Ta mère!

Publié le 15 Novembre 2017

Nana Visitor

C'est un peu comme si tout le monde trouvait ça naturel, comme s'il y avait une mystérieuse et secrète date de péremption, inscrite quelque part et qui soudain autoriserait les femmes à avoir les cheveux courts. Comme si un pouvoir leur était retiré...

Est-ce qu'on s'imagine qu'arrivée à cette belle maturité, une femme cesse donc d'être convoitée, qu'elle est mère et peut être même grand mère et que cela la met hors jeu?

Ah non! C'est un peu facile voyez vous, de croire qu'au delà d'un certain âge, plus rien n'a d'importance et que subitement les cheveux courts seraient même un standard recommandé. Non, non et non! Je me tue à le dire presque tous les jours. qu'on ait 18 ans ou qu'on en ait 60, l'esprit reste le même, la volonté d'être ( un peu ) différente, en tout cas soi même, quelque soit l'opinion générale, d'être authentique et sans fard... Et puis souvent, cet état d'esprit ne date pas d'hier. Cette femme de 60 ans était déjà une femme aux cheveux courts à 30 ans et même peut être à 20 ans.. Et peut être même qu'elle l'a toujours été? D'autres profitent de la sérénité que leur offrent les années passées pour "oser" enfin s'affranchir du regard des autres et tailler avec volupté cette tignasse qu'elles se sont longtemps imposée..

Si bien que, vous pouvez en être sûr, ces femmes là ont tout autant le regard qui pétille et le moral regonflé lorsqu'elles sortent de chez le coiffeur, les oreilles bien dégagées et le front large, se sentant invincibles et conquérantes. Elles ont autant de plaisir, comme toutes, à passer discrètement et avec délice, la main sur leur nuque tondue, jetant un oeil sur presque chaque vitrine qui leur renvoie l'image d'une femme belle et déterminée. 

Dans ces moments là, toutes ont une éternelle jeunesse.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :