C'est elle qui l'a voulu

Publié le 29 Décembre 2011

MrGlen.jpg

Elle passe et traverse la pièce. Je la connais, je la désire et elle sait à quel point je l'aime. Pourtant elle m'ignore. Elle me tourne le dos et déboutonne lentement son chemisier quelle laisse glisser de ses épaules. Comme elle penche un peu la tête, sa nuque m'apparaît encore plus rasée qu'elle ne l'est en réalité et ce spectacle m'émeut. Je devine la masse de ses cheveux qui flotte devant son visage en une lourde mèche... Et dans la clarté obscure mon regard s'attarde sur la peau diaphane juste derrière son oreille, son cou délicieusement galbé... Puis la chemise de coton blanc tombe sur le sol et les mains se posent sur les hanches, comme si elle attendait. Elle attend. Et mon regard, lui, descend le sillon vertébral et rejoint les reins qui semblent onduler. Ils ondulent. Comme mes mains se portent sur l'agrafe de son soutien-gorge, elle recule doucement et appuie son corps entier sur moi, nous faisant basculer ensemble sur le lit. Son corps est chaud, la peau douce et parfumée. Elle s'est retournée sur moi et comme ses petits seins s'écrasent sur mon torse, mes mains caressent sa nuque aux cheveux ras. Son visage s'éclaire, elle me chuchote: " Ça me plaît que ça te plaise...."

Photo: MrGlen

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :