Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Affranchies

portrait

Le jour du grand jour

3 Octobre 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs, #Tendresses, #Portrait

Le jour du grand jour

Des événements importants, on en a tous, tout au long de notre vie. Certains plus importants que d'autres d'ailleurs. Mais quelque soit la hiérarchie adoptée, chacun est comme une nouvelle étape qui nous fait avancer.

Se couper les cheveux, c'est une chose à la fois, simple, indolore et dérisoire... techniquement.

En réalité c'est toujours un événement, quand c'est la première fois, bien sûr, mais aussi quand on décide enfin d'aller au bout de son envie et de passer outre les avis de l'entourage, qui n'est jamais le dernier pour vous briser à la fois l'élan et le moral.

Cyndel est une graphiste talentueuse, qui s'installe dans la grande ville du Sud pour son boulot, pour son plaisir, pour l'amour, pour la vie quoi!

Nouvelle vie, nouvelle ville, nouvel appartement... nouvelle tête. Elle en a l'envie depuis longtemps, mais comme beaucoup de jeune femme, elle a toujours eu le soucis de ne pas "brutaliser" les mentalités de ses proches, de ses parents, qui déjà lui trouvaient un air de garçon avec ses cheveux courts. Quelle idée!

Le jour du grand jour

Alors, comme enfin elle se sent libre loin des regards inquisiteurs, elle se lance! Du très court veut-elle, enfin, pas trop, mais quand même et plus elle y pense plus le noeud lui serre l'estomac. C'est Régine, évidemment, qui va savoir exactement quoi faire. Très court, pas tondu, pas rasé, juste très court.

Cette émotion là, c'est celle des grands jours, celle qui vous fait avancer dans votre propre vie. La petite tête émerge sur son long cou et soudain, tous les avis sont unanimes, tant la féminité de Cyndel est flagrante. Ses cheveux courts d'avant avaient presque fini par la faire oublier.

Le jour du grand jourLe jour du grand jour

Elle apparait enfin, le sourire encore timide, cherchant à se reconnaitre... Elle guette chaque reflets, s'étonne de son image, quand tout le monde l'admire, lui trouve un air de Jean Seberg déambulant sur les Champs Elysées avec son t-shirt du Herald.

Alors oui, c'est un grand jour assurément, ce jour où vous réalisez vos envies sans craindre le regard des autres...

Le jour du grand jour

Photos: Jeaneg©

Lire la suite

Un portrait de Sophie

18 Septembre 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Portrait

Photo: Emmanuelle Mann

Photo: Emmanuelle Mann

Vous vous rappelez, le Quartier Libre d'Isabela Gasser ? Une belle rencontre qui n'aurait pas été possible sans la complicité de Sophie.

Petit retour en arrière...

Cet été, Sophie, fan des Femmes aux Cheveux Courts, passe ses vacances au bord de la Méditerranée dans ma grande ville du Sud. Nous nous retrouvons, faisons connaissance, papotons comme j'aime souvent le faire quand j'ai la chance de rencontrer une lectrice. Ainsi j'apprend qu'elle est suisse, vient de Lausanne et qu'elle est déjà en deuxième année d'une formation de ... mécanicienne poids lourd. Et là, d'un seul coup, l'adorable petite blonde aux cheveux courts apparait sous un jour nouveau. Et puis, la discussion se poursuit et deuxième révélation, Sophie m'apprend que sa voisine à Lausanne, n'est autre que la fameuse Isabela et qu'elles sont amies.

Depuis...

Un portrait de Sophie

Les vacances terminées, Sophie est retournée sur les bords du Léman, a repris sa formation et retrouvée son amie et voisine qui très amicalement a bien voulu se raconter un peu sur ce blog.

Sophie, gentiment c'était effacée. Pourtant la jeune femme a bien des atouts à faire valoir pour apparaître, en bonne place, sur ces pages.

Evidemment elle a grandi comme un garçon, évidemment elle joue au foot depuis qu'elle a huit ans, évidemment qu'elle s'habillait comme un sac, plus jeune... Mais depuis, le "tomboy" s'est épanouie, comme un papillon sortant de sa chrysalide. Elle est devenue plus coquette, a affirmé son style, toujours un peu garçon dedans mais jeune femme dehors. Même avec les cheveux courts.

Un portrait de Sophie
Un portrait de Sophie

Si bien que cela semble incroyable de l'imaginer avec sa cote, les mains dans le cambouis, farfouiller la mécanique d'un camion. Le contraste est séduisant, pour moi qui aime les femmes aux cheveux courts, voyant en elles des conquérantes, pleines d'audace et capables, plus que d'autres, de briser les cadres et de ne rien céder dans une lutte légitime pour l'égalité.

Les cheveux courts de Sophie ne sont pas le vestige de son enfance de "tomboy". C'est une part entière de sa féminité. Son boulot, ses loisirs ne sont pas davantage ceux d'un garçon que ceux de n'importe qui décidé à aller au bout de ses envies et de ses passions, en toute authenticité. Et en cela je trouve que Sophie est extraordinaire.

Un portrait de Sophie

Pourtant cela lui semble naturel...

On a attendu des jours pour que les photos soient la parfaite illustration de ce portrait. Sophie était malade, clouée au lit. A peine remise elle a pu filer chez sa coiffeuse, retrouver sa nuque bien dégagée et un joli fondu dans le dégradé des côtés. L'achèvement totale de sa guérison.

La coupe tout juste terminée, il y avait tant de spontanéité dans son message pour me faire parvenir les photos, tant de gentillesse dans ses mots, que c'était bien légitime qu'elle soit en bonne place parmi Les Femmes Aux Cheveux Courts...

Photos: Sophie B.

Lire la suite

Un portrait de Charlie

12 Septembre 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Portrait

Un portrait de Charlie

C'est sur Instagram que bien souvent on se croise, on s'intéresse et on se "suit". Et puis à force de se "suivre" eh bien on finit par s'écrire et on se reconnait, on bavarde et de fil en aiguille on finit par vraiment s'imaginer amis.

Ainsi je vous présente Charlie, anglaise qui vit dans le sud de l'Espagne, qui a bien voulu se prêter au jeu et tracer son portrait de Femme aux cheveux courts...

Un portrait de Charlie

My name is Charlie Moss! I'm 22 and have just recently relocated from the UK to sunny Spain. Since living here I've worked in a bar for two months and now I have just got a new job working for a Gaming Company based in Gibraltar! émoticône smile

When I was 15 I had my hair cut from quite a long length to a bob. A few months later I went on holiday with my best friend to Germany where I had it cut from a bob to really short and had it colored black and purple - which I loved! Since then, I've always kept it short as I think it suits my style a lot more than long hair does. I like the quirkiness of having short hair with crazy colours and all different styles you can do with it. My hair doesn't stay the same for very long! I get bored too quickly.

I've always had different hairdressers/barbers cut my hair and even at times have cut it myself! Although now I have started going to a brilliant Hairdresser near to where I live - she owns a salon called 'Mil Colores'. She tends to cut my hair approximately every three weeks.

Un portrait de CharlieUn portrait de Charlie

Ce qui pourrait, en substance, se traduire comme ça:

Je m'appelle Charlie Moss! J'ai 22 ans et j'ai tout récemment déménagé du Royaume Uni vers l'Espagne ensoleillée. Depuis que je vis ici j'ai travaillé 2 mois dans un bar et à présent je bosse pour une société de Jeux basée à Gibraltar.

A 15 ans mes cheveux qui étaient pas mal longs, ont été coupés au carré. Quelques mois plus tard j'ai été en vacances avec ma meilleure amie en Allemagne et là ma coupe au carré a été coupée en quelque chose de vraiment court et coloré en noir et violet, ce que j'ai adoré. Depuis ce temps là je les ai courts parce que je cela correspond davantage à mon style que les cheveux longs. J'aime paraitre excentrique avec les cheveux courts et les différentes colorations de folie que l'on peut faire. Mes cheveux ne restent jamais longtemps pareil. Je me lasse rapidement.

J'ai eu déjà plein de coiffeurs et de coiffeuses différents. Des fois même je me les coupe moi même. Mais à présent je vais chez une excellente coiffeuse qui possède le salon "Mil Colores" non loin de là où j'habite. Elle me coupe les cheveux environ toutes les 3 semaines.

Je voudrais dire un grand merci à Charlie et si vous désirez la suivre vous aussi, c'est par là

Charlie Moss

Lire la suite

Les "Parisiennes"

4 Septembre 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Divers & variés, #Portrait

Les "Parisiennes"

Elles ne sont pas parisiennes, bien sûr, comme la plupart des parisiennes d'ailleurs. Je les appelle ainsi parce qu'elles sont l'une et l'autre étudiantes là bas.

Mais par chance, l'une d'elle a des racines non loin d'ici... Je les ai rencontrées en mai dernier, joli couple androgyne, la curiosité nous a poussé l'un vers les autres. Elles étaient fans du blog et moi toujours passionné de rencontres. Brève rencontre, juste le temps de faire un peu connaissance et de se promettre de se retrouver cet été... Ce fut hier!

Morgane et Auriane, lectrices assidues et fan du blog, ne pouvaient pas passer à Montpellier sans aller voir Régine, LA coiffeuse des Femmes aux cheveux courts...

Les "Parisiennes"Les "Parisiennes"

C'était agréable à voir, cette complicité entre les deux jeunes femmes. J'avais le sentiment qu'elles se connaissaient depuis toujours.

Morgane, la plus petite, la plus fine, la plus féminine... la plus expansive aussi, toujours enthousiaste, percée, tatouée mais pourtant avec un léger voile de fragilité auquel il ne faudrait surtout pas se fier.

Auriane, la plus grande, la plus jeune, la plus "tomboy" des deux, la plus réservée aussi, pleine de détermination, accrochée à ses rêves qui, elle le sait, seront des réalités.

Les "Parisiennes"

Régine comme toujours a su traduire leur envie de cheveux courts, de dégradés et de nuque tondue...

C'était une première et j'ai perçu, à voir leur jolie mine réjouie, que cette coupe faisait leur bonheur, comme une potion magique, redonnait de l'intensité à leur feu intérieur.

La tête légère et le sourire aux lèvres, nous nous sommes retrouvés à l'ombre d'une terrasse pour boire un verre et parler un peu, de la vie, de l'amour... et des femmes aux cheveux courts.

Les "Parisiennes"

Merci à

Morgane et à Auriane

Photos: ©jeaneg

Lire la suite

Un portrait de Bessa

11 Août 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Portrait

Un portrait de Bessa

Souvent, le meilleur de la France se trouve en Belgique dit-on. Je le savais avec Cécile, du même nom et du même pays et ça m'allait bien comme exemple. Pourtant Namur, sa ville natale, semble receler d'autres personnalités, moins réputées, certes, mais toutes aussi admirables à mes yeux et là le meilleur exemple est Bessa!

Bessa a 20 ans et je suis presque étonné en l'apprenant, tant la jeune femme paraît sophistiquée et stylée. Et avoir du style c'est déjà réussir une partie de sa vie, comme disait l'oncle Jack...

Un portrait de Bessa

Du style avec les cheveux longs, lisses, soignés, une féminité cultivée, mais depuis longtemps dans la tête cette envie de tout couper, bien court, histoire de se retrouver elle même, en tête à tête avec sa vraie image.

Bessa est intrépide, un caractère de tomboy qu'elle maîtrise parfaitement pour ne pas laisser le masculin en elle l'emporter. Alors, si un temps les cheveux courts lui ont fait un peu peur, cette fois elle est prête. Elle a déjà de l'expérience, des styles elle en a essayé, longs, carré, sidecut... Mais à présent, c'est décidé, c'est très court!

