Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Quartier Libre: "Monaïque" Bonneau

J'aime bien "me faire ami" avec des personnes rencontrées comme ça, au hasard du web. Ça ne marche pas toujours mais en général, avec des gens ouverts, intelligents et sympathiques, il y a toujours un bon contact. A la manière du Quartier Libre, je vous livre "tel quel" ce que Monique, pour Les Femmes Aux Cheveux Courts, m'a écrit.

Quartier Libre: "Monaïque" Bonneau
Quartier Libre: "Monaïque" Bonneau

Hi Jean,

Nice chatting with you the other day! My french is so remedial, I'm hoping I can send you my bio in english to be translated by you?

So let's see ... I am a graphic designer and illustrator, living in the heart of San Francisco, CA. I'm originally from the East Coast, a small town in Massachusetts, and moved west about three years ago. Besides the visual arts, I box, rock climb, do yoga, and play music, right now as the bassist and co-singer in a punk rock band called Sister Sex. I reference much of my style from the 1960's business wear, and occasionally 1940's work wear, and incorporate vintage pieces whenever I can. I sometimes ride the edge of androgyny, but tend toward masculine presenting, while identifying firmly as a woman.

I have been cutting my own hair for a decade and went short about four years ago, and wish I had done it sooner. I was surprised to get as much positive feedback as I have on my short hair - it often becomes a topic of conversation when out or in social settings. For some reason, men especially, love asking me about it, and women love to touch it. Mostly I enjoy this, sometimes it can feel slightly invasive. However, I feel the most myself I've ever felt with short hair, and have found a drastic spike in not only my confidence, but in my professional career and ambition.

I hope this helps! Let me know if there are other, specific questions you'd like answered.

Salut!

Monique

Quartier Libre: "Monaïque" Bonneau
Quartier Libre: "Monaïque" Bonneau

Ce qui pourrait se traduire de la manière suivante:

... Je suis graphic designer et illustratrice et je vis au coeur de San Francisco, Californie. Je suis originaire de la Côte Est, une petite ville dans le Massachusetts d'où j'ai déménagé il y a 3 ans. A côté des arts visuels, je fais de la boxe, de l'escalade, du yoga et je joue de la musique, actuellement comme bassiste et chanteuse dans un groupe punk-rock qui s'appelle Sister Sex. Mon style s'inspire beaucoup du business wear des années 60 et parfois de vêtements de travail des années 40 et j'incorpore des accessoires vintage quand je le peux. Je flirte parfois avec l'androgynie, mais je tends plutôt vers une présentation masculine tout en m'identifiant fermement en tant que femme.

Cela fait 10 ans que je me coupe les cheveux moi même, depuis 4 ans que je les ai courts et je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt. J'ai été surprise d'obtenir autant de commentaires positifs avec mes cheveux courts - cela revient assez souvent comme sujet de conversation quand je suis à l'extérieur ou dans les milieux sociaux. Je ne sais pas pour quelle raison, les hommes particulièrement adorent me parler de ça et les femmes adorent toucher. La plupart du temps cela m'amuse, cela peut parfois se faire sentir de manière un peu intrusive. N'empêche que je ne me suis jamais autant sentie moi même que depuis que j'ai les cheveux courts et cela a provoqué une hausse radicale non seulement dans mon estime personnelle mais aussi dans ma carrière professionnelle...

C'est cool non? Merci beaucoup Monique

Monique Bonneau

Son Instagram

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

kdo homme 40 ans 09/11/2014 21:01

Je vous vante pour votre paragraphe. c'est un vrai travail d'écriture. Poursuivez