Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Tout ce qui reste...

mauro brancosini-copie-1

Il a beau lutter, chaque jour, chaque nuit, petit à petit l'image disparaît, comme dans un contre-jour. Certains détails restent encore très présents et d'autres se fondent dans l'obscurité qu'il scrute au point d'en avoir la migraine. Certaines fois elle n'est plus qu'une silhouette mais parfois, fièvreux, il parvient à distinguer le grain de sa peau, la texture de ses cheveux, la finesse de la dentelle sur son vêtement... Il n'arrive pas à l'oublier. Sa vie depuis n'est qu'une immense colère qu'il ne sait pas vers qui diriger. Alors il se concentre sur la vision, tends ses mains comme pour la toucher, caresser une fois encore ses cheveux très courts, mais se retient. Il voudrait hurler tellement elle lui manque, imaginant un instant qu'elle pourrait revenir, caresser sa joue comme elle faisait souvent, une fois encore. Imaginant qu'il pourrait la serrer sur son coeur, sentir son odeur parfumée, capter le son de sa voix un peu rauque...

Tout ce qui reste c'est cette image dans son souvenir qui doucement disparaît, cette image déjà sans visage et bientôt plus qu'une ombre chinoise...

 

 

Photo: Mauro Brancorsini

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :