Une idée qui trotte dans la tête

Publié le 5 Avril 2014

10155177_613450332066889_1833252378_n.jpg

C'est comme une ritournelle, une petite chanson enfantine qui revient toujours, profitant d'un moment calme dans le tourbillon de la vie. On ne sait pas vraiment comment c'est venu là, on sait juste que c'est une envie et on évalue à chaque fois tout ce qui rend cette envie raisonnable... ou pas. La vie, le boulot, le conjoint, les enfants, la vie sociale, la météo, les clients, le Pape, Obiwan Kénobi....

Alors on demeure dans cette image qui petit à petit nous devient étrangère tellement elle ne correspond plus au coeur qu'elle renferme. On baisse les bras, on courbe l'échine pour rentrer dans ce rôle que quelqu'un d'autre a écrit pour nous...

En attendant un événement. Un bouleversement.

C'est souvent quelque chose de dramatique, un deuil, une rupture, un divorce, qui finit par nous faire admettre la relativité des choses, ce qui est important et ce qui l'est moins. Et l'on accepte enfin l'idée qu'être soi même est bien plus enrichissant que de jouer un personnage qui plait aux autres, qu'il vaut mieux vivre qu'exister à travers les autres.

Alors la petite chanson revient. Elle n'est plus une obsession, elle devient une idée lumineuse, le moyen évident de tourner définitivement le dos à cette vie d'avant.

C'est à la fois pas grand chose et la plus importante qu'on ait fait. Quelques coups de ciseaux dans une chevelure, cela semble tellement futile. Mais soudain on découvre celle que l'on a toujours été, à l'intérieur. Enfin tout s'accorde, les batteries se rechargent, le courage déborde. Tout est possible, à nouveau.

 

Photo: Barbara F.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

Tomboy 05/04/2014 21:50

Obiwan Kenobi, ahaha ! :D

jeaneg 05/04/2014 21:59



Oui on néglige trop souvent son influence...