Virtual fantasy

Publié le 20 Octobre 2009

J'hallucine vraiment quand je vois ce que l'on arrive à créer avec des images de synthèse. Bientôt même des robots, véritables androïdes, seront chez nous pour accomplir les tâches fastidieuses du quotidien. Si si je l'ai vu à la télé! Et pis pas du R2D2. Non, du droïde à figure humaine.
Une héroïne m'avait séduit lorsqu'elle est apparue sur les écrans de cinéma.  Aki Ross dans Final Fantasy. A croire que le concepteur de ce personnage a les mêmes gouts que moi. Une héroïne donc. Un corps athlètique, enfin sportif tout au moins, un caractère déterminé, une chevelure lisse et épaisse, coupée au carré, juste ce qu'il faut ( oui bon d'accord, un peu long quand même ) pour incarner le personnage féminin sans équivoque, et une femme d'action. J'ai du mal à imaginer, moi pauvre béotien, toute la technique qu'il faut mettre en oeuvre pour réaliser un personnage virtuel comme celui là et lui donner une chevelure capable de séduire même un grincheux difficile comme moi.
C'est vrai après tout. Il ( le concepteur) aurait put l'affubler d'une chevelure ondulée et cascadant sur ses épaules. La poitrine de Pamela Anderson et hop! Le tour était joué. Je crois même que cette coupe de cheveux est un compromis. Il aurait pu faire plus court, puisque dans le monde dans lequel évolue Aki Ross, les hommes sont plutôt rasés façon Marine Corps. Tout étant relatif, les hommes rasés, les femmes paraissent de toute façon féminines même avec les oreilles et la nuque dégagées...
Mouais... Je sens que tout cela va m'amèner à considérer l'allure des femmes militaires d'aujourd'hui.... Et ça va encore m'énerver.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article