Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Vue d'ici

malloreigh.jpg

Il y a sous le regard cette petite cicatrice sur la pommette. En cherchant bien on pourrait en découvrir d'autres mais c'est celle-ci que l'on remarque, petite empreinte du passé, témoin fidèle d'un souvenir parmi d'autres. Elle est à peine visible, conjuguée aux tâches de rousseur qui éclairent cette peau douce et duveteuse. Et puis il y a tes cheveux qu'à cet endroit les lames de la tondeuse ont rasé, égaux en longueur pour se confondrent avec le duvet de ta joue. Si courts et si soyeux qu'ils semblent un écrin de velours ne cherchant qu'à mettre en valeur ton regard d'émeraude comme cette perle à ton oreille ciselée tel un camay d'ivoire.

Tu ne caches rien et tu voudrais presque t'en excuser tellement on finit par ne plus être habitué à l'authenticité. Ces cheveux courts, ce n'est pas du courage ou de l'audace. C'est juste un petit plaisir partagé, une douceur excitante, la vérité dévoilée...

La fierté de soi même et le plaisir qu'on peut avoir de son image sans être narcissique, c'est sans doute la meilleur voie pour rendre l'amour que les autres voudraient nous donner.    

 

Photo: Malloreigh

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :