Sierra Maestra

Publié le 8 Février 2011

ndrgrnd-copie-1.jpg

Il avait fallu des heures avant que la colonne n'atteigne le sommet du pic Turquino. Là seulement le soleil tapait fort, bien plus fort que dans la jungle grasse et humide où ils avaient laissé leur bivouac. Maria au milieu des guérilleros se sentait à l'aise. Avant de partir elle avait fait les surplus de l'USArmy pour trouver vêtements et chaussures adaptés. Elle avait coupé ses cheveux aussi, très courts. Elle savait que sa balade à la poursuite du "Che" ne serait pas une partie de plaisir. Elle voulait être la première à balancer au NY Times une interview du chef rebelle, comme le vieux Matthews l'avait fait un an plus tôt avec Fidel. Depuis qu'elle avait participé avec eux à l'attaque d'une caserne de Santiago, les "barbudos" l'avait prise en affection et le jour était proche, le compañero Ernesto avait entendu parler d'elle et il ne tarderait pas à vouloir la rencontrer. Mais Maria se contenterait-elle de ramener son papier sagement à New York, maintenant qu'elle avait gouté au parfum sauvage de l'aventure en se vouant à la Révolution?

 

Photo: ndrgrnd

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Louve 10/02/2011 21:35


J'adore ce genre de photo: noir et blanc, les yeux et la bouche marqués.. Très expressive..


jeaneg 10/02/2011 22:31



Un parfum d'aventure années 60, le rouge à lèvre et la cigarette. J'adore!