Un dimanche au bord du Rhin

Publié le 27 Février 2011

alina-antonova.jpg

 

Un soleil inattendu chauffait les berges du fleuve. Elle s'abandonna, laissant ses épaules nues profiter des rayons printaniers, la tête posée sur son vieux Perfecto. Ne penser à rien, profiter de l'instant sans rien imaginer... Même pas la suite que pourrait avoir la rencontre avec ce garçon, hier soir. Non non ne pas y penser... Et pourtant c'est comme si elle sentait encore ses doigts caresser le lobe de son oreille, sa nuque, son cou. Ils se sont embrassés et c'était délicieux, mais bon, pas de quoi s'affoler hein? Il n'était pas le premier... Ca l'a amusée quand il lui a dit qu'il aimait ses cheveux courts. Après tout c'était mieux comme ça, parce qu'elle n'aurait surement pas changé, même pour lui...

Sur le fleuve une péniche remontait vers le nord

Photo: Alina Antonova

 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :