Cahier de vacances - Tactile - 01/2014

Publié le 29 Juillet 2016

splice-picture.jpg

Elle croit avoir un secret... Ou peut être est-ce qu'elle se moque de ce que les autres croient savoir d'elle... Ce n'est pas un secret alors, mais c'est intime tout de même.

La première fois c'était secret. Parce qu'elle s'est dit que personne ne comprendrait vraiment ou qu'on la trouverait bizarre si elle disait ça. Elle rougissait presque en y pensant. Et puis c'est devenu un petit plaisir personnel et habituel. C'est à ça qu'elle a pensé en voyant Amélie Poulain plonger sa main dans le pot de légumes secs, ces petites choses qui faisaient sourire, procuraient du plaisir à condition d'en avoir conscience... Pour elle c'était ça.

Comment c'est arrivé, elle ne sait plus vraiment. Un jour c'est arrivé voilà tout. Une envie à assouvir, une résolution, l'envie d'être elle même simplement. C'est comme ça qu'elle a coupé ses cheveux, sans imaginer un instant ce petit plaisir personnel et intime que ses doigts font naître depuis, en passant doucement sur sa nuque fraichement taillée. C'est agréable comme un velours délicat et à la fois excitant, doux et soyeux dans un sens, rèche et accrocheur dans l'autre. Et puis elle a sous ses doigts le contact de la peau nue dans cette partie de son corps qui s'échauffe d'un simple massage. 

Immanquablement sa coupe est devenue de plus en plus courte. Sans la voir c'est avec ses doigts qu'elle juge si c'est assez court lorsque son coiffeur l'interroge du regard. Du bout de ses phalanges, le picotement fait naitre un sourire sur son visage, électrise son épiderme et cette satisfaction regonfle son moral au point que tant d'assurance lui donne le sentiment d'être irrésistible... C'est tout bête, se dit-elle.

Et pourtant....

 

 

Photo: Splice pictures

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses, #Cahiers

Repost 0
Commenter cet article