Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Tourmente

365492016_d3bae93603_o.jpg

Elle n'avait jamais été particulièrement tourmentée par cela. Pas d'angoisse à se rendre chez le coiffeur, presque un acte banal, une routine à laquelle elle n'avait pas vraiment réfléchit. Et puis, depuis qu'elle avait décidé de les couper franchement court, elle avait senti, petit à petit, comme un noeud se former doucement dans son estomac. De jour en jour, la date du rendez vous approchant, elle ressentait une sorte de trac où se mêlaient l'appréhension et l'impatience. Chaque matin elle ne manquait pas d'écarter ses cheveux, de dégager son visage le plus possible pour s'assurer qu'elle était toujours décidée à cette transformation. A la réponse positive s'associait alors comme une volée de petits papillons dans son ventre qui la faisait sourire.

Le jour vint où elle se retrouva, l'estomac noué, face à son image dans le grand miroir, le corps enveloppé de nylon et le cheveux brillant encadrant encore son visage un peu tendu... Et le tourment qui l'avait tenu durant ces derniers jours se faisait terriblement présent, au point qu'elle ne savait pas qualifier ses sentiments. La peur, le trac, l'excitation, l'envie, le plaisir... Peut être tout ça à la fois? Elle s'évertuait à respirer calmement mais snetait son coeur battre plus fort, jusqu'à ce que les lames des ciseaux tranchent la première mèche. Elle écarquilla les yeux, suivant chaque geste du coiffeur, se libérant peu à peu de son angoisse... Le pas était franchit

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

jostyle 12/06/2011 02:20


Roh c'est génial ça, un blog dédié aux cheveux court... l'étant, j'ai l'impression que l'on est un peu boudée, pas regardée de la même façon sur la blogosphère.
Je me sens tellement bien les cheveux courts, d'ailleurs je ne les ai jamais eu long, même petite, je réclamais une coupe toujours plus courte. Je ne l'explique pas, peut-être avais-je compris
qu'avec la forme du visage c'est ce qui me correspond le mieux.
Bref, ravie d'être tombée ici et repasserai avec plaisir !


jeaneg 12/06/2011 10:31



Bienvenue Jostyle. En approfondissant ta visite je suis persuadé que tu te retrouveras plus souvent que tu ne l'imagines dans ces pages. 


A bientôt



bizzie 08/06/2011 10:27


Toujours autant d'exactitude dans tes écrits...on s'y retrouve parfaitement ! Ahla,la ! Bravo ! ;)


jeaneg 08/06/2011 10:30



Ah Delf, ma petite soeur, tu saurais dire ces choses tellement bien toi aussi...



didiandco 07/06/2011 11:36


c'est exactement ça...enfin, en tous cas, c'est ce que je ressens à chaque fois que je vais chez le coiffeur, un mélange d'angoisse et d'excitation...mais encore plus, le jour où, j'ai franchi le
cap de couper ma longue "tignasse" pour une coupe très courte !
une question me tourmente malgré tout...comment arrivez-vous à décrire aussi bien ce que nous pouvons ressentir, nous les femmes ????????????????????????


jeaneg 07/06/2011 14:25



Ahlala! Est ce que je dois dire que c'est une énigme pour moi aussi? Sans doute ai-je été femme dans une autre vie peut être? Frida dirait plutôt que c'est mon côté "lesbien"... Ou alors tout
simplement faut il admettre que les hommes, peut être à un degré moindre, ressentent la même chose?



Vicky 07/06/2011 00:02


Je me souviens la prémiere fois que je me suis coupé les cheveux,vous l'avez décrit trés bien.


jeaneg 07/06/2011 06:39



Merci Vicky 



Flo 06/06/2011 19:13


Oui c'est sa que du plaisir


jeaneg 07/06/2011 06:38



Bravo!