Un portrait de BessaUn portrait de Bessa

Personne ne sera surpris d'apprendre à quel point elle se sent "encore plus femme" depuis ce jour là. Tout au fur et à mesure que ses cheveux jonchent le parquet du salon de coiffure, que la tondeuse dégage ses oreilles et rase sa nuque, l'épanouissement se lit sur son visage. Et tout naturellement elle se retrouve, comme si cette image d'elle même était celle qu'elle avait toujours cherchée. Légèrement maquillée, vêtue avec goût, c'est une femme nouvelle qui depuis plus d'un an, toutes les 3 semaines va faire tailler ses cheveux courts, plus ou moins, selon son humeur.

Un portrait de BessaUn portrait de Bessa

Depuis, c'est un peu sa marque personnelle, dans son cercle d'amis elle est LA femme aux cheveux courts. On lui trouve des airs d'Alessandra Sublet, on lui trouve une belle maturité, on envie son style et son audace... Cela lui donne encore plus d'assurance et elle aime toujours autant le subtil plaisir de caresser sa nuque fraîchement tondue.

Un portrait de Bessa
Lire la suite

Hola España

31 Juillet 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Portrait

Hola España

Ce n'est un secret pour personne, j'aime l'Espagne et les espagnoles aux cheveux courts qui apparaissent dans les pages de ce blog, le démontrent. Vega la chanteuse, Beli la catalane, et aujourd'hui Aida.

On s'est croisé sur Instagram et comme toujours, je n'ai pas résisté au plaisir de papoter un peu, même si je n'ai que de vagues souvenirs de mon espagnol LV 2 qu'un coopérant argentin, homosexuel flamboyant au brushing décoloré, a tenté de m'enseigner au lycée.

Ce que je sais d'Aida, c'est qu'elle a 22 ans et qu'elle se prépare à une carrière dans l'éducation physique. Tomboy comme on l'imagine depuis longtemps, c'est à la fin de son adolescence qu'elle décide, sous le regard bienveillant de sa maman qui se reconnait bien en elle, de rendre visite au coiffeur à qui elle réclame sans hésiter la coupe qui depuis n'a pas beaucoup changée. Radicale!

Longtemps elle a cet air des filles sportives, tomboy aux cheveux rasés sur les côtés, plus longs dessus, bien démarqués... et puis, à la faveur du congé de sa coiffeuse habituelle, elle rencontre celle qui va apporter un peu de sophistication à son style, le dégradé fondu, la masse moins imposante... et tout ça pour 7,50€

Hola España

Quelques détails qui paraissent anodins... et qui pourtant donnent à Aida une allure bien différente.

Un style que je retrouve partout, comme une tendance...

Moi j'dis ça... j'dis rien!

Aida sur Instagram

Lire la suite

Divine Lu

18 Juillet 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Portrait

Divine Lu
Divine Lu

J'ai vraiment une vie formidable!

Ce matin j'ai rencontré Ludivine. On se connaissait déjà un peu, mais à travers les réseaux sociaux ce n'est jamais vraiment idéal. Par chance, c'est à Sète ( 7à7? ) qu'elle vient prendre quelques jours de vacances avant de retourner dans la Région Parisienne où elle vit et travaille à présent. L'occasion était belle pour une rencontre in real life!

Tout a commencé sur Instagram avec cette photo où elle révèle avec plaisir l'endroit où elle se fait habituellement couper les cheveux. La Shaperie, un endroit un peu atypique, à la fois barbershop et ... lunetier. Un endroit où elle se sent à l'aise.

A l'aise comme la première fois où, adolescente, elle décide enfin de couper radicalement ses cheveux longs. Depuis le temps que cela trottait dans sa tête de petit tomboy, elle s'est ce jour là révélée à elle-même, comme libérée de l'hypocrisie dans laquelle elle se maintenait en "jouant la fille".

