Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Adorable garçonne

Freja-Beha.jpgIl y aurait comme une sorte de passage à vide, de dépression, un creux. L'impression d'être incapable de quoi que ce soit, et surtout d'écrire quelque chose de bien, de subtil ou d'intêressant. Je sais ce que l'on va dire, que ce n'est pas grave, que c'est très passager, que de toute façon on aime bien quand même....

Mais c'est moi que cela tourmente. Comme si j'étais pris au piège. En relisant certain billet je m'aperçois que je commence à radoter, que les sujets reviennent, que je tourne en rond autour de mon obsession. Je ne sais plus raconter d'histoire, ni parler d'amour, ni de haine. Je suis toujours troublé par le sourire d'une androgyne, fasciné par son allure subtilement dosée de masculin et de féminin, mais je ne suis plus capable de l'exprimer ou de le partager.  

L'émotion me manque. L'humeur n'y est pas. Parfois même je relis ces pages et je (re) découvre un billet tellement plein d'émotion, que je me rappelle avoir presque pleuré en l'écrivant. Et puis, rassuré en pensant que personne ne pourrait savoir à quel point ces mots étaient personnels, je tournais la page et feignais d'avoir de l'imagination...

Mais là, je me sens sec. Peut être un peu de temps me sera nécessaire pour retrouver ma veine et à nouveau l'enthousiasme pour louer sans repis l'adorable garçonne...

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Estelle 31/05/2011 23:12


Ah mais non mais non, moi je vais te secouer un peu je ne suis pas d'accord! Je ne trouve pas que tu radotes, tu parles de ce que tu aimes de milles et une façons, j'adore les histoires que tu nous
livres, mais si ça peut paraitre parfois redondant il n'en est rien ! Pourquoi ? Parce que chaque image que tu associes à son texte, et parfois même(pour notre grand plaisir) à sa musique nous
offre une sensibilité particulière, un univers dont on aurait vu que des bribes si nous n'avions eu que l'image ou seulement la musique. Tu offre du rêve, voilà ce que tu fais.
Et bien si tu trouve que tu radote,moi je m'en fiche, j'en reprendrai bien une part. Et ça m'a manqué de te lire.

Et si tu te sens vidé, repose toi et fais des choses que tu ne fais pas d'habitudes, ça cassera le rythme et tu en sortira plein de belles idées. Je ne sais pas moi, fais un voyage, va à un
apéro-concert-découverte (ou essaie de te plonger dans un endroit plein plein de femmes aux cheveux longs, et tu en sortira surment ravigoré!:D), mais surtout, tu vas arreter cette vilaine bétise
qui est de penser que tu n'es plus capable d'exprimer quoique ce soit ou de le faire partager ! Non mais dis ! On se reprend là un peu ! Je viens de revenir sur ton blog pour voir cet article, ça
me donne presque envie de pleurer :(((



Bon mais sinon des fois je suis gentille aussi :)


jeaneg 01/06/2011 00:07



Là vraiment je n'ai plus le droit de baisser les bras...



Joli coquelicot 31/05/2011 07:44


Le but étant que tu n'arrête pas... hihihi... Yeeesss!!!


jeaneg 31/05/2011 07:46



Damned! Je suis pris au piège...



Joli coquelicot 30/05/2011 20:06


Je comprends exactement ce que tu veux dire.. J'ai été à deux doigts de supprimer mon blog il y a peu en me disant exactement: "je radote, je tourne en rond, ce que j'écris est nul.."
Mais ce sont des commentaires comme les tiens qui font que je suis toujours là! Merci...
Et sache que je n'ai pas vu ou tu était moins intéressant, et où tu radote.. J'ai toujours autant de plaisir à te lire, même si je ne l'exprime pas toujours, comme si mes mots étaient coincés au
bout de mes doigts, comme il le sont au fond de ma gorge, parfois...
Merci, encore...


jeaneg 30/05/2011 21:08



Ah ben comment tu veux que je m'arrête maintenant... C'est trop gentil



Fabymarypoppins 30/05/2011 10:13


un mail privé arrive


jeaneg 30/05/2011 16:56



On dirait le titre d'une chanson...



Fabymarypoppins 30/05/2011 09:57


les passages à vide arrivent et ce n'est pas grave, ça reviendra, ça prendra peut être du temps et alors? à ton retour je serai là, et puisque tu en parles je ne sais pas les autres mais moi je
devine l'émotion à travers tes textes et tes vécus, tes blessures, ta tendresse et l'émotion à fleur de peau, surement car tout ça même si forcément on n'a pas le même passé, le même vécu on
partage la même sensibilité, due aux blessures de l'âme, elles ont souvent pris leur source loin, on dit que ce qui nous terrasse pas nous rend plus fort! je ne veux jamais être indiscrète donc ne
me permettrais jamais de te questionner ça te regarde tout ça, mais sache que je suis là et chez moi ce ne sont pas des paroles en l'air pour faire "bien" tu as mes coordonnées, bises


jeaneg 30/05/2011 10:04



Ben je sais bien... C'est gentil en tout cas.