Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Juste un détail

Jate Fairy detail

Quand j'entends ma voisine, pensant me contenter, déclarer que les cheveux courts c'est bien " parce que c'est pratique et économique" j'ai presque toujours envie de bondir sur ma Kalashnikov et transformer mon paisible quartier en highschool du MiddleWest. Parce que, à moins de se contenter d'une coupe de footballeur de seconde division avec un sabot n°3 sur la tondeuse achetée au supermarché du coin, les cheveux courts c'est tout ce qu'il y a de moins économique. Au contraire même. C'est un style, un état d'esprit, une façon d'exprimer son caractère. Et quand on a du style on supporte difficilement l'approximation et encore moins le négligé. Et donc, à moins d'être sérieusement en cheville avec un coiffeur digne de ce nom, il faut consacrer du temps et des pépètes pour avoir une coupe de cheveux toujours impeccable, la carré tracé au millimètre, le dégradé parfaitement fondu, la nuque finement ciselée et la frange balayée...

Alors en comparaison d'Armande A. ou de Brigitte B. qui, elles, n'ont besoin que d'une aiguille à tricoter ( ou deux ) pour ramasser leur meule de foin et la faire tenir en une motte improbable sur leur tête, c'est sûr, le compte est vite fait.

Non, les cheveux courts ce n'est pas "économique", même si ça peut être pratique. Ce serait plutôt la marque d'une grande estime de soi, un besoin d'accorder son image à son esprit, une façon de se plaire sans aucune concession... Se dire "qu'on le vaut bien". 

 

Photo: Jate Fairy

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :