L'aveu

Publié le 27 Décembre 2012

inconnu.jpg

Il lui avait dit, un soir, dans un murmure. Cela faisait plusieurs mois qu'il y pensait, chaque jour, sans oser... Et puis de cet amour qu'ils s'échangeaient est née la confiance et la confiance l'a rassuré. Alors il s'est lancé dans cet aveu puisque chacun livrait ses secrets. Et tous ses mots étaient accompagnés par des gestes, délicats, sensuels si bien qu'elle se laissait emporter par l'érotisme de son langage et de ses caresses. Elle l'a laissé parler et leur corps se sont échauffés... Enfin à son tour elle a pris le ton des révélations pour avouer son soulagement. Depuis longtemps elle y pensait et son envie était obstruée par un monceau de clichés.

Soudain ces deux là avaient le sentiment de fusionner. Lui l'amoureux de son corps et de son âme, aimait sa nuque et le satin de sa peau. Il aimait les cheveux courts, comme une toison soyeuse, son cou, sa gorge, ses oreilles, délicates sculptures... Et elle avait cette envie d'être elle même, sans artifice, excitée parfois de révéler, au delà de son caractère, une touche de son masculin. Elle l'aurait fait de toute façon, mais imaginait que peut être son amoureux en serait peiné, le pensant comme tant d'autre attaché à cette image stéréotypée de la femme aux cheveux longs.

L'aveu les avait libérés l'un et l'autre, les rendant plus forts, plus beaux et plus amoureux encore.

 

Photo: inconnu

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article