Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Echec & mat

2924294131 7d91344ced
On ne sait pas comment faire dans ce cas là. L'émotion parfois submerge la rage. L'envie de hurler, mais le bouche ouverte ne produit aucun son. Le regard se brouille et les yeux s'inondent, on ne pense qu'à masquer son visage pour dissimuler son désarois. Et puis...Et puis en tête à tête avec soi même on ne sait plus si cette colère nous vient d'avoir été humilié ou si on rage de voir refusée la main que l'on tendait. L'amour propre est souvent un catalyseur plus puissant qu'on ne l'imagine...Alors il faut se retrancher, laisser le temps réparer la blessure, éponger l'amertume, trouver avec un peu de mauvaise foi, des raisons positives et se dire que, finalement, c'est mieux ainsi.
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Virginie 23/02/2010 10:07


Laisser le temps réparer nos blessures... ô combien vrai...


Catharsis 30/01/2010 17:06


"trouver avec un peu de mauvaise foi, des raisons positives et se dire que, finalement, c'est mieux ainsi."

J'adore!


jeaneg 30/01/2010 17:25


Merci amigo!


pepcile 27/01/2010 21:26


ah ça... Entre l'auteur, le lecteur et le texte, un beau ballet où se mélangent les rôles... qui est le plus remué dans tout ça, toi, moi....


jeaneg 27/01/2010 21:45


En même temps, comme je le crois, de la douleur naissent parfois ces mots bouleversants, et s'ils te bouleversent autant que moi c'est que j'ai su y mettre un peu de mon coeur...


pepcile 26/01/2010 21:46


S'aimer, s'accepter, se connaître, amour propre. Oui, je pense que cela aide à affronter beaucoup de choses et à ne pas resentir l'humiliation, la honte, ou simplement le doute. A l'inverse, cela
crée pas mal de blessures... Remuant ton texte :-(


jeaneg 26/01/2010 22:04


...Fallait-il que je sois remuer pour l'écrire?


Pepcile 26/01/2010 21:05


Ah l'humiliation... je me demande quand même souvent si elle ne vient pas avant tout d'un regard très critique de nous...sur nous, en attribuant à l'autre une dureté qu'il n'a pas forcément. On 'se
sent' humilié, on est à mon avis rarement réellement humilié.. Enfin je ne croise peut être que des gens gentils ;-)


jeaneg 26/01/2010 21:38


Cela ne vient pas toujours de gens "méchants", et peut être que, oui, n'est ce qu'une blessure d'amour propre?