Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Affranchies

humeurs

Outsiders

22 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs, #Tendresses

Photo: ©jeaneg

Photo: ©jeaneg

Elles ont le pas décidé et l'allure dégagée. On devine une sorte de fierté que d'aucun trouve arrogante mais ce n'est qu'une façon dérisoire de se protéger. Difficile de ne pas les remarquer à travers la foule des ordinaires, tellement l'ordinaire leur est étranger.

A la terrasse d'un café elles semblent indifférentes, offrent leur visage à la chaleur du soleil, les yeux clos derrière les verres miroir. Puis lorsqu'elles se parlent, leur regard se soudent et leurs mains se touchent, leurs doigts se caressent. Enfin elles se reprennent, tentent plus de conformité, chacune sirotant son verre. 

Elles n'ont de choix que celui d'assumer qui elles sont et le courage d'être elles mêmes dans la multitude conforme et sans ambition. C'est sans doute pour cela qu'on les envie et on s'en veut de cette envie. Alors on rejoint le troupeau qui ricane, incapable de surmonter la différence.

Elles ne font semblant de rien et si elles paraissent insolentes, c'est juste pour se défendre d'une foule imbécile qui les croit provocantes, avec leur dégaine sans genre et leurs cheveux trop courts.

Et si je les sais fragiles et vulnérables, je les veux admirables et triomphantes, pleines de couleurs au milieu de cette populace grise et ordinaire. 

Lire la suite

J'fais c'que j'veux!

16 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

Photo: Lena Cordiez

Photo: Lena Cordiez

A force d'en parler, on pouvait imaginer que les choses avaient changées... Eh bien pas du tout! Comme avant, comme toujours, certain(e)s coiffeu(r/se)s persistent à savoir mieux que leurs clientes ce qui est bien pour elles. 

" On ne va pas les couper plus court, sinon ça va faire trop "garçon" et ce n'est pas ce que vous voulez, n'est-ce pas?"

Ah ben si, justement, c'est bien ce style là qu'elle veux! Mais quoi? La jeune femme est-elle "trop" jeune pour avoir l'air de savoir ce qu'elle veut? Est-ce qu'il y a une loi implicite qui l'empêcherait d'avoir les cheveux aussi courts qu'elle le souhaite ( et non pas forcément "comme un garçon" )? Est-ce que ça fait saigner les yeux des "bonnes gens" de la voir avec la nuque et les tempes rasées? Et depuis quand les coiffeurs sont les garants de ce dogme ancestral qui veut préserver le monde de ces femmes aux coupes de cheveux "trop masculines"? ( Parce que oui, il y a des coupes de cheveux masculines et d'autres féminines hein... nanmého! )

Mais voilà, encore aujourd'hui, il faut se confronter à des professionnel(le)s qui: ne veulent pas de femmes dans leur salon "pour hommes" ( et après tout, on ne peut guère leur faire reproche, ils annoncent la couleur... ), qui ne savent plus faire de coupes de cheveux "très" courtes sans se contenter de passer bêtement une tondeuse avec un sabot, qui ont peur de couper les cheveux des femmes "trop" courts, comme si le reste du monde allait le leur reprocher et qui savent bien mieux que vous même, ce qui est bien ou pas.

C'est peut être en cela aussi, que j'aime les femmes aux cheveux courts qui savent ce qu'elles veulent et n'ont pas peur d'affronter deux ou trois "nul(le)s pour enfin trouver celle ou celui qui sera à la hauteur de leur audace.

Lire la suite

Techno à l'Est

15 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

Onuka

Onuka

Que personne n'aille s'imaginer que je nourri une passion secrète pour le Concours l'Eurovision. Si vraiment c'était le cas, je l'assumerai volontiers, mais là, non! Toujours est-il que samedi soir, en rentrant un peu tard, je suis tombé sur la prestation d'un groupe ukrainien, visiblement hors de la compétition et je suis resté un peu fasciné par ce spectacle. Un son electro envoutant, accompagné de musiciens folkloriques, le tout conduit par trois jeunes femmes en combinaison de stormtrooper, une blonde et deux brunes aux cheveux courts, secouant leur frange en rythme.

Alors comme toujours j'ai cherché à en savoir davantage sur ce groupe et j'ai découvert Onuka, un groupe electro-folk ukrainien. Cela m'a rappelé Nastia, elle aussi ukrainienne, dj réputée aujourd'hui, qui a déjà illustré les pages de ce blog. Le plus amusant, c'est de voir avec quel mimétisme les trois d'Onuka s'accordent a avoir les cheveux courts, tantôt au carré, tantôt plus court, mais toutes adoptant le même style à chaque fois.

 

Techno à l'EstTechno à l'Est
Techno à l'EstTechno à l'Est

Je me demande pourquoi je suis toujours séduit par les femmes qui bougent, qui dansent, qui chantent et jouent de la musique, surtout lorsqu'elles s'affirment dans cette modernité, par le costume ou les cheveux courts, sans renier ni racines ni folklore.

Lire la suite

Recto-verso et vice-versa

14 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs, #Tendresses

Photo: Juliette Guenon

Photo: Juliette Guenon

Il l'a connue, jeune femme élégante et sophistiquée, les cheveux un peu courts lui donnaient une allure folle dans sa robe de soirée...

Il l'a revue, jeune homme élégant et raffiné, les cheveux très courts soulignant la finesses de ses traits, dans son costume de bonne façon...

Elle est une, elle est deux, sans jamais savoir lequel d'entre eux elle embrassera. Elle est fille bien sûr, évidemment, cela va de soi... pour les autres. Elle n'en est pas toujours convaincue, c'est pour ça qu'elle aime bien ses cheveux courts, encore un peu plus courts, comme une contre-partie, un équilibre qui ne nuit pas à sa féminité et nourrit l'illusion d'un genre qui la séduit. L'accessoire fera le reste. 

Vice-versa, aussi bien l'un que l'autre et recto-verso, l'un et l'autre. Quand de dos on ne voit que sa nuque aux cheveux ras, on se trompe et d'une volte-face on s'en rend compte en découvrant la douceur de son visage. Merveilleuse et douloureuse ambiguïté, mais aussi malicieux pouvoir d'être prince et déesse à la fois...

Lire la suite

First Laidie

12 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

First Laidie

A peine remis de la stupéfaction dans laquelle les résultats de l'élection présidentielle m'avaient plongés ( non j'déconne... ), j'ai pris le temps d'observer d'un peu plus près l'allure de notre nouveau couple vedette et en dehors de tout aspect politique de la chose, je me suis dis que ces deux là avaient tout de même une autre "gueule" que Francinounet et son scooter, Loin du Ciel et Carla, Big Jack et Bernadette ou même "Mitran" et ... me rappelle même plus comment elle s'appelait celle-ci. Bref! On a peut être pas gagné grand chose en matière de démocratie, mais en tout cas on a du glamour à l'Elysée.

Oui du glamour, parfaitement! Un président qui n'a même pas 40 balais et rien que ça, ça lui donne du charisme et une première dame aux airs de Mireille Darc.

First LaidieFirst Laidie

Et là, qu'est-ce que j'apprend? Qu'il y a encore des mal-embouchés qui la ramènent, qui critiquent et qui bavent, sur tout et sur rien. On parle de différence d'âge avec un air outré, alors que le gros blondinet à la Maison Blanche a exactement le même écart avec sa femme et que cela ne gêne personne. Nan mais oh! 

Je vais vous dire...Moi je la trouve très classe et je préfère encore que les étrangers nous envient parce qu'on a des "beaux gosses" à la tête du pays, plutôt qu'ils gloussent en voyant Flanby et ses lunettes pleines de buée.

Lire la suite

Comment vous dire...?

10 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

Photo: Irina Soboleva

Photo: Irina Soboleva

 Il y a des questions dont on ne se débarrassera jamais, des grandes interrogations existentielles, voir existentialistes, du genre: qui suis-je, d'où viens-je, où vais-je... enfin vous voyez le topo. Et puis il y a parmi ces questions récurrentes, d'autres qui sont peut être moins fondamentales, mais qui n'en sont pas moins importantes et celles là, j'aime bien me les poser aussi de temps en temps. D'ailleurs celle là, c'est quand même bien l'endroit pour ça.

Est-ce que toutes les lesbiennes ont les cheveux courts? Si oui, est-ce qu'une femme qui se coupe les cheveux est lesbienne? et si toutes les femmes aux cheveux courts sont lesbiennes, que devient l'homme qui est amoureux des femmes aux cheveux courts? Est-il condamné à errer sa vie durant dans un monde où l'objet de son désir ne le calculera jamais? Et puis, quid des lesbiennes aux cheveux longs? Sont-elles parmi l'univers saphique les plus audacieuses, démarquées des tendances et des courants majeurs... ?

Bon bref! Tout cela finit par devenir absurde. Mais depuis le temps que je cherche l'argument imparable pour mettre définitivement ce préjugé sans queue ni tête à la poubelle, je crois que j'ai une théorie qui pourrait être recevable.

Evidemment, comme je le rabâche depuis des années ici même, la longueur des cheveux d'une femme n'a aucune influence sur sa féminité et encore moins sur sa sexualité. Avoir les cheveux courts, c'est juste l'expression d'une personnalité affirmée, qui s'affranchie du jugement des autres et prend le contre-pied des stéréotypes dans lesquels l'homme voudrait contenir les femmes. C'est peut être justement sur ce dernier point que les lesbiennes tendance cheveux courts s'appuient le plus, se plaçant à l'exact opposé de l'image fantasmée par l'homme et son désir. Mais cela ne peut être qu'un critère parmi d'autres, comme la simple envie d'être soi même, libre de tout préjugé, ou encore le plaisir, toujours un peu trouble d'avoir les cheveux très courts, ou le choix de l'ambiguïté. Notez que ces critères, tous autant qu'ils sont, s'appliquent également et généralement à tout le monde, si bien qu'il est impossible et stupide d'affirmer que les cheveux courts "ça fait lesbienne". CQFD

Désespérément, je crois que c'est juste le cerveau de l'homme qui est un peu dysfonctionnant.

Lire la suite

Toute première fois

3 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

Toute première fois

Premier cri, premier sourire, premier mot, premier pas, première rentrée, première bagarre, première fierté, premier amour, premier baiser, premier chagrin, première victoire...

A toutes ces premières fois qui construisent patiemment l'humain, il ne faudrait pas oublier d'ajouter cette première fois où elle est revenue à la maison après avoir coupé ses cheveux. Un peu fébrile, à la fois excitée et inquiète, fière d'être elle même et pas très sûre encore de ne pas déplaire.

Alors quelle déception quand l'accueil est hostile, dévalorisant, ou pire encore, indifférent.

Est-ce qu'il n'est jamais arrivé, qu'un père ou une mère se moque de son enfant qui vient de faire ses premiers pas debout? Est-ce qu'ils s'amuseraient de ce premier chagrin d'amour? Est-ce qu'ils ne seraient pas fier de leur enfant qui vient de partir sur son vélo débarrassé des petites roues?

Choisir ses vêtements, choisir ses idoles, prendre possession de son corps et de son image, c'est aussi un pas, tout comme abandonné sa chevelure d'enfant, affirmer sa personnalité, trancher avec le passé et faire un pas de plus vers l'avenir.

Peu importe la coupe après tout, il y en aura d'autres. L'important c'est de voir cette jeune fille devenir jeune femme, cette personnalité s'affirmer et soutenir cette fierté d'être soi même.

Gif: Shisheido

Lire la suite

Etrange féminité

1 Mai 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

Roberta Carrese

Roberta Carrese

Peut être que les gens ne se posent pas vraiment la question...? S'ils le faisaient, la première étape serait de consulter un dictionnaire. Là, ils apprendraient que la féminité pourrait être un ensemble de caractères psychologiques, morphologique ou comportementaux que l'on considère comme spécifiques aux femmes. 

Bon, je suis d'accord, ça ne nous avance pas beaucoup beaucoup. Néanmoins, si on approfondi la recherche, on ne trouvera nulle part que la longueur des cheveux soit un trait spécifique des femmes et par conséquent que cela est un quelconque rapport avec la féminité. CQFD.

Parce que j'en connais, des femmes, à la beauté délicate, à la morphologie sans équivoque, au style raffiné, au caractère subtil, qui depuis bien longtemps ont renoncé aux boucles dorées de leur enfance. J'en connais, qui n'ont pas de scrupules ni d'états d'âme à tondre leurs cheveux qui je ne sais par quel subterfuge, seraient devenus au fil des siècles LE symbole même de la féminité.

La féminité ne peut que difficilement se définir, chaque individu étant unique, chaque femme en a elle même sa propre définition. Et celles qui aiment avoir les cheveux courts ne sont certainement pas celles qui en possèdent le moins.

Lire la suite

Pourquoi on t'aime?

29 Avril 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs, #Tendresses

Photo: Jeff Todd

Photo: Jeff Todd

Vous les croisez peut être chaque jour, vous les appréciez, ou les détestez, vous jugez, vous commentez. Vous vous dites sans doute qu'elles sont bien masculines pour des filles, ou bien vous êtes toujours à vous demander à qui vous avez affaire, fille ou garçon?

Ça vous trouble, ça vous gène ou tout simplement cela vous laisse indifférent(e)? Et après tout, cette indifférence est un moindre mal...

C'est son allure de merveilleux androgyne qui d'abords appelle le regard. Un corps d'éphèbe, noyé dans des vêtements larges, un visage lisse et bien sur des cheveux très courts. Naïvement on pense que la fille est de celles qui n'ont pas froid aux yeux et s'embarrassent peu du conformisme féminin. Mais parmi ces filles là, il y a des âmes errantes, qui mènent des combats de Titans parfois pour accepter leur corps. Et cette lutte est secrète...

Comment imaginer cet affrontement s'il n'y avait parfois quelques indices, semés par l'intéressé... Il parle de lui au masculin et emploi sans se tromper le pronom de ce genre. Le contraste est frappant, on croit au lapsus... et puis non, au long de la conversation la chose se confirme. Une conversation où la voix de basse, un peu grave sonne à l'oreille elle aussi comme un indicateur. Je la trouve sexy, moi, cette voix qui affuble le tomboy. Justement, le style, lui aussi, s'il se voulait sans genre, il est tout de même masculin, subtilement, intentionnellement.

Je me suis laissé prendre... Je m'étais trompé parce que je ne voyais que la femme androgyne aux cheveux courts, de celles qui me séduisent par leur allure et leur caractère. Mais je n'y étais pas. Pourtant le charme a opéré et l'affection demeure pour ces garçons "manqués" qui se battent chaque instant pour réparer ça.

 

 

Lire la suite

No pain, no gain

28 Avril 2017 , Rédigé par jeaneg Publié dans #Humeurs

Cara Delevingne

Cara Delevingne

On dira ce qu'on veut et je ne sais pas ce qu'en pensent les autres, mais moi je trouve ça toujours douloureux. Enfin, moche quoi!

A mes yeux, la peau du crâne rasée a cette pâleur morbide qui n'inspire rien de bon et l'aspect visuel d'un oeuf dur fraîchement débarrassé de sa coquille. Mais bon! Je sais aussi, que cette apparence est éminemment temporaire et qu'au bout d'une semaine déjà, quelques millimètres de cheveux changent tout.

N'empêche! Qu'on y soit contraint par la maladie ou par le réalisme requis d'un scénario, c'est tout de même courageux. Enfin... 

En ce moment, actrice, chanteuse, modèle... c'est à qui fera le plus joli buzz ( jeu de mot! ) Alors bien sûr, il y a toujours quelque part un retour attendu sur cet investissement personnel.

Evidemment quand on s'appelle Cara Delevingne, Kristen Stewart ou Katy Perry, c'est plutôt excitant ce genre d'excentricité, mais c'est rarement gratuit.

Le crâne rasé de miss Delevingne, aussi moche soit-il, sera peut être le gage d'une récompense consacrant son passage des podiums de la mode vers les écrans de cinéma. En attendant, si elle voulait bien l'assumer, outre le bénéfice d'une expérience personnelle enrichissante, elle donnerait un bel exemple et peut être même du réconfort, à toutes celles qui n'ont rien demandé et qui ne peuvent pas faire autrement...

 

Lire la suite