T'aimes ça?

Publié le 24 Août 2011

susannah-liguori-hedi-slimane.jpg

Je me demande souvent si parmi ces femmes aux cheveux courts que j'adule, certaines ont comme moi une vraie dilection pour leurs cheveux courts? Une question d'autant plus difficile qu'il doit exister autant de dilection que d'individu, même en ce qui concerne les cheveux courts... Pour quelques unes, parmi celles que je connais, je sais que le plaisir est évident et recherché. Pour d'autres ce n'est qu'une question d'esthétique... Mais au fond, est ce qu'il n'y a pas chez chacunes d'entre elles un vieux fantasme ensevelit et mal identifié? Ce petit plaisir ressenti quand la main passe doucement "à rebrousse" sur la nuque qui a été tondue, ou cette folle tendance du moment qui pousse les inconditionnelles des cheveux longs à tondre juste un côté, de l'oreille à la tempe, tout en gardant leur abondante chevelure... Une envie de transgression? Un petit goût d'aventure? ou le moyen de se faire frissonner sans trop chercher pourquoi ça fait frissonner? 

Tout comme lorsque j'étais gamin, je restais interrogatif en entendant une femme se faire la reflexion qu'elle DEVAIT aller chez le coiffeur, alors que cette obligation me paraîssait toute masculine, aujourd'hui je suis toujours fasciné par cette envie, ce besoin, ce désir de certaines de garder leur coupe de cheveux toujours taillée au millimétre. 

Parfois les fantasmes sont des images qu'on se fabrique et auxquelles on aime se laisser rêver, qui sont à des années lumières de notre quotidien ou de notre personnalité. C'est vrai pour celle qui se voit en guépière et porte-jarretelles dans un bordel du XIXe siècle, pourquoi cela ne le serait pas pour celle qui s'imagine quelque part "plus masculine" ?

Du coup je ne peux pas m'empêcher de penser en voyant une jolie femme à la nuque bien rasée que nous avons quelque chose en commun, comme une même fratrie qui saurait se reconnaître...

Photo: Susannah Liguori par Hedi Slimane

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :