Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Laora mia

4178223940_1c5b289a04_b.jpg

 

Ce soir là, outre le bonheur que j'avais de retrouver les bras de l'italienne, j'étais soulagé de constater que son petit tour chez le coiffeur avec Frida n'avait pas laissé de séquelles. J'avais le nez plongé dans la chevelure épaisse et soyeuse, parfumée par quelques shampooing aux plantes odorantes et colorée chaudement, tel un sous bois d'automne. Laora était resplendissante.

Laora "- Che cosa? On dirait oune naufragé...

Moi - Frida m'avait dit que tu allais couper tes cheveux

Laora - Ma no ahaha! Jé voulais jouste voir comment elle sé faisait couper les siens. C'est toujours très courte, avec la tondeuse. C'est fascinant tou sais? Elle est très bella, presqué rasée, très blonde...

Moi - Mais toi? Tu ne le feras pas n'est ce pas?

Laora - Ma che cosa...Jé fais commé j'aime no? Ma rassoure toi, jé n'ai pas l'envie maintenant. Peut être oune dé ces jours jé raccourci, ma pas commé Frida. J'aime, ma pas pour moi.

Moi - Comme moi, j'aime, mais pas pour toi....

Laora - Ma comment cé fait? Tou aime les chéveux corto no?

Moi - Oui, absolument, depuis toujours, ou presque...Et viscéralement...Mais...Toi...Tu es si belle, et ta chevelure est si luxuriante, si odorante, si...Je ne sais pas pourquoi. Frida me doit encore quelques clés...

 

Model: la styliste Barbara Mortelo

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :