Tu t'imagines

Publié le 14 Septembre 2016

Photo: Takay

Photo: Takay

De ta jeunesse tu fais un roman où tu es mille personnages différents. Lorsque toutes cherchent sans se trouver, imitant des rôles convenus sans originalité, tu t'inventes à chaque fois nouvelle, indifférente à ce qu'on te trouve belle. Ainsi embarquée sur ton vaisseau, tu remontes les courants, mets ton nez dans le vent et imagines plus qu'un style, une époque.

D'un béret fichu sur ta tête dont dépassent les mèches blonde d'une coupe au carré, tu fais une révolution cubaine. Un pantalon militaire, une paire de boots et l'étoile rouge sur le front, on a envie de te demander un cigare de la Fábrica Partagás, et te voir brandir le poing.

Tu peux être qui tu veux d'un simple accessoire, les cheveux coupés courts que tu ébouriffes, leur blondeur délavée et les bijoux d'argent qui cliquettent à tes oreilles, te donnent l'air d'une londonienne des 70's, qu'on croiserait devant la boutique BOY sur King's Road

D'une robe sage tu fais une rock star et d'une chemise d'homme bien trop large un costume de pirate. Parce que ta jeunesse déborde et que les torrents de ton imagination ont brisés toutes les digues et les conformismes. Tout cela ne durera peut être pas, il faut en jouir maintenant...

Tout de suite.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs, #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CYN 14/09/2016 17:28

magnifique ce texte :!

CYN 14/09/2016 17:33

haha ! quand j'aime je m'emballe :)

Jeaneg 14/09/2016 17:32

Magnifique c'est peut être beaucoup ;)... Merci Cyn la voyageuse