Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Si on n'y prend garde...

 

She-hung-her-birds-on-strings--.jpg

Elle n'avait pas changé finalement. Il avait retrouvé les mêmes tâches de rousseur, le même regard, la même candeur. Sans doute en apparence aujourd'hui... La vraie différence c'est qu'elle était devenue femme et qu'ils n'avaient plus 15 ans. On imagine pas ce que les souvenirs d'enfance peuvent fabriquer comme fantasmes. De temps en temps on y pense, la vie avance, on oublie, puis on y revient... Et voilà qu'elle ressurgit, en chair et en os. Ses cheveux sont plus longs même si le style n'a pas changé. Coupés un peu n'importe comment, ils balaient les épaules... C'est si sensuel. Elle a gardé cette façon de caresser ses lèvres avec le bout d'une mèche. Ses lèvres rouge fraise qu'elle ne maquille pas et qui semblent gorgées de sucre et de douceur... Osera-t-il cette fois? 

Son regard l'attire comme un aimant. Il croit avancer mais c'est elle qui s'approche, le fixe et finit par poser sa poitrine contre son torse. Ses seins sont durs et son regard intense. Il retrouve son parfum lorsque leurs lèvres se soudent et sa main monte dans son dos jusqu'à sa nuque sous les cheveux qu'il sent tondue comme elle l'a toujours été... Elle glisse vers son oreille et murmure dans une vague de chaleur: " Tu vois, je pense toujours à toi..."

Photo: Source

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :