Frida m'éclaire

Publié le 28 Septembre 2010

2igkis3.jpgJ'étais en proie à la pire jalousie qui se puisse connaitre. Celle qui est mélée au remord le plus lourd, d'avoir moi même provoqué cette situation. Même si rien jusque là ne pouvait confirmer mes doutes, j'étais persuadé que Frida avait renoué sa relation intime avec Laora. J'aurais du n'en avoir cure, après tout, nous avions été un temps une sorte de ménage à trois. Alors pourquoi cette jalousie?

Je tentais de trouver une réponse à cette fondamentale question, lorsque Frida m'appela au téléphone:

Ma Psy - " Hey liebe! Komment fas du?

Moi - Mmmmmmh ...Aller mieux

Ma Psy - Chais ein ponne noufelle. Zais du ze ke nous n'afons bas ekzbloré?

Moi - Non, vas y...

Ma Psy - Ke benzes du te l'itée ke tu en foudrais aux femmes d'afoir les jefeux longs? Tu drouferais injusde zette bardizion femme/jeveux longs- hommes/jefeux kourts. Et tong ton tézir de femmes aux jefeux kourts zerait zimblement barzeke elles zeraient blus honnêtes, loyales afec doi. Envant du aurais zouffert de zette inchustize et tebuis tu aurais zette in gonziente rébulzion pour les chefeux longs....Bas mal non?

Moi - Mouais...Pas con....En effet....Faut que je refléchisse. Cela aurait en plus l'avantage de lever le voile sur un côté obscure dont il faut que je te parle...

Ma Psy - Mais kand du feux mon boulet

Moi - Mon boulet?? ...Ah oui, non...Ok

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :