Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Net et précis

Net et précis

C'est étrange comme souvent on associe des mots, des couleurs ou encore des formes au masculin ou au féminin. Rond, rose, bouclé, soyeux, flou, vaporeux, pâle, éthéré, suggéreraient plutôt la féminité. Alors que carré, rouge, net, mat, sombre inspirent davantage le sexe masculin...

Mais alors que ce passe-t-il lorsqu'une jeune femme accumule ces mots, ces qualificatifs dans une description que l'on ferait d'elle?

Ben je ne sais pas vous, mais moi cela me plait toujours lorsque s'associent les genres, qu'ils se mélangent, s'apprivoisent et modèlent une image nouvelle.

Une image qui provoque parfois. Très ( trop? ) grande, très (trop? ) belle, très ( trop? ) blonde et cette coupe, très ( trop? ) courte, tondue, rasée, sculptée pour être nette et carrée.

Et puis ce style, cette coupe "en brosse", c'est vraiment un symbole masculin, quelque chose qui empêche le mélange harmonieux, comme en chimie, le produit qui supplante tous les autres...

Pourtant, en lui donnant la grâce de ce visage féminin, on arriverait presque à y croire, même si cela reste provoquant. Du coup on imagine cette femme à l'image de sa coupe de cheveux, stricte, autoritaire, peut être dominatrice. Un habit qui ferait le moine...

L'image ne modifie pas la nature. Elle peut la souligner, l'exprimer mais aussi parfois n'être qu'un jeu, une distraction, comme un déguisement. Mais ça ne dure pas. Les cheveux courts, quand ça dure, c'est que c'est la vraie nature. CQFD

Photo: Katja Hoppe

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :