Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Une longue histoire...

Il était une fois... ouaneceuponeutailleme.

 
Il y a fort fort longtemps donc, j'ai rencontré Anne Elisabeth qui tranquillement faisait quelques courses dans le supermarché du coin.

 
Je discutais avec un bon ami à moi lorsque soudain mon "radar" m'a lancé une alerte. Un peu au loin, dans la galerie, une silhouette féminine, jean chemisier, brune cheveux très courts, allure androgyne. Tout de suite la conversation de mon ami m'a semblé beaucoup moins passionnante. Tout en l'écoutant je suivais du regard cette nouvelle cible... Démarche décontractée, souple et assurée de la sportive. La voyant m'échapper, j'ai planté là mon ami, lui affirmant que je revenais illico et j'ai filé dans la galerie à la poursuite de la jolie brune.

Album-N-7 0133Album-N-7 0107

Album-N-7 0111Album-N-7 0126

Ca peut paraître cavalier, aborder une jolie femme comme ça, dans n'importe quel endroit, juste pour lui dire qu'elle est jolie justement et lui parler d'une dilection incurable dont vous êtes victime en espérant qu'elle veuille bien vous accorder un peu de compassion.

 
Circonspecte d'abord, Anne Elisabeth dont je ne connaissais pas encore le prénom, a finit par sourire, assez délicieusement, a regardé l'écran de mon intelligent téléphone lui montrer à quoi ressemblait le blog et comme je ne voulais pas l'embêter plus longtemps, j'ai proposé que nous nous retrouvions, une autre fois, pour faire un article. Cette fois j'étais confiant puisque que j'avais appris qu'elle travaillait dans une boutique du centre commercial, je saurais donc toujours la retrouver...

 
Excité par cette nouvelle rencontre je me suis laissé aller à taper son prénom sur Facebook et parmi les différents profils qui ont apparu, un m'a semblé être le sien. Pas de portrait ni de photo identifiable. Pas d'accès au mur non plus, ni aux amis, mais la photo de couverture, un saut en parachute en tandem, et les différentes "mentions j'aime" m'ont paru bien coller au personnage... Alors j'ai tenté un message... Qui reste à ce jour sans réponse.

 
Pourtant, deux jours plus tard le hasard nous fait nous croiser à nouveau. Je lui raconte l'anecdote, pensant m'être trompé de destinataire et imaginant, amusé, la tête de la personne qui avait du recevoir mon message. Et là, stupeur et ravissement, Anne Elisabeth me raconte que c'est bien son compte, que ce saut en parachute c'était vraiment le pied et qu'à part ça elle pratique aussi le wakeboard, le snowboard, j'en passe et des plus glissants. Bon... il était clair que l'affaire n'était pas gagnée, puisque malgré ma demande d'ajout comme ami et mon message, la belle m'ignorait royalement. Pourtant chacune de nos rencontres étaien
t tout à fait cordiales, sympathiques, agréables... Mais je me demandais quand donc j'allais bien pouvoir faire quelques photos pour illustrer un article que je voulais à la hauteur de l'image de la gentille, mais taquine, Anne E.

Album-N-7 0119Album-N-7 0120

Album-N-7 0126Album-N-7 0128

Une troisième rencontre, toute aussi fortuite que les précédentes, m'amena à lui emboîter le pas alors qu'elle faisait encore quelques courses durant sa pause de midi, dans la perspective d'un barbecue entre copines en cette veille de week end. Elle avait parcouru le blog, elle aimait beaucoup, ses amies aussi, mais n'était pas encore décidée pour y apparaître. J'enfilais donc ma robe de ténor du barreau et à travers les rayons de la grande surface, je lui faisais l'article, vantant l'esprit et la philosophie du blog. Pour finir, elle signa sa reddition sur le comptoir de la cafétéria où elle venait d'acheter son casse-croûte de midi. Son prochain rendez vous chez le coiffeur était au début du mois, ça tombait bien, nous ferions l'article et les photos à ce moment là, la coupe bien nette et dégagée derrière les oreilles comme il se doit.
Épilogue: Ils se marièrent et.... N'immmmmporte quoi!
Non mais mon opiniâtreté a été récompensée. Nous avons passé l'heure du déjeuner à papoter, de sujets et d'autres, de sa coupe de cheveux, le même style depuis 2 ans, de son coiffeur attitré, qu'elle suit de salons en salons, de son caractère de casse-cou, la vie, l'amour, les vaches, toussa... en faisant quelques photos. 

Album-N-7 0115
Encore un grand merci Anne, pour autant de gentillesse et de patience.

 

Dans la playlist de Anne:

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Geo 06/07/2012 15:36

Quelle belle rencontre, quelle ténacité, quelle patience et persévérance. Bravo à tous les deux en tout cas.

jeaneg 06/07/2012 15:43



Oui hein? Une vraie course de fond 



Angelea 06/07/2012 15:29

Je me demande lequel des deux a fait le plus preuve de patience.... ;-) Bravo à vous Anne et Jeaneg !!
Ps : Pourquoi ais-je l'impression qu'elles se ressemblent beaucoup ces jeunes femmes que tu poursuis dans la rue ???? :-)))

jeaneg 06/07/2012 15:45



Les critères de ressemblance sont multiples et variés... Mais on peut dire qu'elles ont toutes les cheveux courts 


Eh puis oh! je les poursuis pas, faut pas exagérer!



Kristinn 06/07/2012 13:26

C'est dur la vie de blogger engagé!!... ;)

jeaneg 06/07/2012 13:27



Ahah! Oui, trop!



Fabymary POPPINS 06/07/2012 13:03

que c'est petit ça, pfffff!

jeaneg 06/07/2012 15:45



Oui hein?



Fabymary POPPINS 06/07/2012 12:04

je t'envoie un plan!!! et je t'attends sudiste

jeaneg 06/07/2012 12:13



Le temps de remettre la main sur mes snowboots et mon anorak..