Encore un rayon de soleil

Publié le 27 Septembre 2010

margot bozil

 

On l'imagine appuyée à la balustrade de l'embarcadaire, observant les passagers du bac... Sa peau mat se réchauffe au rayons de ce soleil d'Orient et sous le chapeau on devine le regard espiègle et amusé des enfants d'Eurasie. Tout juste sortie de l'adolescence, elle énerve les hommes et agace les femmes de tant de naturel et de fraîcheur. En la voyant on pense à la jeune fille de Marguerite Duras, attendant son amant dans l'Indochine d'antan. Au lieu des nattes tressées de cheveux noirs, le cou est nu et les mèches tondues, mais le décolleté qui plonge au creux des reins, plus encore, la rend provoquante. Même si elle le voulait, elle ne saurait pas rendre les gens indifférents, alors à quoi bon?

Elle sait qui elle attend et le reste importe peu. Cette rose est pour lui...Ou pour elle 

 

Photo: Margot Bozil

 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

Pepcile 28/09/2010 21:34


Provoquer. Un mot qui te correspond ?


jeaneg 28/09/2010 22:10



Je n'en suis pas sur, mais parfois il faut un peu de ça pour faire bouger les lignes.



Catharsis 28/09/2010 15:25


L'amant, un très beau film. Cependant je n'ai pas lu le livre...


jeaneg 28/09/2010 16:08



J'aiu tout de suite pensé à Jane March en voyant cette image...



Louve 28/09/2010 09:57


Tellement poètiques tes articles....
Bise


jeaneg 28/09/2010 13:13



Merci Belle Louve.


Bise