Surprenante Laora

Publié le 17 Décembre 2011

Harmony.jpg

Je me demande toujours si j'ai raison de me livrer totalement comme je le fais avec Frida. Compte tenu de nos rapports et de la relation à trois que nous entretenons Laora, elle et moi. A chaque fois, plusieurs semaines s'écoulent et tout à coup patatras, Laora me sort une réflexion, une attitude, un mot même que j'aurais échangé avec ma thérapeute. Et justement, quelques temps après ma dernière consultation durant laquelle ma fridoline adorée m'avait raconté un de ses fantasmes d'ordre plutôt sado que maso, je retrouvais ma piémontaise, plus désirable que jamais, à peine sortie de chez son coiffeur qui lui avait parfaitement tondu les cheveux tout en laissant un masse énorme sur le dessus, qui lui faisait une crinière dans laquelle on retrouvait le souvenir de son opulente tignasse d'antan.

Moi "- Bon sang chevreau! Mais tu es terrible comme ça.

Laora - Tou aimes darling? En tout cas moi jé l'adore. C'est tout dans lé countraste. Jé voulais qu'il mé rase plousse, ma finalémente c'est esstra coumé ça.

Moi - Je te crois mon chamois, tu es superbe. Pas très conventionnelle, mais superbe.

Laora - Et attends amore mio, tou n'as pas tout vou. " Dit-elle en m'entraînant dans la chambre. Là, me tournant toujours le dos elle laisse glisser à ses pieds sa robe de voile sans laquelle elle m'apparaît intégralement nue, puis, lentement se retourne et me fait face...

Moi " - ..... Je.... Oh mon dieu!

Laora - C'est comme tou aimes no? Pareil qué mes chéveux..."

Comme toujours, au lieu de me satisfaire du spectacle qui s'offrait à mon regard, de cette toison délicieuse, douce et fournie qu'elle avait fait raser pour ne garder qu'une courte moquette parfaitement peignée, stupidement l'idée de savoir qui avait réalisé l'ouvrage attisa ma jalousie. Cependant, la vision de ce buisson si délicieusement taillé éveilla en moi un instinct primaire dont l'expression physique n'échappa nullement à la ragazza. Elle m'arracha à ma torpeur en faisant de même avec mes vêtements.

Modèle: Harmony Boucher

Photo: Sean Gleason

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Flo 19/12/2011 17:36

Ah en voila deux qui vivent leurs fantasmes à fond : D On dirait que Frida s'amuse à le taquiner notre bonhomme : D

Sinon j'aime beuacoup le nouvel habillage du blog, quel élégance !

jeaneg 19/12/2011 19:16



Merci Flo, j'aime bien aussi ce nouveau décor... 


Le taquiner dis-tu? Je crois qu'il est leur jouet oui....



fabymary poppins 17/12/2011 22:44

tout à fait comme si on pouvait parler d'autre chose! sur ce je vais me parqueter, oups me coucher!

jeaneg 17/12/2011 22:50



Oui faut savoir être raisonnable... Allez zou!



fabymary poppins 17/12/2011 22:30

comme si tu savais pas, MDR mais après les gouts et les couleurs hein? de quoi on parle ici tout de même!!!!

jeaneg 17/12/2011 22:35



Ben quoi? On cause déco d'intérieur là non?



fabymary poppins 17/12/2011 21:53

j'adore toujours lire ses aventures là et l'humour y règne en maitre la coiffure pas mon style bien que je la reconnaisse originale et l'originalité j'aime et par contre elle est pas encore à la
mode Laora car la norme est pas à la moquette rase mais au carrelage lisse si je puis m'exprimer ainsi

jeaneg 17/12/2011 22:27



Allons bon! La mode est au carrelage... Manquait plus que ça. Oui mais nan... Je crois que le gars il préfère la moquette...