Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Un soir en ville

rafaelkent.jpg

Qu'est ce que je faisais là? Désorienté, j'avais atterri dans cette soirée où je ne connaissais personne, où personne ne m'attendait. J'ai foncé sur le bar, commandé un Glenlivet qui m'a réconforté. Autour de moi les gens parlaient fort, riaient fort et tout cela m'apparaissait trop artificiel pour que je m'y intéresse. Les hommes étaient tous des clones de "Don" Draper et les femmes choucroutées, bijoutées, s'agitaient dans des efforts louables pour se montrer sous leur meilleur profil. Rien dans cette basse-cour ne risquait de changer l'opinion déplorable que j'avais de mes semblables. Jusqu'à ce que mon regard tombe sur elle...

Une robe qui laissait nues ses épaules, des cheveux courts et le visage voilé de volutes de fumée bleue au parfum virginien. Elle n'était pas complètement étrangère à ce monde, mais ses artifices me paraissaient raisonnables, maquillage, coiffure, j'avais le sentiment qu'elle ne voulait rien justifier, juste être bien avec elle même. Ses cheveux brillaient sous la lumière, sans doute à cause du gel qui modelait sa coupe, lançant une mèche au dessus de son front et la maintenant comme une houpe qui lui donnait un air de Gavroche.

Quand nos regards se sont croisés, elle a relevé imperceptiblement la tête, donnant à sa posture un air de défi. La cigarette aux lèvres aurait pu avoir quelque chose de vulgaire. Ca ne l'était pas. Cette femme avait de la classe et chez elle ce détail devenait presque chic.

Son regard s'est adoucit, elle soutenait le mien et semblait me dire à quel point elle se sentait elle aussi décalée dans cette soirée. Sa main a enveloppé la nuque, ses doigts fins ont glissés à travers les cheveux et ce geste m'a parût comme un signal. Nous nous sommes rapprochés, nous avons discuté, elle a rit, j'ai commandé un autre scotch et une furieuse envie est née de la voir à la lumière du jour, sans fard se réveiller à mes côtés... 

 

Photo: Rafael Kent

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Flo 07/10/2011 19:39


Ah sa s'est une belle rencontre !! Et Nina Simone en fond sonore sa plonge immédiatement dans l'ambiance


jeaneg 07/10/2011 21:01



Tout est là Flo, dans l'ambiance...



lou-ève 06/10/2011 10:17


Déloyal, je voulais mettre cette chanson par Screamin' Jay Hawkins, et c'est ta remarque de l'autre jour qui m'a arrêtée...


jeaneg 06/10/2011 11:03



Ahaha!  oui mais là ça va bien... 


Désolé...