dans différents tons de blond et surtout avec une coupe à la longueur toujours plus réduite. Seulement voilà, Frida aime les femmes! C'est comme ça...
En y repensant, le coup de "l'homme lesbien" soudain ma paraissait suspect. Qu'est ce que cela pouvait bien signifier? Que malgré tout je pouvais toujours tenter ma chance?
Moi-" Dok, il faut que je vous dise quelques chose...Vous êtes médecin? Vous ne devez pas mentir à votre patient?......Vous......Euh, vous et......Vous et votre amie, alors? Comment cela se passe?
Ma Psy- Ach! Kom z'est télikat te fous en bréokuber. Bour dout tire, z'est un beu kombliké en ze moment. Ma noufelle opzézion te jefeux gourt zemple l'akazée et che n'arrife bas à lui vaire bardacher zela. Bourdant elle me droufe pludo bas mal afec zette koupe te karzonet. Elle tit ke zela l'ekzite.
Moi- Et vous Dok? Où en êtes vous? Est ce que vous arrivez à supporter que la personne que vous aimez le plus ne partage pas cette partie de vous, ce gout si étrange pour les cheveux très courts et l'excitation que cela peut provoquer chez vous?
Ma Psy- Ziiii! Z'est drès vruzdrant, tes vois zela me rend malate...Beud êdre ke che tefrais jerjer kelk'un te kombadiple, kelk'un ki bardacherait les mêmes kouts...
Moi- ....Quelqu'un comme moi?

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :