humeurs

Publié le 5 Mai 2012

arizona-muse.jpg

Il existe chez moi une sorte de fascination pour ces modèles aux cheveux lisses et à la coiffure sophistiquée. Un peu héritières des "flappers" des années 20, elles ont la coupe stricte qui, malgré leur modernité, me fait immanquablement penser à Louise Brooks ou à Mildred Dixon. Tout est dans la précision du coup de ciseaux, dans la netteté du tracé, imposant un entretien fréquent si l'on veut garder à l'allure qu'on se donne toute la saveur qu'elle inspire. 

La matière, par ce traitement un peu sévère, trouve à mes yeux une beauté différente, comme un rideau de soie provoquant des reflets nouveaux à chaque mouvement. Et l'attention portée à ce qu'aucun cheveux ne dépasse, ne serait-ce que d'un demi millimétre, de cet ensemble parfait, traduit l'importance que l'on porte à la sophistication de son style. Tout est dans le style! Pourtant quoi de plus basique? Un coup de ciseaux, droit tout autour du col et voilà les cheveux courts, ni plus ni moins que ceux d'une pauvresse conduite à l'échafaud. Cela pourrait être triste et sans saveur? Eh bien pas pour moi. Ce cou, nu, dévoilé, élève la tête, donne de la noblesse à son port. L'androgyne s'en trouve plus ambigue, le femme fatale plus mystérieuse. Une frange l'accessoirise, la nuque rasée la pimente... Il n'en faut pas plus pour m'emporter dans des rêves d'Orient.

 

Modèle: Arizona Muse

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 3 Mai 2012

article_2601-MED-ARTE.jpgJe ne m'en cache pas, je regarde la télé. Ben oui! Mais bon soyons clair je regarde plus volontiers Arte que TF1. Et c'est pas pour me la jouer bobo. C'est juste que je trouve plus audacieux, plus créatifs et plus éclectiques les programmes de la chaîne franco-allemande, que je ne suis pas fan des séries américaines et que le foot et Jean Pierre Pernaut me gonflent.

Par ailleurs, il se trouve que sur cette chaîne il y a, et c'est tout de même remarquable, une journaliste qui présente le journal et qui revendique son homosexualité. Alors on a beau dire "ouais, et alors? " c'est sûrement pas sur TF1 qu'on pourra voir ça un jour... Et pour tout dire ce que j'apprécie c'est cette conjugaison de talent et de compétence, allié à une ouverture d'angle difficilement comparable dans le reste du paysage audiovisuel français.

A part ça, je note que dans une interview récente de Marie Labory on retrouve ces foutus codes qui font la règle sur nos écrans à propos des femmes aux cheveux courts:

 

Plus qu’être lesbienne et out, le problème est celui des codes, de ce qu’on attend des femmes à la télévision. J’ai eu la chance de commencer à France 3 Régions, on a pu me demander parfois de mettre des boucles d’oreille ou on m’a fait des réflexions sur mes cheveux courts, mais ça en restait là. Pareil sur Arte, où je suis très contente de représenter une certaine forme de la féminité qui n’est pas un cliché, et qui est celle de plein de femmes quelle que soit d’ailleurs leur orientation sexuelle.


Une réponse intelligente et sincère. Ca me plait!

 

Leïla Kaddour & Marie Labory

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 27 Avril 2012

Jean-Baptiste-Lacroix.jpg

L'autre jour ma boulangère me prend à témoin alors que la petiote du voisin vient à peine de franchir la porte, sa baguette sous le bras. " Non les cheveux courts je veux bien mais là quand même, c'est trop court!" me dit-elle un peu en bougonnant. Le fait est que la charmante petite voisine avait résolu son soucis capillaire en utilisant la tondeuse de son frère et se trouvait avec juste quelques millimètres de cheveux sur le caillou, qu'elle a fort joli d'ailleurs....

Mais partant du principe qu'en toute chose les extrêmes ne sont jamais très bons, j'abondais dans l'opinion de la boulangère tout en faisant abstraction des commentaires collatéraux concernant la maladie, la drogue, les skinheads et autres homosexuel(le)s qu'elle ne manquait pas d'ajouter pour étayer son propos...

Mon hypocrisie d'ailleurs n'en était pas vraiment car si j'adule les femmes aux cheveux courts, si j'adore voir une jolie nuque bien dégagée, une coupe de "garçonne" espiègle et en générale une jolie petite tête, je ne suis pas toujours goûteur de la boule à zéro. Parce qu'il faut bien l'admettre, ça ne va pas à tout le monde.

Bon mais là on va me rétorquer qu'il s'agit d'un critère esthétique, important certes, mais très subjectif. Alors que l'acte, la décision, la manifestation exprimée à travers le passage uniforme de la tondeuse sur son crâne est quand même autrement puissant. Se libérer dans presque tous les sens du terme, quitte à choquer, pour un temps, les bonnes gens cela dénote un caractère bien affirmé, une affirmation de soi même et une vraie découverte, de soi comme des autres, qui subitement ne vous regardent plus de la même manière et ça ce n'est tout de même pas rien.

Alors bon, je sais bien que tout le monde n'est pas Natalie Portman, Sinead O'Connor ou Eve Salvail ( ni Demi Moore, ni Noémie Lenoir, ni Cate Blanchett, ni... ) et que de toute façon il est toujours difficile de savoir si vraiment cela rend beau ou plus moche, mais en tout cas, c'est physiquement sans conséquence, jamais irréversible et toujours enrichissant. Alors hein?

Photo: Jean Baptiste Lacroix

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 25 Avril 2012

jaime-risher.jpg

Il faut en avoir pour partir dans cette aventure moderne qui consiste à faire la guerre sans d'autre arme qu'un appareil photo. L'âge d'or est révolu, la grande époque c'était le Vietnam. Catherine Leroy en est le meilleur exemple. Puis il y a eu l'Afrique, Congo, Biafra, Soudan, mais aussi le Yemen, le Liban et puis toutes ces "petites guerres oubliées" en Birmanie, en Colombie...

Aujourd'hui, la couverture se voudrait soigneusement encadrée, pilotée par les militaires eux mêmes au sein de pools et des équipes embeded. Pourtant il reste des irréductibles, des freelances et dans freelance il y a libre. Ceux là, celles là courent les champs de bataille, dans un camp puis dans l'autre ou dans un seul mais choisissant parfois leur cause, juste pour être témoin. Et pour l'être il faut "mouiller le maillot" pas question de rester dans la green zone à attendre l'info. Il faut vivre avec les combattants, avoir peur, faim et froid avec eux et ramener à nos consciences la réalité du monde pour qu'ils ne meurt pas tous pour rien. Rien de glamour là dedans. Pourtant depuis Gerda Taro cette aventure fait rêver bien des esprits nobles et audacieux... Et bien des femmes aux cheveux courts... dans la tête.

 

Modèle: Jaime Rishar

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 24 Avril 2012

tumblr_lcyptwtt3Z1qbxatio1_1280.jpg

Je ne sais pas par quel effet d'optique j'ai cette impression mais il me semble que depuis quelques temps je vois beaucoup d'exemple de ce que j'aime beaucoup sur n'importe quelle coiffure féminine, la nuque absolument dégagée, soigneusement dégradée, tondue rasée, contrastant superbement avec une chevelure plus longue ou soulignant harmonieusement une coupe plus structurée. 

Mais ce n'est pas la première fois que je suis surpris par les tours que me jouent mes neurones. Il suffit que l'on ait de l'intérêt pour une chose en particulier, pour que cette chose nous apparaisse un peu partout. Vous voulez changer de voiture et votre coeur bat pour un modèle bien précis... et soudain chaque jour vous en voyez une dizaine défiler devant vos yeux ébahis alors qu'auparavant vous étiez persuadé(e) que vous seriez original(e) avec ce modèle... Enfer et bullshit! Bon vous voyez ce que je veux dire? Ma tête parfois me joue des tours.