Les cheveux très courts enfin, Lu a découvert le regard des autres sur l'ambiguité de son allure. Mais comme elle l'assume totalement, cela l'amuse toujours quand le serveur s'approche en disant:" Et pour ces messieurs...?"

Divine Lu

Ici, à Sète, elle ne manque jamais l'occasion pour aller se faire couper les cheveux, chez ce coiffeur qui la connait depuis longtemps et qui sait parfaitement fondre ce dégradé autour de ses oreilles et raser sa nuque dont elle connait les puissants pouvoirs.

Lu vend des fringues d'une marque branchée à laquelle elle s'identifie parfaitement. Elle aime le foot ( même celui des garçons... ), adore le contraste entre la netteté des contours et le messy de sa chevelure dessus, porte des casquettes de rappeur et n'exhibe pas ses tatouages.

Et puis surtout, quand on la connait " en vrai ", Lu a un merveilleux sourire.

Divine LuDivine Lu

Ludivine sur Instagram

@lu.glz

Lire la suite

Katmandou - Montpellier

8 Juillet 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Divers & variés, #Portrait

Katmandou - Montpellier

Angie rentre du Népal. Partie stagiaire d'une organisation humanitaire, elle a connu le meilleur et le pire, jusqu'au tremblement de terre du mois d'avril...

Avant ce drame, elle a pu découvrir la culture et toute la gentillesse des népalais à l'humeur toujours égale. Et puis, en vraie femme aux cheveux courts, elle s'est aventurée chez le coiffeur local, ce qui a fait le bonheur du coiffeur lui même et de ses clients, amusés de voir une jeune femme se faire couper les cheveux chez eux.

De retour dans notre monde occidental et de passage à Montpellier, elle avait une grande envie de changement... Régine était l'homme de la situation.

Katmandou - Montpellier

Cependant, le changement c'est toujours compliqué quand on a déjà - presque - tout essayé...

Mais qu'à cela ne tienne. L'idée est venue de la dernière coupe d'Adeline, une jolie tentation pour Angélique qui n'était pas vraiment sûre que son coiffeur népalais n'ait pas tondu trop haut ses cheveux la dernière fois, pour lui permettre de tenter ce style.

Katmandou - Montpellier

Et pour Régine, rien d'impossible!

Katmandou - Montpellier

Et pour finir, une fois de plus, la coupe au bol retrouve une nouvelle jeunesse.

Katmandou - Montpellier

Une réussite pour Angie l'audacieuse qui va pouvoir envoyer une jolie photo, là bas, au Népal, à son coiffeur de Katmandou...

Katmandou - Montpellier
Lire la suite

London calling

26 Juin 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs, #Portrait

London calling

Vous ne connaissiez peut être pas Ariana London? Elle apparait pourtant de temps en temps sur ces pages. L'interview que j'ai pu faire avec elle ne va sans doute rien apporter de plus que ce que tout le monde sait déjà ici, que les cheveux courts sont extrêmement libérateurs, que c'est sa vraie personnalité et que cette coupe de cheveux a attiré bien plus de regards sur elle dans sa carrière de mannequin, même si elle a conscience qu'elle ne sera jamais bookée pour Marks & Spencer. Chacun son truc...

C'est vrai. Pourtant Ariana sourit quand on lui dit qu'elle est un modèle androgyne. C'est dans l'air du temps. Aujourd'hui n'importe qui avec les cheveux courts se fait classer "androgyne". Elle ne l'est pas.

London calling

La petite fille n'était pas plus tomboys que les autres gamins de son âge. Elevée sans contrainte par des parents bienveillants, elle a toujours eu conscience de sa féminité, mais elle avait trop le sentiment d'être "dissimulée" derrière ses cheveux longs. A 16 ans elle coupe tout! Complètement. Et c'est bien sûr une énorme révélation et en même temps la certitude qu'elle est bien plus féminine ainsi.

Et puis surtout, Ariana aime ça. Les cheveux courts c'est vraiment elle. Elle se régalait, lorsqu'elle était tondue, du rituel hebdomadaire, dans sa salle de bains, seule avec sa musique et sa tondeuse...

