Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Le plus inquiet des deux...

Le plus inquiet des deux...

Ce n'est pas la peine que je dise à quel point je suis friand des anecdotes que peuvent me rapporter mes amies lorsqu'elles reviennent de chez le coiffeur. L'une d'entre elles, sans doute poussée à bout par la lecture régulière de ce blog, avait décidé de couper radicalement plus courts ses cheveux et pour cela, suivant sans doute mon conseil, elle avait franchi d'un pas assuré la porte d'un salon de coiffure pour homme.

Evidemment, dès cet instant, elle n'en menait pas large me raconta-t-elle.

Quand vint son tour elle s'installa sur le fauteuil et expliqua très précisement au coiffeur ce qu'elle attendait de lui.

"J'étais à la fois excitée et un peu angoissée de cette première expérience, mais quand j'ai décrit la coupe que je voulais, carrément rasé sur les côtés, il m'a semblé voir le type derrière moi pâlir. Du coup il paraissait plus angoissé que moi..."

L'histoire devenait savoureuse, mon amie racontant comment elle dût rassurer son coiffeur, qui pas à pas, de peur d'aller trop loin, lui demandait à chaque instant si cela allait. Finalement, à force de persuasion, elle parvint à obtenir de lui une coupe idéale.

Comme quoi, on a tort parfois de se croire plus effrayé que l'autre.

Photo: Sara Lamharzi

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :