Vers l'Infini et au-delà

Publié le 15 Mars 2010

2785034834_a12e67dba3_o.jpg
Finalement, je crois que je suis terriblement misogyne. A force de crier mon admiration pour les femmes aux cheveux courts, leur détermination, leur courage, leur force de caractère, leur esprit de conquête, j'en passe et des meilleures, je me rend compte que par réaction, on pourrait croire que je n'ai que pitié, voir mépris pour les autres, ces pauvres filles qui n'ont d'autre ambition que de se fondre dans le moule ancestral, celui de la femme"femme", objet de fantasme universel et sans cervelle. On pourrait le croire.
Avouez que c'est quand même curieux d'avoir un tel a priori simplement provoqué par une coupe de cheveux. ben oui parce que comme toujours les exceptions sont là pour ébranler les fondements de vos convictions. Quoi que...Je l'ai sans doute déjà précisé, les cheveux longs ( enfin longs, sur les épaules maxi hein!) me séduisent aussi, à partir du moment où l'on devine l'entretien, la sophistication. Ce qui me dégoute c'est la chevelure qui pousse à la comme on la pousse justement et où sous pretexte de naturel on laisse la nature faire ce qu'elle veut. Beurk!
Mais en disant tout cela, est ce que je ne suis pas moi même en train de formuler une image de femme, objet de "mon" fantasme personnel et considérer ainsi "la" femme comme un objet de plasir?
Jésus Marie Joseph! Que la vierge me file la vérole si c'est vrai...Non voilà, je ne cherche rien d'autre que la compagnie de femmes qui, dans mon esprit, on fait abstraction de la niaiserie  dont on affuble les poupées Barbie. Et je veux croire que celles qui n'hésitent pas à couper leurs cheveux, qui considèrent qu'elles ont bien d'autres atouts que cette toison sur leur tête, ont par la même un caractère qui s'accorde au mien...
Faudra que j'en parle à Frida...Ah ben non Frida c'est un peu compliqué maintenant. M'enfin, après tout c'est elle la psy!

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :