Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Petit matin

tara-noelle-copie-1.jpg

Comme le matin clair inondait la chambre d'une lumière pâle, elle se retourna, fuyant le jour. Son corps roula sur le drap de coton blanc froissé et la tête enfouie dans le creux de son coude, sa main vint reposer sur les cheveux courts de sa nuque... Dans ce contre-jour le satin de sa peau semblait duveteux comme la peau d'un fruit d'été et les monts et les vallées de ce paysage charnel étaient émouvants.

Les doigts fins, irrésistiblement, comme autant de tentacules, se glissèrent à travers les mèches de cheveux, exposant à la lumière le châtain boisé et provocant des reflets d'ambre et de caramel. Puis, encore plus doucement, la pulpe de ses doigts vint caresser la fourrure de sa nuque où les cheveux tondus avaient le soyeux d'un pelage.

Dans ce petit matin douillet un frisson, long et lent, parcouru son corps et la peau s'hérissa sur ses épaules et ses bras. Son bassin ondula faisant glisser le drap et un soupir langoureux accompagna sa fantasmagorie. Elle rêvait.

Photo: Tara.noelle

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :