Vivo o muerto

Publié le 16 Novembre 2010

Tumblr de charlotte rutherfordLa dernière fois qu'on l'a vue c'était du côté de Chihuahua. Elle avait une cargaison de vieilles mitrailleuses Lewis à fourguer aux guerilleros de Zapata qui venaient de faire cause commune avec Pancho Villa. C'était pas courant de voir une femme "gringo" dans ce coin là, et encore moins faire du trafic d'armes. Mais Louise n'était décidement pas une femme "courante". Elle était la fille d'un Marine qui avait eu la médaille d'honneur à Guantanamo Bay, et elle avait grandi dans ce Texas chèrement gagné 60 ans plus tôt. Quand les petites filles de son âge jouaient à la dinette, elle savait déjà démonter un Colt 1911 les yeux fermés.

Chez un barbier d'El Paso elle a fait couper ses nattes et tondre sa nuque, bien avant la mode. Depuis son dernier passage, les troupes du vieux Porfirio Diaz lui font la chasse et sur les affiches de mise à prix, au dessus de sa silhouette fine et de son casque de cheveux noirs on peut lire: Mort ou vif

 

Photo: bluecuraçao

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0
Commenter cet article