So what?

Publié le 5 Juillet 2011

taschka-turnquist.jpg

J'en connais, autour de moi, qui s'émeuvent pour un oui, pour un non. Qui ont le regard attiré par une chevelure cascadant sur les épaules ou fouettant le dos. Et puis, une fois le gyroscope calé sur la personne, passent à d'autre détails physiques, attributs pour eux d'une féminité incontestable.

Evidemment pour ceux/celles là, un type comme moi c'est un extra-terrestre. Avoir le regard attiré par l'absence de tout ce qui leur fait tourner la tête, c'est bien sûr un concept difficilement accessible à leur cortex.

Aimer une allure androgyne, des hanches un peu étroites et tout le reste en taille minimale, c'est réellement faire preuve d'un goût pour le moins étrange. Aimer les cheveux courts qui laissent paraître de jolies oreilles, une nuque bien faite et mettent en valeur un visage c'est quasiment contre nature.

J'y peux rien. C'est une question de caractère. J'aime voir une main ébouriffer une courte tignasse. Ce que cela me dit sur le tempérament de la personne m'inspire plus de confiance que de voir des cheveux pousser le long d'un dos comme une vigne vierge.

Photo: Taschka Turnquist

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :