Qui c'est celle-là?

Publié le 2 Novembre 2015

Qui c'est celle-là?

C'est en discutant, parfois, que l'on perçoit à quel point le temps nous échappe et que les références d'hier n'ont plus cours auprès de certaines générations.

Il m'arrivait souvent pour illustrer mon propos, de faire une comparaison, en matière de féminité et de cheveux courts, entre Amélie Mauresmo et Sinead O'Connor.

Qui c'est celle-là?

Je m'excuse dès à présent auprès des fans de la championne, mais cela mettait bien en évidence, à mes yeux, la stupide idée qui voulait que l'on considère une personne plus féminine sous prétexte qu'elle a les cheveux longs.

Bref! Je me rend compte que mon exemple est de moins en moins efficace, vu que de plus en plus, les jeunes femmes d'aujourd'hui ignorent qui est Sinead O'Connor... et d'ailleurs je me demande même si elles savent encore qui est Amélie Mauresmo. Bon mais on s'en fiche, vu que c'est pas le sujet.

Il n'y a pas plus emblématique à mon sens que la chanteuse irlandaise, pour symboliser le caractère rebelle d'une femme aux cheveux courts. Jugez vous même. En 1988 alors que sort son premier album "The lion and the Cobra" elle n'est pas réellement connue du grand public. Sa maison de disque lui enjoint de faire quelque chose avec ses cheveux que déjà on juge trop courts. Les laisser pousser, faire une permanente... être plus sexy quoi?

A cela la jeune femme répond en revenant le lendemain les cheveux proprement tondus. Ce sera son empreinte visuelle durant toute sa carrière.

Qui c'est celle-là?Qui c'est celle-là?

Evidemment, plus encore que cette coupe de cheveux provocatrice, c'est le caractère sans concession qui a pour moi valeur d'exemple dans ma démonstration qui s'avère aujourd'hui obsolète.

Il me faut donc trouver d'autres modèles pour illustrer ce qui pourrait être le sous titre de ce blog:

La féminité ne se mesure pas à la longueur de vos cheveux...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article