Endormie

Publié le 17 Février 2010

2845611212_85bdcdf94b.jpg
Malgré la clarté du jour qui a envahit la chambre, elle tente de grapiller encore quelques secondes de cette torpeur matinale où l'on ne sait plus très bien si l'on rêve ou si c'est déjà la réalité. Elle se lève sur un coude, fait un effort pour relever sa tête, puis chavire et s'écroule sur lui. Et pendant que lui caresse tendrement ses cheveux en bataille, elle balbutie qu'elle doit aller chez le coiffeur. Ses doigts à lui vont fouiller sous les mèches et masser délicatement la nuque. Elle dit qu'elle l'aura bientôt nette et dégagée pour qu'il puisse y déposer tout ses baisers. En attendant, il roule avec elle et s'empare de ses lèvres. Et dans le corps à corps elle a senti son désir. Elle aussi a envie....Le coiffeur attendra...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sophie L 19/02/2010 10:05


Moi je la trouve à croquer avec ses cheveux en bataille, le coiffeur peut attendre encore un moment.


jeaneg 19/02/2010 11:03


Elle restera " à croquer" de toute façon, j'en suis sur....


Dgina 18/02/2010 21:35


ou une femme au souffle court...
;-)


jeaneg 18/02/2010 23:09


..Au choix


Dgina 18/02/2010 20:04


waouh. ca se pose là dis donc!
je sens presque la torpeur sur ma propre nuque (et je suis fan de la photo que tu as mise)
(ca pourrait avoir été écrit pour moi, qui suis allée chez le coiffeur et qui ai la nuque offerte aux baisers maintenant)


jeaneg 18/02/2010 20:09


Ah ça ne m'étonne pas de toi belle Dgina! Tu es bien une "femme aux cheveux courts"


Catharsis 18/02/2010 19:08


Rien je crois, absolument rien!


Catharsis 18/02/2010 14:29


Effectivement, le réveil de l'esprit semble quelque peu difficile, mais la chair n'en a que faire lorsque le désir l'envahie...


jeaneg 18/02/2010 18:16


Qu'y a-t-il de plus fort?