Pourtant j'ai des preuves, des photos existent, je ne rêve pas! Alors me vient l'idée saugrenue et passablement prétentieuse que cet engouement pour la douceur d'un cheveux court soigneusement tondu, juste là, pourrait être le fait de ce blog. Mais non bien sûr, ce n'est pas possible, hein? Non évidemment... ( soupir )

 

Photo: ETWAS

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 23 Avril 2012

tumblr_lupxvrONhr1qbsbwoo1_1280.jpg

J'ai découvert avec le temps la multitude de comptes communautaires qui existent sur le Net et qui propagent de liens en liens des photos dont parfois on perd l'origine. Beaucoup existent sur les cheveux courts en général, sur les femmes aux cheveux courts en particulier et la plupart homo, mais pas que. On imagine bien dans ces conditions comme il est facile pour le quidam de faire l'association d'idée communément répandue entre lesbiennes et cheveux courts. Pour en discuter fréquemment avec des amies de tous bords, j'ai acquis depuis longtemps la certitude d'avoir à faire à une sorte de légende qui serait, inconsciemment peut être, entretenue aussi bien par les unes que par les autres. Mais plus sûrement je crois qu'il s'agit, une fois encore, d'une sorte d'anathème lancé par les hommes qui ne supportent guère l'émancipation des femmes. Le tout bordé par quelques dogmes religieux, genre la masturbation est un péché et d'ailleurs ça rend sourd. Partant de là, les cheveux courts pour les femmes c'est mal, la preuve, c'est toutes des lesbiennes...

Comme quoi, on nous en fait gober des bobards. Seulement il se trouve que justement beaucoup de filles qui aiment les filles ont un caractère plutôt trempé et qu'elles n'ont pas peur de se démarquer, justement en rejettant l'image de la femme/femelle, en s'habillant casuals et en jouant sur l'ambiguïté des genres. Du coup certains ne savent plus qui, de la poule ou de l'oeuf, était là le premier. 

Moi peu m'importe. J'ai compris depuis longtemps que tout cela n'est qu'histoire de caractère et de tempérament et qu'une femme aux cheveux courts n'est pas plus lesbienne par le fait d'avoir les cheveux courts qu'un homme n'est gay par le fait de porter la même moustache que Freddie Mercury ( encore que... Naaan j'déconne! )

 

Photo: Tumblr

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 20 Avril 2012

473470-copie-1.jpg

Lorena4.jpg

Il y a peu de choses qui parviennent à me contrarier dans la vie, à part le persil sur l'omelette, les gens qui ne répondent pas aux mails et le prix du gasoil. A part ça... rien... Ou si... bon... quelques fois, certains changement, inconsidérés, comme une icône qui petit à petit renoncerait à son statut et descendrait en catimini de son piedestal. Si si j'en connais, des qui, sur le tard, se laissent pousser les cheveux et finissent en chignon en ayant l'impression de retrouver leurs 15 ans... Si c'est pas malheureux. ( soupir )

Heureusement il y a les autres, les vraies, les pures, les radicales, celles qui immuablement d'années en années ne changent pas et demeurent pour toujours des "femmes aux cheveux courts".

Par exemple... Lorena Nosic̆. Elle apparaît quelques fois sur le blog, et pour cause. Actrice, animatrice télé, mannequin, co-pilote de rallye, cette croate débute en 2006 dans des séries sur RTL9 genre "Plus belle la vie à Dubrovnic". J'ai quelques lacunes en serbo-croate mais j'ai remarqué qu'au fil des épisodes elle adopte cette coupe tondue que sa chevelure, très drue, et son jolie visage rendent exceptionnelle. Et depuis, avec quelques variantes de style, la jeune femme s'en tient à cette coupe qui bien sûr prend un peu de longueurs avec le temps. Je ne saurais pas dire ce qui a motivé l'adoption de cette coupe mais je sens bien que dans les balkans en général, les femmes aux cheveux courts sont plutôt "tendance". Aaaah quelle belle région!

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 19 Avril 2012

tumblr_m2jxz3lUwy1r5rwrqo1_r2_1280.jpg

Il y a toujours parmi les gens qui nous entourent et que l'on côtoie, des personnes qui sont plus remarquables que d'autres. Evidemment pour celles et ceux avec lesquel(le)s nous sommes intimes, l'importnt sera toujours l'intelligence, la qualité d'âme, les sentiments... Mais tous les autres? Parce qu'on en croise des gens quotidiennement, cette foule de zombies qui marchent le nez sur le bout de leurs godasses, ces ombres grises qui s'engouffrent toutes, comme nous dans la bouche du métro matinal... Hein?

Eh puis il y a les gens qui ont du style. Et le style, en avoir ou pas, ça fait toute la différence. Evidemment je pense d'abord aux vêtements, mais bien sûr aussi à la coupe de cheveux. 

Prenons un exemple: cette demoiselle, étudiante américaine prénommée Cindy, passerai tout à fait inaperçue si elle avait conservé sa coiffure, une coupe de cheveux tendance et relativement courte qui ne faisait que la faire ressembler à toutes ses copines en somme. Et là, d'un seul coup d'un seul la voici qui sort de l'ombre et se révèle aux yeux de tous avec une audace folle, simplement parce qu'elle n'a pas, cette fois ci, manqué de courage. Parce qu'elle s'en confesse, l'idée la titillait depuis longtemps. 

Elle écrit:I think most girls would freak out if they heard the sound of a buzzer next to their ears. I, on the other hand, get super excited when that buzzer runs down my head. I kept on wanting to tell the lady “SHORTER! EVEN SHORTER THAN THAT!” but I was too stupidly shy.

Ce qui pourrait se traduire par: Je pense que la plupart des filles paniqueraient en entendant le bruit d'une tondeuse à leurs oreilles. Moi par contre, je suis super excitée quand cette tondeuse passe sur ma tête. J'aimerai dire à la dame " Plus court, plus court que ça encore!" mais j'étais bêtement trop timide.

Et cette petite différence, de quelques millimétres finalement, c'est bien tout ce qui fait "le style".  Et ce style, moi, j'adore.

Photo: Cindy Pham

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 17 Avril 2012

Ca peut faire sourire, moi j'aime bien ce patriotisme basique qui voudrait considérer les gens qui s'engagent à défendre leur pays, leur liberté et ses symboles, non pas comme des bons à rien qui n'ont trouvé que ça pour vivre, mais au contraire comme des âmes nobles qui doivent inspirer le respect. Rien à voir avec le militarisme. Les américains savent bien faire ça, dans leur cinéma ou dans leur musique. 

Dernier exemple en date, Katie Perry qui, tout en s'adressant à son "ex" révèle tout de même de quelle trempe elle est, et que cette part d'elle même il ne la verra jamais, pov' pomme!

Et si par un effet pervers cela pouvait inspirer les femmes militaires à s'affranchir de ce ridicule chignon qu'elles ont toutes tendance à vouloir s'infliger, ce serait pas plus mal...

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 16 Avril 2012

Evan-rachel-wood.jpg

Si je fais la petite liste de mes goûts et de mes couleurs, il y a, c'est certain, un moment où je vais tomber sur une fille blonde aux cheveux courts avec un blouson en cuir. Je rajouterai volontiers une moto, genre Triumph Bonneville pour accompagner la belle intrépide, alliant la puissance et la finesse. Un mélange de genre en somme, tout ce qui me plait. Les filles en moto m'ont toujours fasciné et pourtant je me rend compte que cela ne devrait pas. Sauf qu'il faut de l'audace, voir de la témérité pour chevaucher les grosses cylindrées. En tout cas un caractère bien trempé. C'est plutôt ça qui me fait rêver alors. Ce caractère. Ce mental de guerrier, cette attitude rebelle, cette envie de n'en faire qu'à sa tête contre les idées, les préjugés. Il faut aimer l'indépendance pour se mettre à part sans être rejeté. 

Bon bien sûr, cuir et moto sont des accessoires, mais qui accompagnent bien l'idée que je me fait de la fille aux cheveux courts, déterminée à ne pas s'enfermer dans un genre, libre et sûr d'elle. Cette fille là me plait...

 

Modèle: Evan Rachel Wood

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0