London calling

Bizarrement elle avoue ne pas avoir de coiffeur attitré. Le hasard des shootings lui ont fait rencontrer différents stylistes qui chacun à leur manière lui coupaient les cheveux si bien qu'elle avait le sentiment que sa coupe était une sorte de catalogue...

Et puis un jour, comme ils fréquentaient les mêmes cercles depuis longtemps, sa route a croisé celle de Kevin Luchmun, un barbier réputé de Londres. Elle était un peu lasse de sa coupe sans forme, lui avait très envie de réaliser une "skin fade" sur une fille. La conjugaison est gagnante et le résultat stupéfiant!

Si bien que depuis hier, elle a bien envie de faire du barbier londonien, son coiffeur habituel.

London callingLondon callingLondon calling
London callingLondon callingLondon calling
London callingLondon callingLondon calling

Je ne soupçonnais pas, avant cet échange avec elle, à quel point Ariana était une véritable Femme aux cheveux courts. Avec un sourire espiègle, elle dit qu'elle aime bien parfois avoir un courant d'air frais sur le cou qui la fait frissonner. Cela lui rappelle que sa nuque est impeccablement rasée. What else?

Son message est limpide. Que vous ayez les cheveux longs, bleus, verts, courts ou que vous n'en ayez pas du tout, soyez juste vous même... c'est le secret.

Et moi je pourrais dire que sa gentillesse et sa bonne humeur font d'Ariana London mon british mannequin préféré... Forever!

Ariana London Nevs Models

Instagram

Lire la suite

Méli gagne!

24 Juin 2015 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Portrait

© Pascal PIERROU

© Pascal PIERROU

Méli gagne!

C'est elle qui a gagné le concours de helfie de la page FB. Alors oui je sais... c'est bien dommage d'en être réduit à ça, mais il faut que je tienne ma promesse de faire un article sur la gagnante...

NOOOOONNNNN!!!! J'déconne!

L'occasion est trop belle de faire ENFIN un article avec elle.

Mélissa a 23 ans, mais depuis toujours tout le monde l'appelle Méli et Méli fait partie de ces jeunes femmes qui ne s'inspirent pas du style des autres, mais qui sont une inspiration pour beaucoup de jeunes femmes. Ça se voit à son compte Instagram qui file vers les 10K followers.

Et si vous vous demandez comment diable est-ce qu'elle fait pour être si jolie, la réponse est certainement dans l'harmonieux dosage du mélange entre un père allemand et une mère qui plonge ses racines en Algérie.

Méli gagne!

Le style androgyne de l'élégant tomboy n'a pas échappé aux meilleurs photographes, même si cela reste un hobby pour elle, on peut la voir tout de même en Allemagne faire la promotion de marques de vêtements.

Question cheveux courts, cela date de ses 17 ans. Adieu les cheveux longs et bien vite là aussi le style va s'affirmer, tant et si bien qu'aujourd'hui elle a du mal à supporter quand ses cheveux prennent trop de liberté autour de ses oreilles. Par chance son amie coiffeuse veille au grain avec sa tondeuse et parfois aussi le beau frère de sa copine qui travaille chez Fabulous Hairdresser à Bonn. Un environnement idéal pour une femme aux cheveux courts, puisque lorsque ce n'est pas gratuit, cela ne lui coûte qu'une dizaine d'euros pour avoir une coupe impeccable.

Méli gagne!

Tantôt nature, un chaleureux châtain, tantôt plus blonde, parfois dégradé "skin fade", parfois la coupe plus marquée entre le "rasé" et le plus long, la coupe c'est comme les fringues. Tout ce qui fait de Méli ... a young badass!

Méli gagne!

Ecarteurs, tatouages, piercings, Méli explore tout. Elle a même songé se raser la tête... mais finalement cela restera sûrement un doux rêve.

cliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

Méli en quelques liens:

Instagram

Tumblr

Youtube

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>