En souvenir de toi...

Publié le 20 Mai 2011

valeria lazareva

Ce n'était pas l'été encore mais le soleil invitait à marcher les pieds nus sur le sable. La brise venait de la mer et ébouriffait leurs cheveux. De loin on les aurait dit heureux. Ils souriaient, riaient parfois. Après quelques pas à la lisière du ressac ils sont remontés sur la dune et se sont affalés sur le sable tendre. Ils ne se regardaient pas, fixaient l'un comme l'autre l'horizon embrumé de chaleur. Et puis ils se sont tu, la mine plus grave tout d'un coup. Sans le regarder ses lèvres ont laissé les mots se faire emporter par le vent. Lui a tourné la tête, doucement, et approché sa main comme pour replacer une boucle de ses cheveux derrière son oreille. Elle a esquivé, écartant doucement elle aussi son cou de la main caressante. Les mots, encore, plus fort ceux là, pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté. Il aurait sans doute voulu passer une dernière fois la main sur ses cheveux, frôler sa nuque, caresser ses lèvres. Une façon pour lui d'essayer de ne pas croire les paroles que le vent avait soufflé... C'est elle qui s'est levée, la gorge serrée sûrement, mais elle souriait. Pour chasser le drame elle a pointé son appareil et fait des photos. Et lui, pauvre de lui, il aurait presque sourit à travers ses larmes. C'est un autre qu'elle aime, pas besoin de se détester pour ça. Il devait se dire qu'il l'aimait lui aussi, et que pour toutes les raisons qui faisaient cet amour il devait accepter qu'elle soit heureuse, sans lui...

Le soleil a plongé dans la mer. Il est resté là, assis dans le sable devenu froid. Seul depuis longtemps...

Photo: Valeria Lazareva

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :