Un officier est venu ce matin...

Publié le 14 Février 2010

3959476105 c49ea056cf o

Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,
Donnez un os au chien, qu'il cesse d'aboyer ;
Faites taire les pianos ; au son sourd du tambour,
Faites sortir le cercueil, faites venir le cortège.

Que tournent dans le ciel des avions gémissants ;
Qu'ils y griffonnent les mots IL EST MORT.
Qu'on mette des noeuds de crêpe au cou blanc des pigeons ;
Des gants de coton noir aux agents de police.

Il était mon nord, mon sud, mon est et mon ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de repos,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson;
Je croyais que l'amour était pour toujours : j'avais tort.

A quoi bon les étoiles à présent ? Eteignez-les toutes !
La lune, qu'on la remballe ! Qu'on décroche le soleil !
Videz-moi l'océan ! Déblayez-moi ces arbres !
Car rien de bon jamais ne peut plus arriver.

Funeral Blues - Wystan H Auden

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Catharsis 15/02/2010 18:35


Un "funeral blues" très véhément qui contraste complètement avec l'atmosphère d'innocence de la photo...

Quant aux photos que tu sélectionnes pour ton blog, mon goût rejoint le tien !


jeaneg 15/02/2010 19:54


Un poème de colère c'est vrai. Et j'avoue que j'ai cherché une image plus marquante...Et puis, la douleur et le chagrin parfois ne se voient pas...tout de suite.