Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Une vie d'aventure

Isabelle_Eberhardt.jpg De ce jeune et joli matelot, le maréchal Lyautey dira:«Elle était ce qui m’attire le plus au monde : une réfractaire. Trouver quelqu’un qui est vraiment soi, qui est hors de tout préjugé, de toute inféodation, de tout cliché et qui passe à travers la vie, aussi libérée de tout que l’oiseau dans l’espace, quel régal ! 

Je l’aimais pour ce qu’elle était et pour ce qu’elle n’était pas. J’aimais ce prodigieux tempérament d’artiste, et aussi tout ce qui en elle faisait tressauter les notaires, les caporaux, les mandarins de tout poils. » 

Elle, c'est Isabelle Eberhardt. Elle a 20 ans quand elle débarque en Algérie. Elle a fait la traversée comme matelot et gardera longtemps cette manie de se faire passer pour un garçon. Tant mieux parce que sur cette terre musulmane ce subterfuge isabel11lui permettra toutes les libertés. Journaliste, nomade et écrivain elle est une étoile filante à travers le désert. Une héroïne. Et comme toutes les héroïnes elle va mourir jeune, laissant pour la postérité son image juvénile.

Bien sûr il y a du souffre dans la vie d'Isabelle Eberhardt sinon nous en aurions fait une icône... Au lieu de cela il a fallu chercher un réalisateur anglais pour faire un film qui retrace sa vie. Mais avec Mathilda May tout de même.

 

Isabelle Eberhardt

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Nova 16/04/2012 09:21

Merci de parler d'elle, j'ai été en voir plus, je connaissais pas :)

jeaneg 16/04/2012 09:25



Hello Nova.


Oui c'est comme ça qu'il faut faire... Aller en voir plus. 



Fabymary POPPINS 16/04/2012 08:53

ca a quand même évolué même si il reste encore du chemin à parcourir. Quand j'écoute ma belle mère née en 1929 me parler de son enfance, avec un père tout puissant qui menait sa vie à sa guise et
donnait à sa femme l'argent du ménage alors qu'elle travaillait aussi. Ouf les choses ont tout de même changé, non?

Fabymary POPPINS 16/04/2012 08:04

interessante cette jeune femme qui a su s'affranchir des diktats et en plus à cette époque où l'homme régnait en maitre sacrée gageure, bonne journée Jean, PS j'aime beaucoup Mathilda MAY

jeaneg 16/04/2012 08:21



Un esprit libre...


C'est amusant "... cette époque où l'homme régnait en maître..." tu dis ça comme si c'était lointain et révolu.