Stop ou encore?

Publié le 16 Septembre 2013

Miley-haircut.jpg

Eh bien oui, la question se pose! Enfin plus exactement la question arrive tout de suite après cette radicale décision de "tout couper". Il y a eu la peur, l'excitation, un peu d'angoisse... puis le soulagement et la satisfaction, mais aussi l'inquiétude des réactions des autres et enfin la fierté de l'avoir fait. Mais arrive bientôt la question : et après? Ben oui et après parce que rapidement les cheveux vont pousser et cette coupe ultra courte tellement sexy ne va bientôt plus ressembler qu'à une tête de loup.

Première hypothèse, persister et plutôt que d'embaucher un coiffeur à plein temps investir dans l'achat d'une tondeuse. Radical, mais peu sophistiqué.

Deuxième hypothèse, après ce coup d'éclat, découvrir le coiffeur qui saura donner du chic et de l'envergure à cette nouvelle vous même et s'en faire un ami parce que vous risquez de le fréquenter régulièrement.

Troisième hypothèse établir un plan quinquénal pour gérer la repousse avec un calendrier trimestriel qui vous fera passer par toutes les longueurs, mais avec classe, jusqu'à ce que vous ayez retrouvé votre chevelure d'ophélie

Dernier cas... ne rien faire... juste pour voir combien de temps vous allez tenir avant la crise de nerf. 

 

 

Photo: Terry Richardson

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Xaruxamu 16/09/2013 14:30

Ah! Justement moi je suis en plein période repousse, et c'est pas évident à gérer...J'ai d'ailleurs du aller chez le coiffeur il n'y a pas longtemps.
Mias bon, ce n'est que temporaire, c'est histoire de laisser un peu pousser avant de tout recouper :-)

jeaneg 16/09/2013 16:49



Oui c'est un cas de figure que je n'ai pas évoqué... la repousse "pour le plaisir de tout recouper ensuite" ... mais un brin masochiste