Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Taper l'carton

 sam-bosma.jpg

Dans l'imaginaire collectif occidental, agravé de siècles en siècles, une femme dont on tondrait les cheveux serait punie, réprouvée et sans doute vouée à un châtiment plus cruel encore.

Dernière piqure de rappel en date, la fin de la guerre où les "vengeurs" ont écrit une nouvelle page de gloire en affrontant quelques prostituées et filles faciles qui avaient cédé aux beaux yeux des envahisseurs teutons... 

Et on a beau faire, on a beau dire, cette image de femme châtiée reste même dans l'esprit de celles et ceux qui n'ont pas connu ces temps là.

Heureusement on sent souffler une légère brise, un vent nouveau qui voudrait bien effacer ces images du passé. Les jeunes femmes, les femmes osent ( n'est ce pas Céline ) se libèrent de l'anathème et brisent le sortilège en tondant leur cheveux, sans même qu'on ait quoi que ce soit à leur reprocher. Le cinéma ou la publicité le montre aussi. Mais pour que l'image soit aujourd'hui interprétée positivement, il faut que le geste soit accompli personnellement, comme Jordan O'Neil dans GI Jane, par exemple.

Et puis cette étape franchie, l'art graphique, photos et dessins, prennent le relais. Une photo de Boo George en est un bel exemple. Manquait le dessin... et sans doute l'exception qui déroge à la règle avec Sam Bosma et cette illustration. Pourtant je ne vois pas l'idée de contrainte, plutôt celle d'une tâche demandée, d'un acte consenti, presque une routine... tiens vas-y, fais le pour moi.

Et j'imagine avec bonheur que ces exemples contribuent à effacer les images négatives du passé.

 

Illustration: Sam Bosma

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Fabymary POPPINS 13/08/2013 08:23

et être choqué par ça c'est un manque d'ouverture d'esprit, la guerre est loin et si on a envie de se raser la tête ou est le pbe?

Mais dans le contexte de l'époque c'était sacrilège de ne pas avoir une opulente chevelure!!!

Autre temps, et bien mieux celui là enfin pour la liberté d'en faire qu'à notre tête