Un snack, la gare

Publié le 23 Novembre 2009


C'est fou comme on peut s'intéresser à des choses tout à fait improbables quand on a du temps à tuer. Acoudée au bar, elle regarde la télévision qui diffuse un match de rugby. Elle n'y connait rien mais regarde, comme hypnotisée par l'image. C'est juste pour calmer son impatience. Elle l'attend. Et pendant que ses yeux suivent les grands gaillards en culottes courtes qui se mandalent à tour de bras dans la bonne humeur, son esprit est déjà avec cette personne chère à son coeur. Ca facilite la concentration les matches d'un sport auquel on ne comprend rien. Elle pense à leur dernière rencontre, à la douceur de ses mains et à la sérénité de son regard sur elle. Pour un peu elle les ressentiraient à nouveau, là tout de suite. Presque en rougissant elle regarde autour d'elle pour s'assurer que personne ne l'a surprise et glisse ses doigts autour de son oreille, comme elle l'aurait fait avec des cheveux longs. Rassurée , elle laisse aller sa main sur sa nuque et y glisse ses doigts à travers les mèches si courtes, imaginant un instant que ces doigts sont les siens...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :